TER TER TER ETRE ETRE ETRE ETRE
http://www.montagnelimousine.net/wp-content/uploads/2019/09/Programme-Fe%CC%82te-Montagne-Limousine-2019-A4.pdf

Galerie d'Art Debout - GADNDGJNPME = GALERIE D'ART DEBOUT NUIT DEBOUT GILET JAUNE NOMADE PARIS MARSEILLEYMOUTIERS





Publié par Pierre Labrot · À l’instant · Pierre Labrot à Espaces Marx Il me semble vous avoir dit et ecrit que temps que vous ne programmez pas une conference de Janine Guespin avec une salle avec un toit et des murs et en plus un micro qui marche il est inutile de me deranger. Publié sur ma page fb et sur la page de la GADNDGJNPME ainsi que sur mon site.
PAS DE bISZ
ADDITTION A CE TEXTE NE FIGURE POUR LINSTANT PAS AILLEURS/ JE SUIS DESORMAIS APTE A UNE TELLE CONFERENCE DEJA DONNEE
DAILLEURS ET DAVANT A REPU PARIS ET DANS LES BOIS AUX OISEAUX ET AUX VACHES MILLE PLUS UNE MOI AU PLATEAU DES MILLE ET AILLEURS PUISQUE LA GADNDGJNPME EST NOMADE
IL S'AGIT DAILLEURS DU NOMADE'S LAND
Bonjour Fred Bises à toi et ta famille Pierre

VERNISSAGE DE LA GADNDGJ 87120 ANNEXE DE LA GADNDGJ NOMADE PME
PARIS MARSEILLE EYMOUTIERS

3 JOURS AUTOUR DU 15 OCTOBRE

> > > Vernissages autour du 15 OCTOBRE > antenne locale de la GADNDGJ > in 87120 > > avec > exposition doeuvres plastiques > projections de films en presence de leurs auteurs > dont > MEREJ > ROGER > > Lecture en premiere lecture de > > "Voyage Incommensurable de lapin avec Geneviève H..... > in ze FIAC 2015 > avec visite à priori amicale des Galeries dont les noms > suivent : > Daniel Templon correct > Karsten Greve execrable ( de lapin ?) > Kammel Mennour Excellent.Son attaché de presse(Antoine de la Beraudiere) > m'a declaré expédier l'existence de mon espace ficelle à Larry (Gagosian) > un pote a lui .Je lui indique que Larry a deja recu l'espace ficelle par la GADNDGJ > depuis la place REPU expediée en direct live telephonique filmé confirmation sur le site de la GADNDGJ." Tadeus Ropack Execrable refuse de signer Emmanuel Perrotin Semi correct l'hotesse renvoie à l'attachée de communication > > Confirmez votre presence ou votre absence > MERCI bIZZE



















Pierre Labrot Artiste Multimédia 11 rue Gabriel Peri EYMOUTIERS 87120 06 84 93 33 04 pierre.labrot75014@orange.fr Pierre Labrot Eymoutiers le 09 08 19 11 H 47 à La Société Orange par Orange Advertising Arcueil La Maison des artistes Rue Berryer Paris Bonjour La société Orange par la société Publicis diffuse depuis plusieurs mois un clip utilisant une ficelle rouge très proche de la ficelle crée par moi-même en 2002 Exposée par Ben Vautier dans la Galerie de sa fille Eva il y a peu et dont la côte a été fixée par ce même Ben à un million d’Euros. Et achetée aussi par le Galeriste Marcel .Strouk à L’automne 2006 . https://www.youtube.com/watch?v=u6EQ0p8t0Ik J’ai été admis à la Maison des artistes confirmé par Annie Jamoneau dans les années 1986 et ai refusé d’y entrer pour éviter que ma production dépende de l’état. Je ne regrette rien, cependant il me semble que la déontologie de la MDA doit impliquer de sa part un regard sur ma description ci-dessus et éventuellement m’aider dans la récupération de mes droits d’auteur plastique. La ficelle est à la base de l’installation de la GADNDGJ Place de la République in PC 75003 et avec Educ Pop les commissions qui perdurent depuis Mars 2016 en ce lieu et leurs essaims. Complément d’information 6 2 sous : https://educpopdebout.org/ https://www.facebook.com/GADAMARS/. La GADNDGJ a aussi répondu favorablement à l’invitation de Fred Forest lors de son exposition personnelle à Pompidou Beaubourg en été 2017 .La Gad a invité Fred Forest avec OSI lors du Printemps 2018. Voir archives. Je suis par manque d’argent obligé de vendre une maison en Limousin sise sur un terrain dont j’ai protégé jusqu’ici son biotope c’est-à-dire vipères et lézards verts ainsi que tritons marbrés lesquelles risque de subir de la part d’un éventuel propriétaire nouveau la destruction habituelle des biotopes. La MDA peut-elle intervenir dans la situation que je décris. Pour ce qui est de la firme orange il me semble qu’un regard sur l’origine de la ficelle dans le clip est possible. Je peux fournir des éléments d’analyse. Avec ma très haute considération Pierre Labrot Ndlr : GADNDGJ=Galeriedartdeboutnuitdeboutgiletjaune voirpagefb OSI : Œuvre Système Invisible Courriers recommandés avec AR. Pierre Labrot Pierre Labrot Artiste Multimédia 11 rue Gabriel Peri EYMOUTIERS 87120 06 84 93 33 04 pierre.labrot75014@orange.fr Pierre Labrot Eymoutiers le 09 08 19 11 H 47 à La Société Orange par Orange Advertising Arcueil La Maison des artistes Rue Berryer Paris Bonjour La société Orange par la société Publicis diffuse depuis plusieurs mois un clip utilisant une ficelle rouge très proche de la ficelle crée par moi-même en 2002 Exposée par Ben Vautier dans la Galerie de sa fille Eva il y a peu et dont la côte a été fixée par ce même Ben à un million d’Euros. Et achetée aussi par le Galeriste Marcel .Strouk à L’automne 2006 . https://www.youtube.com/watch?v=u6EQ0p8t0Ik
J’ai été admis à la Maison des artistes confirmé par Annie Jamoneau dans les années 1986 et ai refusé d’y entrer pour éviter que ma production dépende de l’état. Je ne regrette rien, cependant il me semble que la déontologie de la MDA doit impliquer de sa part un regard sur ma description ci-dessus et éventuellement m’aider dans la récupération de mes droits d’auteur plastique. La ficelle est à la base de l’installation de la GADNDGJ Place de la République in PC 75003 et avec Educ Pop les commissions qui perdurent depuis Mars 2016 en ce lieu et leurs essaims. Complément d’information 6 2 sous : https://educpopdebout.org/ https://www.facebook.com/GADAMARS/. La GADNDGJ a aussi répondu favorablement à l’invitation de Fred Forest lors de son exposition personnelle à Pompidou Beaubourg en été 2017 .La Gad a invité Fred Forest avec OSI lors du Printemps 2018. Voir archives. Je suis par manque d’argent obligé de vendre une maison en Limousin sise sur un terrain dont j’ai protégé jusqu’ici son biotope c’est-à-dire vipères et lézards verts ainsi que tritons marbrés lesquelles risque de subir de la part d’un éventuel propriétaire nouveau la destruction habituelle des biotopes. La MDA peut-elle intervenir dans la situation que je décris. Pour ce qui est de la firme orange il me semble qu’un regard sur l’origine de la ficelle dans le clip est possible. Je peux fournir des éléments d’analyse. Avec ma très haute considération Pierre Labrot Ndlr : GADNDGJ=Galeriedartdeboutnuitdeboutgiletjaune voirpagefb OSI : Œuvre Système Invisible Courriers recommandés avec AR. Artiste Multimédia 11 rue Gabriel Peri EYMOUTIERS 87120 06 84 93 33 04 pierre.labrot75014@orange.fr Pierre Labrot Eymoutiers le 08 08 19 8 H 32 à La Société Orange par Orange Advertising Arcueil La Maison des artistes Rue Berryer Paris Bonjour La société Orange par la société Publicis diffuse depuis plusieurs mois un clip utilisant une ficelle rouge très proche de la ficelle crée par moi-même en 2002 Exposée par Ben Vautier dans la Galerie de sa fille Eva il y a peu et dont la côte a été fixée par ce même Ben à un million d’Euros. https://www.youtube.com/watch?v=u6EQ0p8t0Ik
J’ai été admis à la Maison des artistes confirmé par Annie Jamoneau dans les années 1986 et ai refusé d’y entrer pour éviter que ma production dépende de l’état. Je ne regrette rien, cependant il me semble que la déontologie de la MDA doit impliquer de sa part un regard sur ma description ci-dessus et éventuellement m’aider dans la récupération de mes droits d’auteur plastique. Je suis par manque d’argent obligé de vendre une maison en Limousin sise sur un terrain dont j’ai protégé jusqu’ici son biotope c’est-à-dire vipères et lézards verts ainsi que tritons marbrés lesquelles risque de subir de la part d’un éventuel propriétaire nouveau la destruction habituelle des biotopes. La MDA peut-elle intervenir dans la situation que je décris. Pour ce qui est de la firme orange il me semble qu’un regard sur l’origine de la ficelle dans le clip est possible. Je peux fournir des éléments d’analyse. Avec ma très haute considération Pierre Labrot Courriers recommandés avec AR.


6 DESSOUS LES GILETS JAUNES TOUJOURS JEUNES DANS LE TOUR DE FRANCE
BRAVISSIMO AUX GJ DU GARD.


ME DIXIT UNE GJ DU GARD AU TELEPHONE
APRES QUE G VU LEURS GJ GRACE A LHELICO QUI ESSAYAIT DE NE PAS LES VOIR.

IMPOSSIBLE DAFFICHER LA PHOTO 6 dessous G NE SAIS POURQUOI


CARAVANE DANS LE JOUR



Avec Sophie Tissier, parlons des Français Gilets Jaunes en ... https://www.youtube.com/watch?v=I8rRuy0tAjY Vidéo pour "SOPHIE TISSIER PIERRE LABROT" ▶ 56:18 21 juin 2019 - Ajouté par NAO Now Artists Outsiders Avec SophieTissier, parlons des Français Gilets Jaunes en lutte pour leur émancipation + BONUS Pierre Labrot ...

6 DESSOUS ATENTION AMIES IS GJ SOUS DES TITRES ALLECHANTS
SE CACHENT LES PELLES.VERIFIEZ LES CONTENUS AU PREALABLE AUX DIFFUSIONS
QUI VOUS TRANSFORMENT EN CANARDS BOITANTs.

JULY POURQUOI TA VENDU TON JOURNAL AUX OLIGARQUES ????????????????

SITE OFFICIEL DE PIERRE LABROT SITE AUSSI PARTIE INTEGREE AUX ACTIVITES DE LA GAD GALERIE D'ART DEBOUT
PLACE DE LA REPUBLIQUE PARIS LA GALERIE SUR UN FIL ENTRE DEUX PLATANES.
AINSI QUE LES ACTIVITES DE LA GAD A EYMOUTIERS MARSEILLE ET LIMOGES



Résultats de recherche Résultats Web Avec Sophie Tissier, parlons des Français Gilets Jaunes en ... https://www.youtube.com/watch?v=I8rRuy0tAjY Vidéo pour "SOPHIE TISSIER PIERRE LABROT" ▶ 56:18 21 juin 2019 - Ajouté par NAO Now Artists Outsiders Avec SophieTissier, parlons des Français Gilets Jaunes en lutte pour leur émancipation + BONUS Pierre Labrot ... Résultats de recherche Résultats Web Avec Sophie Tissier, parlons des Français Gilets Jaunes en ... https://www.youtube.com/watch?v=I8rRuy0tAjY Vidéo pour "SOPHIE TISSIER PIERRE LABROT" ▶ 56:18 21 juin 2019 - Ajouté par NAO Now Artists Outsiders Avec SophieTissier, parlons des Français Gilets Jaunes en lutte pour leur émancipation + BONUS Pierre Labrot ... < br>
Résultats de recherche Résultats Web Avec Sophie Tissier, parlons des Français Gilets Jaunes en ... https://www.youtube.com/watch?v=I8rRuy0tAjY Vidéo pour "SOPHIE TISSIER PIERRE LABROT" ▶ 56:18 21 juin 2019 - Ajouté par NAO Now Artists Outsiders Avec SophieTissier, parlons des Français Gilets Jaunes en lutte pour leur émancipation + BONUS Pierre Labrot ... Résultats de recherche Résultats Web Avec Sophie Tissier, parlons des Français Gilets Jaunes en ... https://www.youtube.com/watch?v=I8rRuy0tAjY Vidéo pour "SOPHIE TISSIER PIERRE LABROT" ▶ 56:18 21 juin 2019 - Ajouté par NAO Now Artists Outsiders Avec SophieTissier, parlons des Français Gilets Jaunes en lutte pour leur émancipation + BONUS Pierre Labrot ... Résultats de recherche Résultats Web Avec Sophie Tissier, parlons des Français Gilets Jaunes en ... https://www.youtube.com/watch?v=I8rRuy0tAjY Vidéo pour "SOPHIE TISSIER PIERRE LABROT" ▶ 56:18 21 juin 2019 - Ajouté par NAO Now Artists Outsiders Avec SophieTissier, parlons des Français Gilets Jaunes en lutte pour leur émancipation + BONUS Pierre Labrot ...

https://catherine-poulain.com/artistes-gilets-jaunes-nao/


Pourquoi j'abandonne le vote Brossat pour un vote Lalanne. 6 Dessous des extraits de l'analyse de Brossat sur le sites du PCF. " Paradoxalement, alors qu’il est normalien, agrégé de lettres, et qu’il milite dans un parti qui a historiquement compté beaucoup d’intellectuels, Ian Brossat goûte peu au jeu du “plus marxiste que moi, tu meurs”. Le 16 mai au gymnase Japy, il cite bien l’auteur du Manifeste du parti communiste (avec Engels) une fois, sur l’écologie, mais n’en fait pas l’alpha et l’oméga de sa politique. Le député communiste Sébastien Jumel approuve cette position : “Le temps n’est pas à théoriser, il est à incarner la colère du peuple, à mettre des visages sur les vies broyées. C’est ça qui compte, plus qu’une approche philosophique ou idéologique.” “Je vais être franc avec vous : je ne suis pas un grand théoricien. Je suis plutôt un praticien. Bien sûr, je lis des livres, mais je préfère globalement lire des romans que des essais”, confie Ian Brossat, qui a enseigné pendant six ans à des premières et des terminales d’un lycée public de Sarcelles. Son hétérodoxie se trouve peut-être là : passionné de littérature américaine, il est l’auteur d’un mémoire de maîtrise sur American Psycho, de Bret Easton Ellis. “Je ne dirai pas que je suis d’accord avec ce que Bret Easton Ellis dit maintenant - notamment dans son dernier livre. Mais j’ai trouvé qu’à l’époque, c’était la meilleure analyse de la société de marché dans laquelle nous vivons en ce moment. Ce n’était pas rien de mettre en scène un trader serial killer. Ce livre m’a beaucoup marqué”, révèle-t-il." Perso je me préparais à voter Brossat Ian dans une heure. Au vu de cet extrait de son site ou il affirme la non nécessite de s'attaquer à la théorie je vais voter Lalanne. Le PCF boycotte depuis des années maintenant les defenseures-rs et promotteurres-rs de la théorie complexe qui fait encore ricaner des intellectuelles ls très bien pensantes-ts. Et cela dans la pratique que j'ai pu vérifier moi même du boycott d'auteures rs compétentes comme Guespin ou Spire ou même Sève père et fils interdites de tribune à l'espace Marx.Je l'ai KONSTATE MOA MEME PAR DISCUSSION AVEC GUESPIN . Pour le PCF comme pour FI les Nuit Debout tistes et les GJ restent des interlocuteures-rs non valables. Ce qui est pour moi la preuve d'un manque d'outil d'analyse de l'espace contemporain. E h bien alors mon vote Jaune ne sera pas acquis aux tenants des jaunes comme non êtres strategico politiquo pratiques. Et je continuerai en individu citoyen de la GADNDGJ et GJDLML à promouvoir la nécessité d'une théorie de l'espace socio culturelo politico pratique que j'estime représentée pour une grande part par la théorie inventée par Ilya Prigogine boycotté encore y compris par ceux dont Edgard Morin qui l'ont mise en public dès son apparition en 1970 par le Prix Nobel. Voir les pages fb de la GADNDGJ et labrot.pIerre.free.fr Pierre Labrot Initiateur et cogérant de la GADNDGJ Galerie d'Art Debout Nuit Debout Gilet Jaune.Printemps 2016 Gilet Jaune de la Montagne Limousine. Eymoutiers 26 05 19 10 H 38



CI DESSSUS LE 27 04 19 AVEC MURIEL NOUS METTONS DES BATEAUX JAUNES A LO
a proximite UN PONT METALLIQUE DOUBLE LE PONT ROUTIER EST CE UN PONT CONSTRUIT EN 44 A VERIFIER AUPRES
DES VOISINSVOISINES DONT MARIE COURRIER EN VELO DU MAQUIS GUINGOUINndlr
6 DESSOUS SERGE QUADRUPPANI PARLE DES GILETS JAUNES A EYMOUTIERS
TEXTE ET PHOTO DE CELINE PABOIS NDLR
AVEC ACCOMPAGNEMENT D'UNE IMAGE.








CI DESSOUS UN MESSAGE DEDUCPOP UNE DES COMMISSIONS DE NUIT DEBOUT
QUI AVEC LA GADNDGJ PERDURE SUR LA PLACE DE LA REPUBLIQUE ET AILLEURS.

Merci Educ Pop pOur ce Message

téléchargez l'application Mail Orange activer mobile connect boîte de réception lire un message Précédent message 32 sur 10000 Suivant répondre transférer traiter comme indésirable déplacer vers supprimer imprimer de educpop.debout@riseup.net ajouter à mes contacts créer une alerte SMS à non renseigné date 02/04/19 11:10 objet Pour nos 3 ans d'existence, un spectacle d'éducation populaire à Stalingrad dimanche 7 avril! voir l'en-tête complet Bonjour, Vous faites partie de ceux/celles qui ont croisé notre route à un moment donné, depuis bientôt 3 ans que le collectif Debout Éducation Populaire existe. Pour vous remercier de cela, et vous proposer un moment festif et réflexif (toujours!), nous aurons le plaisir d'accueillir un spectacle de "Nous... Les maitres du monde" sur la Place de Stalingrad Dimanche 7 avril à 15h, vous êtes plus que conviés à vous joindre à nous et amener de quoi se restaurer et abreuver! Nous fonctionnons sur un système d'autogestion et de coopération, n'hésitez pas aussi à nous apporter des idées à mettre en place ensemble ;) Présentation du spectacle : «Nous... Les Maîtres du monde» est un spectacle théâtral. Nous l'avons qualifié de «désarticulé», parce qu'il sort un peu de la norme artistique et surtout de l'idéologie dominante. En effet, ce spectacle - en toute simplicité, hein ; entendons-nous bien – s'attaque au décryptage de l'évolution génétique de l'espèce humaine. Il tente de démontrer – et c'est presque simple comme bonjour - combien le récit de celle-ci est colonisé par l'expansion coloniale européenne et occidentale, qui doit obligatoirement s'accompagner d'une double affabulation, l'une sur l'existence des races et l'autre, dans la foulée, sur l'hégémonie de la race blanche. C'est qu'ils sont malins les maîtres du monde et qu'ils ont compris qu'il n'y a pas de domination économique durable qui ne s'appuie sur une logorrhée intellectuelle qui installe l'ignorance et l'aveuglement et qui légitime l'orgueil et l'avidité des exploiteurs. C'est dans l'origine du monde racontée comme cela que se concoctent les débuts de l'économie libérale, dans un premier temps très accommodante avec l'esclavagisme institutionnalisé et, dans un deuxième parfaitement récupératrice de son abolition. Mais sans, au grand jamais, renoncer à classifier les rapports humains selon un étalonnage ethnique. Cette histoire nous la «désarticulons» parce qu'elle nous permet de comprendre que les stéréotypes xénophobes d'aujourd'hui, les rapports de domination ne résultent pas du seul monde contemporain mais qu'ils sont ancrés dans les siècles passés, pour justifier constamment d'une pseudo «supériorité raciale occidentale». Et donc, pour espérer vaincre le mépris et la haine de l'étranger qui sont occupés à ravager nos sociétés, nous ne pouvons nous passer de ces efforts de désintoxication idéologique. Les migrations et la diversité ont de tout temps accompagné l'évolution humaine et ont été essentielles pour l'émergence de civilisations diversifiées capables de se métisser pour ensuite en engendrer de nouvelles, et de fil en aiguille, pour nous réjouir dans une espèce de révolution permanente. Le corps humain, lui-même, s'est harmonisé aux conditions environnementales et climatiques en s'adaptant à travers les siècles. Il a noirci, blanchi, rougi, grandi, rapetissé, etc., en réponse aux situations difficiles ou inédites que les hommes et les femmes ont traversé au long cours de leur évolution. Les dogmes, les intégrismes, les fondamentalismes - politiques, économiques, sociaux et religieux - ont dressé des murs quasi-inébranlables et des pseudo-vérités qui ont été et qui continuent à être partagées par un grand nombre de personnes. Notre but est de contester les bases de ces concepts et de persuader de leur nocivité et de leur inhumanité. En un peu moins d'une heure et de manière très ludique, nous cherchons à mettre les humains, tous sans distinction, au centre du monde. Nous sommes aidés en cela par de nouvelles découvertes scientifiques qui confirment les points de vue développés dans le spectacle, mais elles n'en sont pas le cœur. Notre motivation est de partager avec le plus grand nombre de personnes l'histoire de la famille humaine et d'ouvrir le débat sur les sujets aussi importants que l'égalité, la migration, la diversité... Ce spectacle sera suivi d'un débat et d'un moment convivial... Au plaisir donc de vous revoir à cette occasion et de continuer à construire ensemble! Le collectif debout éduc'pop évenement à partager : https://www.facebook.com/events/2130657237050142/ educpopdebout.org

EDUCPOP POUR CE MESSAGE MERCI





https://www.facebook.com/GADAMARS/

CI DESSUS LE LIEN VERS LA GALERIE D'ART DEBOUT GAD

6 DESSOUS BRUNO LATOUR ET REPORTERREr>
Qu’est-ce que le mouvement des Gilets jaunes révèle de l’épuisement de l’organisation politique et économique de notre société ? Quel est le rôle de l’État ? De la société civile ? Quelle place occupe l’écologie dans la transformation de la société ? Dans cet entretien, Bruno Latour livre ses réflexions sur ce moment politique « enthousiasmant ». Bruno Latour est sociologue, anthropologue et philosophe des sciences. Reporterre — Vous avez vécu Mai 68 à Dijon. Y a-t-il un rapport entre Mai 68 et les Gilets jaunes ? Bruno Latour — Très peu. En 1968, on était dans la politique d’inspiration, de changement de société. Là, on est dans quelque chose d’autre, un virage général qui demande un changement beaucoup plus important. En 1968, on était encore dans l’imaginaire qu’on pourrait appeler « révolutionnaire » : la société se prenait comme objet et se transformait en quelque sorte librement — on restait entre humains. C’était déjà complètement impossible, évidemment, mais l’imaginaire révolutionnaire continuait comme en 1789. Et c’est vrai qu’entre 1789 et, disons, 1814, il n’y avait pas eu beaucoup de différences techniques de production matérielle, alors que, pourtant, les changements sociaux avaient été énormes. Alors que maintenant, il faut changer énormément de choses pour satisfaire la plus minuscule des revendications sur le déplacement des voitures et le prix du pétrole ou sur l’alimentation. L’idée d’émancipation de la société par elle-même avait beaucoup plus de plausibilité en 1789, déjà beaucoup moins en 1848, plus du tout en 1968 et absolument plus maintenant. Le poids de la technosphère exige maintenant un changement complet de ce qu’est la politique. Le système technique contraint la société, donc limite sa liberté de changer ? Pas simplement la technique, mais la technosphère, c’est-à-dire l’ensemble des décisions qui ont été prises et sont incarnées dans des lois, dans des règlements autant que dans des habitudes et dans des dispositifs matériels. Auparavant, la société était douée « d’autonomie », elle pouvait se transformer elle-même. Aujourd’hui, on dépend d’une vaste infrastructure matérielle qu’on a beaucoup de peine à modifier alors même qu’elle a fait son temps. Autrement dit, le drame est qu’on essaie de transporter un imaginaire révolutionnaire, tout un vocabulaire politique ancien, à une situation totalement différente, qui exige une autre approche, non seulement des activistes mais de l’État.

SOPHIE EST UN DES FERS DE LANCE GILETS JAUNES APRES PENDANT NUIT DEBOUT ET LES INTERMITTENTES-TS DU SPECTACLE
BRAVISSIMO A ELLE



6 DESSUS
SOPHIE EST UN DES FERS DE LANCE GILETS JAUNES APRES PENDANT NUIT DEBOUT ET LES INTERMITTENTES-TS DU SPECTACLE.
BRAVISSIMO A ELLE




CI DESSUS:JE NE VOIS PAS BIEN A QUOI JOUE LE PCF D'ACCEPTER OU PROVOQUER UNE PHOTO AVEC
CET HOMME

https://www.facebook.com/brutofficiel/videos/2576361542437615/UzpfSTE4MDAxNzU0OTMwMDY0NDozNDIxNzAyMDY0MTg3MTA/

https://m.reporterre.net/Bruno-Latour-Les-Gilets-jaunes-sont-des-migrants-de-l-interieur-quittes-par<
6 DESSOUS EN JAUNE UNE COPIE DE PAGE DU SITE EDUC POP
ACTIF SANS DISCONTINUITé DEPUIS LE 35 MARS 2016
SUR LA PLACE DE LA REPUBLIQUE PARIS
Répondez à cet article en tapant votre texte au dessus de cette ligne Nouvel article sur Debout Education Populaire Programme du mois de Mars//1096-1126 mars

par coordeducpop Quatrième mois de mars sur la place de la République!



   


Pour chacune des interventions enregistrées, nous travaillons à la publication de compte-rendus, bibliographies, pistes d’approfondissement pour continuer le débat. N'hésitez pas à nous proposer des interventions pour les week-ends suivants, et des lieux dans lesquels nous pourrions aller. Comme chaque année nous passons en mode hiver avec la baisse des températures, nous serons donc présent, sauf exception, sur des places le dimanche jusqu'au printemps ou un peu avant ��. Dimanche 3 mars//1098 mars : 15h : Étienne vient nous donner son avis sur les Gilets Jaunes

16h : Proposez-nous une intervention Jeudi 7 mars //1102 mars : S'allier et agir pour une éducation populaire et politique 19 h : Le Picoulet - Centre Social, 59 rue Fontaine au roi, 75011 Paris Alors que les premières rencontres ont résulté sur la création du très beau festival Poussons les murs ! On s'est dit qu'on avait très envie de poursuivre l'aventure et de continuer à s'allier et à agir pour une éducation populaire et politique. Que vous soyez membre d'une association ou simplement intéressés par l'éducation populaire, RDV le 8 janvier à 19h au Picoulet afin de se rencontrer et imaginer ensemble de nouvelles actions à mettre en place. A très vite ! Dimanche 10 mars//1105 mars : à Cergy Pontoise 16h : conférence populaire "Gilets Jaunes, Citoyens, pouvons-nous changer cette société?" 6 Place des Linandes, 95000 Cergy, France Débat le 10 mars 2019 – 16H - Maison de quartier des Linandes Depuis 16 semaines, des citoyens occupent des ronds-points, d’autres font des assemblées générales, organisent des débats publics pour se mêler de se qui les regardent aujourd’hui dans les décisions politiques. Nous vous proposons de continuer la réflexion autour de cette question, « Nous, Gilets Jaunes, Citoyens, pouvons-nous changer cette société ? » Collation et boisson partagées sont bienvenues Ouvert à tous - Places limitées Capacité de la salle 100 personnes environ Débat animé par Paroles ! Arc-en-ciel Théâtre et Défi citoyen paroles.arcenciel@gmail.com - 07 81 52 37 53 Dimanche 17 mars//1012 mars : Place à la solidarité Dimanche 24 mars//1019 mars : 15h : Christian vient nous parler des idées résistantes à la crise de 2008 16h : Proposez-nous une intervention! Dimanche 31 mars//1026 mars : 15h : Proposez-nous une intervention! 16h : Proposez-nous une intervention! Pour proposer vos interventions : directement par mail via notre adresse educpop.debout@riseup.net, via notre page Facebook ou en remplissant ce formulaire: https://educpopdebout.org/2016/08/19/contactez-nous/ Cet article est financé par la publicité ​ Learn more about RevenueStripe... coordeducpop | 1 mars 2019 à 18 h 14 min | Étiquettes : Debout Éducation Populaire, programme | Catégories : Non classé | URL : https://wp.me/p7rR1t-1B0 Commentaire Voir tous les commentaires Résilier l'abonnement pour ne plus recevoir d'articles de Debout Education Populaire. Modifiez vos préférences d’envoi sous Gestion des abonnements. Problème de clic? Copiez et collez cette URL dans votre navigateur: http://educpopdebout.org/2019/03/01/programme-du-mois-de-mars-1096-1126-mars/ Merci d'avoir choisi WordPress.com


Contact par dagdan@orange.fr
06 84 93 33 04
pages facebook
pierre labrot
Gad (Galerie d'Art Debout)






PUBLICATION AFACEBOOK APIERRE AGAD ASITE AMAILS
LES GJ SONT UNE NOUVELLE FORME DE GESTION SOCIALE DONT IL EST
PROBABLE QU'ELLE VA REUSSIR A IMPOSER UNE NOUVELLE CONSTITUTION
POUR UNE NOUVELLE REPUBLIQUE.
LA CABANE EST UNE OEUVRE PLASTIQUE APLASTIQUE SOCIALE ASOCIALE
IDEOLOGIQUE AIDEOLOGIQUE POLITIQUE
APOLITIQUE SYNDICALE ASYNDICALE ARTISTIQUE AARTISTIQUE
PRIGOGINIENNE APRIGOGINIENNE.
C'EST POURQUOI ELLE PEUT ACCEPTER LE NOM DE ACABANECABANE
C'EST POURQUOI LA APROPOSITION PROPOSITION DE APIERRE AGAD PIERRE GAD DE AEXPOSER EXPOSER UNE ACABANECABANE DANS LES AGALERIESGALERIES SUIVANTES: AMARCELMARCEL ALAYLALAYLA AGALERIEGALERIE RIVE GAUCHE
AGALERIEGALERIE AKAMELKAMEL AMENNOURMENNOUR
AGALERIEGALERIE APIERRE-AALAIN ACHALLIER PIERRE-ALAIN CHALLIER
DANS LA AGALERIEGALERIE LA ACABANECABANE EST UN AESPACE OU LA PAROLE APAROLE EST ALIBRELIBRE.

APROPOSITIONPROPOSITION DE APIERREGADPIERREGAD LE 1059 MARS 19
ENVOYEES PAR COURRIER APOSTALPOSTAL AUXAGALERIESGALERIES
SUSNOMMEES
AEYMOUTIERS LE 1059 MARS A19







Schéma qui va etre accompagné d'un texte sous peu.

LA VOIX DES CABANES OU LE 1059 MARS 19 LES RONDS POINTS DEBOUT

Les GJ surprennent tout le monde y compris eux-mêmes par une sidération globale impliquant UNE FORME donc des formes. Des formes sur tous les points du réel, du comment : comment circuler en voiture ou pas, à pieds ou en vélo. Comment s’aimer comment aimer comment être avec les autres comment être seul comment être seule comment lire et quoi comment parler avec qui parler comment peindre comment crier comment penser au futur comment penser au passé comment voyager comment aimer les arbres comment aimer l’herbe, comment aimer l’eau, comment parler aux fascistes comment ne pas leur parler, comment penser à la lune comment penser à Kurt Gödel à Einstein à Kundera à Zavis Kalendra aux partis politiques aux syndicats aux associations à la Résistance à la mort à la vie à d’Astier de la Vigerie à Auzwitch à Vassili Grossman,à ses impôts à la place de la République à la Gad à Educ Pop aux Cabanes et aux Ronds Points,à Jack Lang à Georges Marchais aux LBD aux GDD (grenades de désencerclement) comment habiter un rond-point comment peindre en jaune ce qui n’est pas jaune comment couché comment debout comment voir le voir. On ne se pose plus la question du pourquoi pasque tout le monde IL EST D’ACCORD. Comme si toutes les formes étaient à revoir. REVOIR PARCEQUE L’ON NE VEUT PLUS VOIR CE QUE L’ON VOIT. TOUT REVOIR. La forme révèle le fond et parce que l’on voit avec sa tête. Pourquoa ??????? Milton a dit deux choses : 1-Il faut tout privatiser 2-Il faut de la concurrence à tous les étages. Ca s’appelle les théories de Milton, et de Margaret à Augusto à Ronald et Boris ils ont tous couru joyeux les bras tendus vers la solution. Manu qui n’est pas réva a sorti son petit cerveau musclé et a copié papa maman. PLUS DE COMMUN : TUER LE COMMUN François s’est tâté jusqu’en 83, puis en a parlé à Jack. Jack pensait à Zavis Kalendra et Eluard et Breton. Yavait personne pour penser le contraire. Alors ils ont fait la réforme. Le capital financier comme l’indique Jean-François Kahn aussi n’a plus de frontière autres que celles qu’il se fixe à lui-même pour continuer à franchir les haies que le réèl tente de lui imposer, sait-on jamais ? Le capital financier avant 1989 n’avait pas encore en terrain de chasse le terrain plastique des arts plastiques pasque l’ETAT ETAIT ENCORE LA. Comme il l’était chez Renault la Sncf ou Alsthom d’autant qu’on avait un peu nationalisé en 81. François et Jack partant du sentiment et des certitudes qu’il valait mieux que l’état s’occupe de ça s’occupèrent de ça. Pourquoi s’occuper de ça pasque c’est de l’imaginaire et de ses accessoires qu’il s’agit, puisqu’on est au pouvoir et que tout est pouvoir. Un matelas d’experts s’interposa entre producteures- set consomateures-s. Lesquels expertes et experts devinrent un peu des commissaires politiques veillant au grain. En 89 merveilles des merveilles Moscou bascule, la Chine avait basculé avant. La grande route du marché économique et de l’économie de marché devenait AUTOROUTE, avec réticence puis complicité des Francois Jack Lionel Ségolène Catherine (Trautman). Comment ça marche la production artistique dans la réforme Lang dans l’économie de MARCHé. De Kerros a décortiqué le Schmililiblick,mais je crois que je peux y ajouter le grain de sel de rondpoint de cabane . Le capitalisme définit la concurrence comme une de ses lois basiques. La concurrence implique la TRANSGRESSION A TOUS LES ETAGES. La transgression a parmi ses constituants sa forme bien sûr. Le capital financier A INVESTI LE CHAMP DE L’ART SOUS DEUX FORMES. 1-EN DONNANT DE LA VALEUR A COTER EN BOURSE A l’OEUVRE. 2-EN IMPOSANT AUX ARTISTES DONT LA TRANSGRESSION EST LA TACHE HISTORIQUE DE FABRIQUER DE LA TRANSGRESSION ENCADREE. ENCADREE parceque la NON encadrée Peut CASSER LA BARAQUE . Les vrais artistes transgressent. Kandinsky a inventé L’ART ABSTRAIT en considérant une toile à L’ENVERS. Picasso et Braque ont inventé le CUBISME Picasso a continué avec Picasso dont les toiles donnent simultanément deux points de vue différents. DANIEL BUREN TRANSGRESSE LE SACRé DU PALAIS ROYAL AVEC SES RAYURES. Mais ensuite se range un peu des voitures che z Bernard Arnault et ailleurs. ROBERT FILLIOU TRANSGRESSE AVEC L’ART EST CE QUI REND LA VIE PLUS INTERESSANTE QUE L’ART. LUBAT CASSE LA MISE EN SCENE DE LA SCENE FRED FOREST INVENTE LE QUOTIDIEN COMME TERRITOIRE. Mais depuis Lang l’art transgresse ou on lui dit qu’IL FAUT QU’IL TRANSGRESSE. Alors on met UNE ECREVISSE A VERSAILLES OU ON CASSE UNE FERRARI quelque part. C’est de la transgression peu dangereuse qui n’intéresse que celles et ceux qui l’organisent. Parce qu’elle sort du champ politique, lequel champ a disparu des cerveaux justement parce que les organisateurs s’en sont occupé. La production artistique tourne en rond dans ses certitudes de transgression de bocal. Les galeries sont souvent obligé de suivre pour être achetées par le ministère sans quoi elles mettent la clef sous la porte. Donc le système se contemple lui-même dans ses transgressions contrôlées. Le public ricane et s’en fout. Mais il y un manque gigantesque qui traine partout ses guêtres pasque il est impossible d’empêcher les gens de rêver pour ne pas crever. Et ils ont donné des ailes et des pieds A LEURS REVES Et que les gens ne se retrouvent pas dans l’ECREVISSE PENDUE AU PLAFOND DE VERSAILLES . Alors un jour le public pressuré par LE PORTEFEUILLE LES TAXES LES ROBOTS LES CAUCHEMARS DU QUOTIDIEN A CASSé LA BARAQUE ET CONSTRUIT DES CABANES AUX RONDS POINTS . NON SEULEMENT POUR S’OCCUPER DE SON PORTEFEUILLE DES TAXES ET DES IMPOTS MAIS AUSSI DE SES REVES. Il y a davantage de surgissements de formes dans le moindre rondpoint dans la plus petite CABANE QU’IL Y A EN A DANS TOUTES LES ECREVISSES PENDUES DANS LES PALAIS DU CONFORMISME. Cette forme de rêve les bulldozeurs préfetisés tisants les agressent. Une cabane c’est un peu de ficelle et de papier d’herbe des champs et de bois des bois. Ca repousse. C'est UNE REPOUSSE TTTTTTTTTTRRRRRRRRRRRRRRRRRRRAAAAAAAAAAAAAAANSSSSSSSSSSSSSSSSGGGGGGGGGGGGGGGGGGG
RRRRRRRRRRRREEEEEEEEEEEEEESSSSSSSSSSSSSSSSSAAAAAAAAAAAANTTTTTTTTTTTTTTTTEEEEEEEEEEEEE PGad 1037 MARS 19

Deuxieme partie

Macron peut-il sauver sa mise ?

Ce texte est écrit par un auteur qui s’est placé au cours de sa biographie en acteur dans les champs de l’art conceptuel et sociologique. Il ne se propose pas d’établir la vérité mais d’indiquer un angle de vue participant au débat général. Suggère aussi que la force du mouvement en cours doit pouvoir enfermer la violence d’état au vestiaire. Nous vivons une crise de société à volets multiples, social politique conceptuel artistique physique, qui surgissent dans un ciel que le système et son gouvernement organisaient comme serein et qu’il pensait appréhendé comme tel par les citoyennes et citoyens malgré des manifestations nombreuses qui ne parvenaient pas à le remettre fondamentalement en question. En me creusant la tête pour chercher des équivalents je trouve la situation de sidération des communistes dont je fus, accompagnant la sidération de Gorbatchev devant l’émergence symbolisée par Ieltsine. En quelques semaines l’impensable s’est produit et Lénine n’y pouvait mais. Le système soviétique a basculé d’un monde à l’autre. Dans les deux cas on a affaire à ce que l’on appelle émergence. Le surgissement des émergences s’effectue dans le cadre de lois nouvelles mises à jour en 1970 par le prix Nobel Ilya Prigogine pour sa justification théorique d’une expérience de cuisinière consistant à chauffer uniformément un peu d’eau dans une coupelle de verre. C’est l’expérience d’Henri Bénard physicien français réalisée en 1900 et soigneusement occultée de la maternelle aux universités par le système dominant. Probablement parce qu’elle introduit la notion et la pratique du doute alors que Descartes et Milton Friedman ne doutent de rien. En fait cette expérience n’est pas si simple à organiser parce qu’elle suppose l’eau chauffée uniformément ce qui implique des technologies avancées. Si l’homme de Cro Magnon pouvait penser la lumière non blanche à la vue d’un arc en ciel Il lui était impossible de réunir les conditions de Bénard sur un feu de bois. Ce qui a retardé l’émergence de la preuve de l’émergence. Pour poursuivre ce texte il est nécessaire de préciser plusieurs points. 1-Un CV succint de l’auteur et des personnages qu’il fréquente. 2 Une définition des concepts cités par ce qui suit. 1- L’auteur se prétend artiste conceptuel à tendances plastiques, il est acheté par l’état Languien ( relatif à Jack Lang) dont le Centre Pompidou et des collectionneurs privés. Il est aussi en conflit avec Blistene patron du secteur arts plastiques de ce même Centre lequel refuse de reconnaitre le caractère artistique d’une performance réalisée en 1980 avec Utop Arts fondé par Charles Macret performance qui a transformé le Centre Pompidou en forteresse. Quant aux personnes privés de tout l’auteur leur donne son travail si ces personnes l’acceptent ce qui n’est pas toujours le cas. L’auteur est parfois boycotté par ses propres amies-is. Depuis 1998 l’auteur se prétend Prigoginien après une rencontre avec Georges Guingouin au Mont Gargan. Le Prigoginisme ne s’attaque pas au Marxisme,il l’englobe comme Einstein englobe Newton. L’auteur travaille le Prigoginisme avec des citoyennes et citoyens à la Gad Galerie d’Art Debout et ailleurs. Dans une relation d’art sociologique s’impliquant dans les mouvements actuels de forme nouvelle dont la candidature de José Bové fut une première étape. Cette candidature est née par une équipe dite « Les Electrons Libres » qui est allé voir Bové sur le Larzac pour lui suggérer d’être candidat à L’élection présidentielle de 2007. . Ce qu’il accepta. Cette équipe où les artistes et les créateures étaient très presentes-ts a défini une régie artistico politico sociale qui introduisit en direct live l’artistique dans la campagne de José. La première prestation de campagne eut lieu à Aubagne avec 1800 personnes qui accueillirent favorablement Camille plasticienne citant Robert Filliou parmi les artistes engagés dans le champ social, comme il est possible de citer aujourd’hui Lubat ou Fred Forest qui ont fait du nouveau dans ce champ. Parmi les Electrons Libres Yannis Youlountas dont nous avons pu apprécier le film « Amour et Révolution » au cinéma Le Jean Gabin à Eymoutiers Jeudi dernier 15 Janvier à 18 heures avec Minga autre Electron libre au générique. P L fut adoubé par Bernard Lubat dès 1980 au concert de Poissy comme cinéaste vidéaste en direct live et en 2008 autorisé à prendre le micro (concert de Choisy le Roi Banlieues bleues). Pierre s’intitule parfois Pierrot le Flou par une phrase de Bernard au piano à Uzeste. Pierre a rencontré Fred Forest par Aude de Kerros peintre et auteure d’ouvrages faisant autorité sur l’analyse du système Lang. Fred Forest est l’inventeur de l’Art Sociologique en 1972, artiste de notoriété Internationale Gilet Jaune lui-même. Il donne une conférence chez Alain Oudin 75010 le 24 Janvier 2019 sur « L’esthétique des Gilets Jaunes » renseignements au 06 46 77 01 89 Fred a invité la GAD à Beaubourg en 2017 pour un été de « LES TERRITOIRES ».Prestation de Pierre et Alain Tréard poète Nuit Deboutiste. GAD ou GADND galerie d’art Debout maintenant Jaune devenue donc GADJ. (Ne pas confondre avec Gadjet.) Pierre fréquente Patrick Rebeaud auteur du magnifique film « Alain Gibertie Vivant » biographie de l’artiste Périgourdin auteur de « La grotte du futur » en 1983. Pierre fréquente Ben Vautier dans des séquences alternant le chaud et le froid par l’intermédiaire d’un bout de ficelle de Un mètre de long peint de rouge (IFSL soit International French Social Link) par lequel Ben invita Pierre chez Marcel Strouk Galeriste au 23 Rue de Seine in Paris City 75006 en Septembre 2006 dans la manifestation Vautiere intitulée « Le Tas d’Esprits » Marcel par Layla acheta le IFSL UN EURO avec certificat d’achat le 06 Sept 2006). (IFSL International French Social Link) Pierre fréquente peu Elie Trotignon de l’agence Publicis au sujet du clip parlant d’une ficelle rouge, avec musique de Timer Timbre groupe Canadien. E.T ne répond pas aux mails de Pierre. C pourquoi il envisage un courrier postal. Pierre est en relation avec Kamel Mennour, d’un commun accord partiel, après une séquence à la Galerie KM à la FIAC Le 25 Octobre 2015 . Pierre a échangé avec la Galerie Gagosian après l’expédition par la poste d’un IFSL à New York.Echange téléphonique en direct depuis le migro Nuit Debout sur la place de la République Le 20 04 16 Pierre fréquente peu Elie Trotignon de l’agence Publicis au sujet du clip parlant d’une ficelle rouge, avec musique de Timer Timbre groupe Canadien. ET ne répond pas aux mails de Pierre. Pierre fréquente assez peu le Galeriste Pierre-Alain Challier,au 8 Rue de Belleyme qui lui a acheté la deuxième œuvre-lien dite BPF ou encore « Boule de papier Froissé » UN EURO avec certificat d’achat le 18 Décembre 2012 . La ficelle rouge et la boule blanche sont des objets qui sont aussi des liens physiques passent- partout par lesquels Pierre est parvenu à agir dans les champs sociaux artistiques, du champ dominant au champ dominé. Pierre compte quelques amis proches avec qui il continue à travailler bien qu’ils elles nous aient quitté : Geneviève Huttin productrice à France Culture écrivaine et poète, qui a ouvert à Georges Guingouin les portes de la radio nationale. Charles Macret avec qui il réalisa des performances et autres fariboles dont « NDDU » alias New Deal Dual Unit vidéographie de 52 minutes avec Bernard et la Cie Lubat avec invité Michel Portal en 1992 entre Uzeste et Toulouse. Dominique Dupond troisième à l’agrég de philo et auteur de critique de peinture et d’un super Huit Image par Image « Paris New York et Retour ». Pierre fréquente un autre Pierre ,Pierre Merejkowsky cinéaste génial qu’il a rencontré par Olivier Fraisseix limousin musicien. Pierre est initiateur de la GAD Galerie d’Art Debout Nuit Debout (GADND) et maintenant GADNDGJ Gilet Jaune. Co-gérée avec Pierre- Frederick François Hasna Andrei Marc Vidya entre Paris Marseille Eymoutiers Izon. La Galerie est à son origine une FICELLE ENTRE DEUX PLATANES depuis Mars 2016. Pierre est GJ à Eymoutiers ou il est nouvel habitant et y œuvre avec d’autres GJ du territoire. Y fréquente aussi Bernard Combi homme magique et. et pas très loin de Louis Mau auteur compositeur interprète et marin. Ainsi que Pierre Louty auteur très précieux de l’histoire de la Résistance Dont il examine les détails à la loupe. Alain Gibertie Pierre est en assez mauvaise relation avec CC Rue Git Le Cœur 75006 Galeriste qui lui a acheté des œuvres cinématographiques et à qui il réserve encore des surprises. DEFINITION La suite suppose définie des sens de mots . A- LIEN LE LIEN EST UNE RELATION COMPLEXE DE SOI A SOI, DE SOI AUX AUTRES, A L’ENVIRONNEMENT, ET RECIPROQUEMENT. UN LIEN EST PHYSIQUE OU CONCEPTUEL . B-SYSTEME STRUCTURE MUNIE DE LOIS LISIBLES OU CACHEES . UN GRAIN D’ORGE EST UN SYSTEME. C-THEORIES DES SYSTEMES ENSEMBLE DES LOIS REGISSANT LA VIE DES SYSTEMES . D- EMERGENCE APPARITION D’UNE FORME INATTENDUE DANS UN SYSTEME OU SON EXTERIEUR . E-CYBERNETIQUE THEORIE DES ARCHITECTURES DES LIENS DANS UN SYSTEME. A propos du lien Le lien est physique ou mental, aujourd’hui il est devenu informatique. C’est dans le quotidien de plus en plus un instrument de vie de mort et de pouvoir. Le pouvoir qui gouverne en France et ailleurs a pensé pouvoir gérer par l’informatique la société. SOIT PAR DES LIENS NON PHYSIQUES J’ai inventé par le PHYSIQUE des objets- liens, soit la boule de papier froissé BPF et le bout de ficelle rouge ILSL International French Social Link qui permettent une relation physique avec quiconque dont des décideurs. Qui ont oublié de lui dire NON par son aspect dérisoire de RIEN. C’EST AINSI QUE JE SUIS ARRIVé CHEZ Marcel et Pierre-Alain. Ces liens sont de redoutables outils de propositions de dialogue y compris dans des espaces monologuants. Je constate qu’ils sont très opérants dans l’espace jaune, par leur nature PASSE-PARTOUT . Reste a savoir si une émergence est réversible lorsqu’elle est en cours, c’est l’enjeu a quoi est confronté Macron. Ieltsine a succédé à Lénine en 89 soit 89 moins 17 égale 72 ans. La bascule a attendu 72 ans. Macron est lui dans l’urgence d’une anti bascule rapide sinon c’est foutu.. L’émergence Gilet Jaune fait basculer la société dans un autre monde, mais il y des freins à la bascule. Une bonne question est de savoir si la bascule peut être annulée ou ramenée à une bulle sans consistance. Pour que la bascule se concrétise une condition est nécessaire : Que les soutiens qui restent dans le confort des canapés revêtent chacun chacune un Gilet Jaune et passent d’une position de soutien certes utile mais incomplète et insuffisante à l’action territoriale.. Sans quoi Macron qui connait Prigogine tente de s’en servir comme les Chicago boys l’ont fait et continuent à le faire du Brésil à l’Andalousie la semaine dernière. Les résistances actuelles vis-à-vis des GJ sont pour ce qui me concerne et un certain nombre de gens avec moi la conséquence d’une méconnaissance des lois qui régissent notre quotidien vu comme système. C’est donc aussi une question culturelle, et pas d’intelligence. Or j’estime que Macron connait ces lois par sa propre culture. C’est pourquoi mes arguments pour augmenter les effectifs jaunes face à un redoutable individu qui s’accroche à la branche que nous avons à scier. Les marxistes sont en retard dans ces analyses parce que les gardiens du temple estiment que Prigogine détruit le marxisme. Ce qui est faux et provoque un handicap dans les mouvements vers le jaune. Heureusement les pratiques et pensées jaunes n’attendent pas que toustes leurs alliées-s potentiels se mettent en route pour avancer eux-mêmes. Cependant une course est commencée, et Macron s’est inscrit sur la liste des partantes ts. Les Gilets jaunes n’ont pas touste lu Prigogine mais ils elles s’en foutent un peu. Leur existence est une preuve comme celles que le chant des canuts proposait en son temps. Les gilets jaunes parlent entre elles et eux pour échanger idées et pratiques dans le nouveau territoire qu’ils elles ont fabriqué avec ficelle papier palettes et ORDIS. Sans ORDI POINT DE JAUNE . C’est quoi Prigogine ? Une théorie des systèmes, le système initial étant pour lui la coupelle de Bénard et les systèmes suivant TOUS LES SYSTEMES. Parmi les quels le MARXISME qui développe ses concepts et ses lois parmi lesquelles « la loi de la négation de la négation » à partir entre autres de la biographie du grain d’orge pris lui-même comme système. Engels Anti Dühring. Dans les deux cas la source est un évènement du réel choisi par les théoriciens pour en tirer une loi systémique. Ce que nous connaissons par Prigogine et que Macron ne peut ignorer par l’ENA les Young Leaders et Milton Friedman. La société française est un système stable ou instable par ses liens internes et externes. CES LIENS REPONDENT A 9 DESCRIPTIONS : 1- Lien de l’individue-u vers soi. Une description 2-Liens d’une structure à l’autre. Trois 3 descriptions : L1 L2 L3 : L1 S1 vers S2 L2 S2 vers S1 L3 S1 vers S2 et retour 3-Liens d’un-e individue-u à l’autre. Trois 3 Descriptions : l1l2l3 , l1d’un-e individu-e à l’autre,l2 de l’autre à l’un et réciproquement L3 4-Liens du système aux systèmes extérieurs. Deux descriptions Au total 9 descriptions DECRIVANT DES LIENS DE NATURE DIFFERENTES. Les liens qui peuvent changer selon la volonté des individues-us (Liens A) et les liens sur lesquels les individues-us ont un pouvoir faible et flou.(Lien B). Dans les liens A l’individu est acteur potentiel Par son autonomie de décision à l’égard de lui-même et des autres.La relation est directe Dans les liens B il est acteur possible par structure intermediaire entre lui et les autres. La relation est indirecte. Un système est stable lorsque l’ensemble de ses liens le sont, il entre en instabilité lorsque des liens se dégradent, ce qui peut conduire à L’apparition d’une EMERGENCE . C’est-à-dire à UNE AUTO- ORGANISATION DIFFERENTE DE L’AUTO-ORGANISATION DONT ELLE EST ISSUE . Comme un enfant sort de sa mère et père Le schéma joint figurant le système que je décris répond à une définition partagée par plusieurs auteures-rs. Chaque boite fonctionnelle contient des liens. Le système est muni de réaction positive négative ou nulle. Les paramètres du système sont flous. Ecrivent depuis longtemps ou pas dans ce domaine dit domaine des systèmes complexes les auteurs français et étrangers suivant : Arnaud Spire Sève père et fils jean–François Kahn Janine Guespin Certaines grandes écoles Edgar Morin a ses débuts John Gribbin Milton Friedman et d’autres sur le web. Le colloque de Ceriy à partir de 1981 et Prigogine de 1970 (Prix Nobel). A noter que les auteurs cités plus haut sont parfois marxistes et jusqu’à ce jour interdits de tribune à l’espace Marx par des gardiens du temple. Ce qui peut expliquer jusqu’à un certain point la frilosité active des responsables politiques confrontés au JAUNE Fabien Roussel dans l’Humanité d’aujourd’hui semble enfin se réveiller, et par la réveiller peut être des penseures-rs dans l’espace Marx hexagonal. Pour l’instant on attend encore que les dirigeantes ts de gauche s’habillent de jaune hors de leur canapés. Jusqu’à Prigogine le marxisme fournissait un guide pour expliquer et provoquer les mutations sociales dont les révolutions. Dans le Marxisme Les liens agissant sont les liens entre structures prises dans leur globalité dont la relation employeur employé. Cette relation est unidirectionnelle dans le sens donneur d’ordre exécutant de l’ordre. Cette relation provoque la lutte des classes qui devient moteur potentiel du changement social. La loi dialectique de la négation de la négation décrite par Engels conduit au concept de classe ouvrière révolutionnaire. Puisqu’elle est niée la CO nie sa négation et prend ainsi le pouvoir. Engels dans l’Anti Dühring prend le brin d’orge comme exemple. Disons que dans la période bolchevik on peut considérer qu’il y avait accord entre concept et réalité. Si la CO en se libérant de ses chaines avait libéré les citoyens soviétiques pour longtemps nul Ieltsine ne serait apparu. Il y a donc une paille dans le schmilblick. Comme une autre dans le Macronisme, mais Macron le sait, Gorbatchev l’a peut-être appris, mais trop tard. Il n’a pu freiner la bascule vers son contraire. Macron le tente. On sait ou on découvre que les liens actifs CONTEMPORAINS pris en considération jusqu’ici par les marxistes et beaucoup d’autres sont LES LIENS ENTRE STRUCTURES donc concernant le collectif. Sont impliqués syndicats partis associations ministères police justice météorologie écologie santé armée. LA LUTTE POUR L’AMENAGEMENT CONDUITE JUSQUICI PAR LES COLLECTIFS DANS LE COLLECTIF ECHOUE PAR L’UTILISATION IMAGINATIVE DES GERANTES-TS DU SYSTEME. L’EVENEMENT ECHOUANT NE FAVORISE EVIDEMMENT PAS L’EMERGENCE. Bien sûr mais par-là la l’échec rend tout simplement L’EMERGENCE NECESSAIRE ET CE QUI N’ETAIT PAS ECRIT INEVITABLE APPARAIT ALORS L’EMERGENCE JAUNE QUI EST DE CARACTERE COLLECTIF. EXAMINONS CE COLLECTIF Il est construit dans l’échec du collectif antérieur PAR CONSTRUCTION PROGRESSIVE DE LIENS D’INDIVIDUES-US A L’AUTRE. LIENS POLYDIRECTIONNELS SE SUBSTITUANT AUX LIENS UNIDIRECTIONNELS ANTERIEURS. Le lien jaune est un lien de dialogue et polylogue qui s’établit hors toute HIERARCHIE Dans un contexte nouveau de DEMOCRATIE BASIQUE. LE CHEF A DISPARU. Et ça marche très bien. Ce lien est très puissant enrichissant, et entre en concurrence avec les liens de subordination antérieurs. Il s’est construit peu à peu UN COLLECTIF JAUNE QUI ACQUIERT PEU A PEU une IDENTITé. Par l’agrégation de liens individuels PEUT SURGIR L’EMERGENCE parce que les liens individuels agrégés en concurrence avec les liens collectifs antérieurs et imposés se sont avérés PLUS EFFICIENTS. On est dans une figure de BENARD. Macron est Prigoginien si j’en juge par son comportement. C’est-à-dire qu’il partage sans doute ma description systémique. Ce que je pense en examinant à la loupe ce qu’il fait depuis le début, de son collège à Amiens au reste. QUE LUI RESTE TIL A FAIRE DANS LE CONTEXTE DECRIT OU LE SYSTEME EST DEVENU INSTABLE PAR DISSOLUTION DES LIENS MAJEURS Les macro liens sont très malades,(liens entre structures et structures et individués-us). SUBSISTENT LES MICRO LIENS D’INDIVIDUES-US AUX AUTRES ET A EUX MEMES . Macron entreprend la reconquête par le dialogue avec chacune et chacun d’entre nous puisque c le seul lien ou il peut encore agir. TACHE IMPOSSIBLE ? Pas si sur. DEPUIS QUELQUES JOURS IL DIALOGUE LE PRESIDENT PARLE AU PRESIDé QUI PARLE AU PRESIDENT, Plus de hiérarchie, égalité devant les caméras scotchés qui reproduisent le dialogue par MILLIONS. Donc MACRON PAR LE DIALOGUE A DEUX AMPLIFIE LE DIALOGUE AUX MILLIONNES ET MILLIONS . Macron ne considère pas sa partie perdue et se bat d’arrache tête et pied. D’AUTANT QUE DANS LE CONTEXTE PAS MAL DE MONDE QUI SOUTIENT LES GJ LES ENCOURAGE COURAGEUSEMENT DE LEURS CANAPES DANS LE MOBILIER TELE CANAPé. Ne se posant pas la question de se poser LA REPONSE DE MONTER DANS UN TRAIN DONT LES VOYAGEURS DECIDENT OU IL VA . Macron a compris ça, il est monté dans le train. Fabien Roussel nouveau patron du Pcf semble vouloir aujourd’hui dans l’Humanité réveiller ses troupes de leur canapé, cependant que dans le même TITRE Magali Jauffret chargée d’une partie de la critique en arts plastiques donc en symbolique CLOUE AU PILORI DE SA CERTITUDE LA PERFORMANCE DE DEBORAH DE ROBERTIS PERFORMANCE JAUNE AVEC L’ARGUMENT QUE CETTE PAUVRE ARTISTE DEVRAIT SE RENSEIGNER CHEZ MARINA ABRAMOVIC MONDIALEMENT RECONNUE, mais cependant inconnue aujourd’hui EN JAUNE . L’Humanité se rattrape un peu par ses photographes qui envoient CAROLINA EMMA LUZ ARTISTE DE FLAMENCO JAUNE EN PREMIERE PAGE. Comme quoi la bataille est partout y compris avec celles et ceux qui se sont auto octroyé le badge JE VEUX CHANGER LE MONDE sur leur costume. Le Gilet Jaune n’est pas un badge, il est un SIGNE ET UNE PREUVE D’ACTION . . Macron est un surdoué comme le furent un certain nombre d’hommes de droite. Nous sommes des millions de sous-doués tels le sous commandant. Accentuons le JAUNE A TOUS LES ETAGES. Ce texte y prétend. Référence s publiques 1-Mes archives au Musée de la Résistance acceptées par Annie Martin : 44 Cassettes Vidéographiques. Sur les traces de la division Das Reich avec des résistantes ts du Périgord Limousin.. 2-Pages facebook Pierre Labrot et site labrot.pierre.free.fr 150 clips environ dont « Les embuscades de la mémoire » entretien avec Lo Grand au Mont Gargan Automne 1998. Page Facebook de la GAD Galerie d’Art Debout Nuit Debout. NDLR : Comme les éruptions volcaniques et les tsunami qui offrent des signes précurseurs par des fumeroles et aiguilles de sismographes les émergences sociales ont présenté les fumeroles Soljenitsyne et Vassily Grossman en URSS ,la Campagne Bové, puis Nuit Debout dans l’hexagone.(Nuit Debout et la GAD sont toujours en activité). Il manque à ce texte un schéma fonctionnel de système complexe. Je le présente dans la page qui suit. Le schéma n’est pas indispensable à la démonstration mais il l’assiste. Ajout aussi des images d’une BPF et d’un IFSL PL Eymoutiers le 1059 Mars marquer comme non lu Contacter OrangeBoutique en ligneForum d'entraide



VOIR 6 DESSOUS:
OU LE CAMARADE BEN RECONNAIT L'IMPORTANCE DE LA FICELLE
EXTRAIT DE LA NEWS LETTER DE SON SITE DE DECEMBRE 2018 NDLR
CULTURE
Je ne sais si Philippe Brenot est un rigolo un paresseux un beau parleur ? Un menteur Peut-être le tout à la fois Pour le prix Sade Je lui ai fait cadeau d’une toile minuscule avec de la ficelle Et la mention « attache moi » La ficelle est importante c’est celle Qui a servi à x dans xx (Godard )


SONDAGE ACTIF:
ETES VOUS GILET JAUNE
OUI NON AUTRE REPONSE
REPONSE EN 5 LIGNES DE PREFERENCE
A
galeriedartdebout@orange.fr
ou
PAGE FACEBOOK DE LA GALERIE DARTDEBOUT





CULTURE Je ne sais si Philippe Brenot est un rigolo un paresseux un beau parleur ? Un menteur Peut-être le tout à la fois Pour le prix Sade Je lui ai fait cadeau d’une toile minuscule avec de la ficelle Et la mention « attache moi » La ficelle est importante c’est celle Qui a servi à x dans xx (Godard )

ROMAN SEMI BIOGRAPHIQUE

Lettre ouverte à Eva Vautier



Très chère Eva Merci pour ces voeux de Noël. Je vous rappelle que vous avez exposé par vôtre gentil papa mon "Lien social Ficelle" dont il a placé la côte à UN MILLION D'EUROS côte sans doute confirmée par le CLIP ORANGE produit par l'agence PUBLICIS Musique de Timber Timbre et qui se promène sur le web. Papa ne pourrait il pas en dire un mot dans sa News Letter et dans son prochain accrochage chez Youri rue de Seine Rue de Marcel Strouk premier acheteur du" lien social." Double à vôtre papa route de Saint Pancrace, à Marcel et Layla Galerie Rive Gauche Youri Fred Forest Michel Sitbon La Galerie d'Art Debout Nuit Debout Educ Pop Debout Pierre Alain Challier premier acheteur de "La boule de papier froissé" Blistène Aude de Kerros ( qui a mis la côte de la boule à 20 Euros.) et la presse. Bizou from the ROND POINT D'EYMOUTIERS né aujourd'hui après l'annonce par un ministre des évacuations de RP.







GILET JAUNE LA GAD PLACE DE LA REPUBLIQUE 15 DECEMBRE 2018
APRES LA MANIF, DES TRACES




DANS CE SITE DANS LA RUBRIQUE ROMANBIO UN E CRITIQUE DE LA PRODUCTION DE LA GAD GALERIE DART DEBOUT
ET LE SENS DES GILETS JAUNES

https://www.youtube.com/watch?v=9_XTrTZ12Cg

6 DESSUS ETIENNE CHOUARD



ROMANBIO
Lettre des hospitaliers aux gilets jaunes Enquêtes, Vie de l'asso by aupsantedécembre 12, 2018 Communiqué de l’Association des usager.es et du personnel de la santé (AUP’S), à la suite de la manifestation du 8 décembre. Paris, 12 décembre 2018. Photo : le 8 décembre, pas loin de Bastille, les hospitaliers prennent la pose devant les CRS à cheval. Tous les samedi, des manifestations de gilets jaunes ont lieu à Paris. Nous en sommes à l’Acte 4, et nous voyons un peuple qui n’en peut plus, qui ne demande qu’à vivre dignement, mais qui ne trouve en face que les violences ou le silence du gouvernement. Le mouvement des gilets jaunes a pris une ampleur inédite à travers le pays, et cette vague de protestation qui traverse la société ne semble pas diminuer mais augmenter voire se radicaliser. Il y a fort à parier que les très légères « concessions » de Macron ne satisferont pas grand monde. En réalité, tout continue de donner raison à un mouvement de révolte. La vie qui nous est faite est de plus en plus minable, et on nous promet l’apocalypse écologique pour bientôt. En ce qui concerne la santé, on ne manque pas de raisons non plus : Parce que les conditions de soin et de vie se dégradent en France, Parce que les directions réduisent d’année en année les effectifs et les moyens humains, Parce que nous sommes de plus en plus condamnés à maltraiter, gérer, ignorer alors que nous voudrions soigner. Parce que les gens meurent aux urgences ou y dorment sur des lits de camp faute de place. Parce que nous n’en pouvons plus des arrêts de travail, burn-out, démission. Comme si ça ne suffisait pas, à chaque mobilisation des lycéens, des gilets jaunes ou autres, l’utilisation de gaz lacrymogène, de matraques, de flashball, de LBD, de grenades GLI F4 et désencerclantes cause des blessures profondes voire des mutilations. Ces dernières semaines on ne compte plus les mains arrachées, les visages éborgnés, les peaux lacérées, les gens blessés aux parties génitales, les comas, et les morts « accidentelles ». Nos collègues des urgences, avec l’accord de patients, nous ont fait remonter des photos de personnes mutilées le 1er décembre (attention images choquantes). Ce jour-là, plus de 160 blessés ont été pris en charge à l’AP-HP, et le 8 décembre, plus de 126 blessés[1]. En prévision de ce week-end chargé, l’AP-HP nous avait gratifié d’un « dispositif de vigilance renforcé », avec « des renforts médicaux et non médicaux »[2], ce qui peut prêter à rire quand on sait le sous-effectif chronique de soignants dans les hôpitaux et de médecins en France. Cerise sur le gâteau, le directeur de l’AP-HP, Martin Hirsch, « appelait au calme » vendredi dernier, reconnaissant dans le même temps que les hospitaliers subissent « les mêmes conditions de vie, les mêmes salaires que les gilets jaunes ». Nous en prenons acte. Nous voulons saluer ici les personnels soignants dans leur ensemble pour leur professionnalisme et leur disponibilité envers la population. Nous avons reçu par message de nombreuses demandes de divers journaux et chaînes de télé pour témoigner sur les blessés et la situation dans les hôpitaux. Mais en discutant avec nos collègues des urgences nous constatons qu’ils ne souhaitent pas s’exprimer dans la presse, par peur des représailles et par méfiance vis-à-vis des médias. Par ailleurs, il est très difficile d’obtenir auprès de l’AP-HP des informations claires sur le nombre de personnes mutilées, sur les types de blessures qui ont été traitées, sur le nombre de jours d’ITT qui ont été accordés, etc. Les journalistes en sont visiblement réduits à passer par nous pour avoir des informations sur ce qui se passe dans les services d’urgences, s’ils décident de ne pas se limiter au maigre compte-rendu de l’AP-HP. Nous serons avec les gilets jaunes dans la rue le 15 décembre et pour la suite. References 1. ↑ http://www.leparisien.fr/faits-divers/125-000-manifestants-en-france-135-blesses-le-premier-bilan-de-l-acte-4-des-gilets-jaunes-08-12-2018-7963803.php 2. ↑ https://www.parismatch.com/Actu/Societe/Gilets-jaunes-une-soixantaine-de-personnes-legerement-blessees-1593304 STOPP : Santé Toujours Oubliée Par les Politiques

CLIN D'OEIL DU TERRITOIRE EN AUTOBOUGEAGE CI-DESSUS

https://www.youtube.com/watch?v=blyM6W0DNss

CI DESSUS REUNION CHEZ SAMIR



RECOPIER DANS LE NAVIGATEUR



Qu’est que la rhizo-pensée? English Le rhizome, un concept emprunté à la botanique, n’a ni début ni fin, juste un milieu à partir duquel il grandit. Les rhizomes sont des réseaux acentrés ayant des points d’entrée et de sortie multiples et composés de ramifications qui partent dans tous les sens. Ils se transforment l’un l’autre et peuvent parfois se traverser. La rhizo-pensée est non linéaire et non hiérarchique. Elle est le produit de nombreuses connexions hétérogènes qui perturbent et sont perturbées de façon imprévisible. Envisager la pensée de façon rhizomatique voudrait dire que l’on préfère les réseaux, les pensées-systèmes et les résolutions fondées sur les groupes ouverts à la pensée linéaire, hiérarchique, fermée et les résolutions fondées sur l’expert. La rhizo-pensée se produit au sein et à travers les disciplines. Les pratiques éducatives à tous les niveaux nécessitent que nous pensions de façon innovante à de nouvelles stratégies nous permettant de traiter de la complexité des rapports entre mondialisation, migration, médias numériques et restructuration économique. Ces changements exigent que nous envisagions autrement les programmes éducatifs, l’enseignement individuel et interconnecté des disciplines académiques et les pratiques pédagogiques. Le concept de « rhizome » offre une telle pensée et nous aide à redéfinir les pratiques éducatives contemporaines qui se retrouvent immergées dans le quotidien de la mondialisation.
UNIVERSITE D'OTTAWA

CI DESSUS LE 23 11 18 A PEYRAT LE CHATEAU RENCONTRE ENTRE
GEORGES GUINGOUIN ET UN GILET JAUNE JEUNE

PEINTURE PROPOSEE PAR PIERRE DE LA
GALERIE DARTDEBOUT
CQFD
https://dai.ly/x6x1yo8

CI DESSUS LA RUE DAGUERRE A TRAVERS LES AGES
Copier coller le lien dans vôtre navigateur

Ci-DESSOUS LA FÊTE DE LA MONTAGNE LIMOUSINE
















Le lien ci dessous est un requin par une marcheuse artiste:Martine LELEU
NDLR
https://www.youtube.com/watch?v=KFUxuehsPyw




LA GALERIE D'ART DEBOUT PROPOSE MAINTENANT UNE PAGE FACE BOOK
GEREE BEAUCOUP PAR PFZ DE MARSEILLE
VOIR LE LIEN CI-DESSOUS
https://www.facebook.com/GADAMARS/


LA PAGE FACEBOOK GAD-galerie d'art debout Nuit Debout participe aussi aux activités de la GAD

LES CAPTUTRES D'ECRANS ENVIRON 13 MILLIONS



CI DESSUS UNE FICELLE EN FORME D4HERBE SAUVAGE
DANS LES MONTS DU FOREZ
Contact PL
pierre.labrot75014@orange.fr
06 84 93 33 04

Contact FS
06 63 58 40 02

CI-DESSOUS LE LIEN VERS UN TOURNAGE RECENT DE MEREJ
https://www.youtube.com/watch?v=ZOslLKsgwyQ









DEUX LIEUX WEB ALIMENTENT CE CHIFFRE,LA GAD-galerie d'art debout Nuit Debout D'1 PART ET NUIT DEBOUT ART-DEBOUT DOTRE PART.
LES TITRES SE RESSEMBLENT MAIS LES HISTOIRES ET EQUIPES SONT DIFFéRENTES ET POUR Léssentiels ne se KONAISSENT PAS.
NOUS SOMMES AU COEUR DE LA COMPLEXITé PRIGOGINIENNE.MERCI ILYA.
BATAILLE GAGNEE DANS LES MEDIA C UNE PREMIERE APRES TOUS LES BOYCOTTS Y COMPRIS BIEN SUR LES BOYS COTTS DE GAUCHE.


ON EST LE 19AOUT 2018 14 H 41

6 2 SOUX ENVOYé PAR DANIEL DE NUIT DEBOUT.FAUX LA MONTAGNE C PAS LOIN DE CHEZ MOI.


https://www.facebook.com/ajplusenglish/videos/1285309458277225/


6 2 SUS FAUX LA MONTAGNE.MERCI DANIEL
On remarque que le policier semble ecouter les arguments


CI DESOUSS LA TOILE -FICELLE OU LA NAISSANCE DE LA FICELLE PAR LA PEINTURE

INAUGURATION DU LOCAL ELECTORAL DES VERTS 14 EME ARRONDISSEMENT DE PARIS. DATE RECHERCHEE CIRCA 2000

PIERRE LABROT REMERCIE LA SOCIETE ORANGE DE SON CLIP FICELLE ET SOUHAITE UN ENTRETIEN AVEC LE REALISATEUR.
LA FICELLE PEUT ËTRE VUE COMME LIEN SOCIAL.

PIERRE LABROT SOUHAITE QUE BEN VAUTIER ROUTE DE SAINT PANCRACE A NICE VEUILLE BIEN CONFIRMER LA CÔTE QU'IL A DONNé A LA FICELLE EXPOSEE PAR LUI CHEZ EVA
VAUTIER SOIT UN MILLION D'EUROS.

BEN ME CONNAIT ET NOTRE RELATION A COMMENCé AVEC ALAIN GIBERTIE.
Je lui suis reconnaissant de m'avoir aidé à exposer chez
MARCEL STROUK EN 2005 après une très dure péripétie qu'il a organisé
pour tenter de revenir sur son accord INITIAL. Et il y eut aussi un episode tristounet que g réglé in extremis aux BEAUX ARTS RUE BONAPARTE.
MAIS L'AFFAIRE DU CLIP ORANGE POUR TOI CHER ANGE CHANGE LA DONNE,ET JE VAIS M'EFFORCER QUE çA SE VOYE.

6 2 SOUS DES EXTRAITS DE LA NEWS LETTER DE BEN ME CITANT:


2017
BEN CHEZ MAILLOL

La conférence de presse s’est bien passée pas une question méchante Annie m’avait dit dis leur que tu vas essayer de les surprendre en essayant d’être vrai le seul à demander la parole l’incroyable Labrot

2005
LABROT PIERRE
Personnage curieux. De l'énergie pure qui part dans tous les sens. Aimerait tirer un trait droit entre le bar de Didier et la Galerie Rive Gauche pour démontrer que l'art et la vie sont reliés. Pourquoi pas ?

SUR CE DERNIER POINT MON OEUVRE A AVANCé PUISQUE THIBAULT A INSTALLé UN LIEN SOCIAL AU DESSUS DE SON BAR.
G DONC TRAVERSé LE MUR ENTRE LES 21 ET 23 RUE DE SEINE IN PARIS CITY IN SAINT GERMAIN DES PRES

RESTE CE JOUR A ANALYSER LE CLIP DE ORANGE ET SON SENS,ET LA JE VOUDRAIS VRAIEMENT QUE BEN SE DEFONCE PUISQU'IL
S'EST INSTALLé EN CRITIQUE D'ART QUE JE RESPECTE MALGRéS SES TOURS
PENDABLES.
SE FROTTER A BEN A MALMENé MON INNOCENCE MAIS LES LECONS SONT SALUTAIRES.

2005
LABROT PERSONNAGE PARFOIS ENVAHISSANT INQUIET au sujet de Gibertie ? au sujet de sa ligne ? Ben essaie de laisser une place à l'impromptu (je ne fais que ça)








CI DESSUS CIRCA 2000 RUE DE LA SABLIERE 75014 PARIS



PIERRE LABROT DERNIERE VERSION DU SITE


FRED FOREST INTERNATIONAL

https://dai.ly/x6pcm1v

6 DESSUS LE LIEN SOCIAL ET SON AVENTURE ORANGE

REPORTER LE LIEN 6 DESSOUS DANS LA BARRE DE VOTRE NAVIGATEUR.

http://www.fredforest.space/

PIERRE LABROT LOCAL GLOBAL

REPORTER LE LIEN 6 DESSOUS DANS LA BARRE DU NAVIGATEUR
http://www.uzeste.org/category/mediatheque/



6 2 SUS LA GAD AU"TERRITOIRES DE FRED FOREST" CENTRE POMPIDOU AOUT 2017
LE PORTRAIT DE CHARLES MACRET EST PAR MARC PATAUT


CENSURE A POMPIDOU CA FAIT BEAUCOUP TOUT D1 COUP

Fred Forest a effectué le pré-lancement du « MOUVEMENT POUR UNE ETHIQUE DANS L’ART » à partir du Centre Pompidou (Bibliothèque Kandinsky le 7 juin 2018) ce qui ne manque pas de piquant pour qui connaît ses contentieux successifs depuis 40 ans avec ladite Institution. Faisant l’objet d’une censure lors d’un dépôt d’un numéro d’une revue canadienne donnant lieu à un débat (La revue Inter art actuel N° 169 pour son numéro sur Mai 68 et l’art sociologique) Privé d’invitation, alors qu’il a collaboré à ce numéro (?), il s’est vu interdire la prise de parole d’une minute par l’équipe de ses organisateurs donnant lieu à ce dépôt sous prétexte que ce n’était pas le sujet… Rien ne stimule plus Fred Forest que lorsqu’ il est confronté à de telles situations. Il s’est donc présenté au débat sans invitation, a pris place, et s’est accordé de son chef 3 minutes pour passer son message à la centaine de personnes présentes. Il n’en veut nullement à Richard Martel maître de cérémonie et rédacteur en chef de cette très bonne revue car son attitude montre la crainte des artistes et leur dépendance insidieuse vis-à-vis de l’Institution, à moins que ce ne soit un ordre devenu directement de l’Institution…Pour le savoir je vous invite à interroger vous-même les deux parties… ;-)


6 2 SUS LA GAD DANS LE SPORT DE COMBAT VU PAR PHILIPPE GODIN
DU QUOTIDIEN LIBERATION
C FRED QUI A INSTALLé LE RING NDLR



http://diagonaledelart.blogs.liberation.fr/

DERNIER CAS DE CENSURE VOIR 6 2 SOUS

Censure à Pompidou

Tout comme les cheminots, les postiers, les étudiantes et l’ensemble des secteurs en luttes, l’art et les artistes sont eux aussi victimes de la répression et de la censure du macronisme. Le centre Pompidou et son administration s’apprête à détruire en toute impunité une collection de dessins réalisés par près d’un millier de réfugiées se trouvant en son sein alors que la conservatrice adjointe Catherine David s’était engagée publiquement-le 4 avril 2018 lors d’une conférence à l’EHESS intitulé “Exil post-colonial et empreinte artistique” à assurer la pérennité de cette collection au sein du service public. Cette attitude fait suite aux obstacles inventés par la direction du centre d’art contemporain pour limiter l’impact d’artiste tels que Fred Forest depuis 40 ans.Cette censure qui rappelle les plus sombres heures de notre histoire s’ajoute au projet de la loi asile-migration voté récemment par le gouvernement. Lorsque l’art se trouve censuré, c’est toute la démocratie et la liberté d’expression qui est remise en cause. Ce texte sera proposé à l’assemblée générale Interpro qui regroupe depuis 2016 des syndicalistes et des collectifs de lutte agissant par la grève, les manifestations et les occupations. Réagissons Fait à l’Ehess au 96 boulevard Raspail 75006 le 21.06.2018 par Johan Bikene et la galerie Art debout




6 DESSUS
LA GAD PRESENTE PAR PIERRE ALAN ET SON FIL INVITEE DE FRED FOREST
BEAUBOURG AOUT 2017 AVANT ZE WHITE HOUSE DE NYC EN MAI JUIN 2018
AND AN OTHER WAY TO NYC SOON
https://www.franceculture.fr/dossiers/une-nuit-en-hommage-a-genevieve-huttin-par-albane-penaranda














LE TEXTE CI-DESSOUS EST UN CHANTIER THEORIQUE A PROPOS D'UN PROJET DE FAC.
CA INTERESSE LA GAD QUI S'EST INSCRITE SUR LA LISTE DESIGNEE PAR LA VOLANTE



Après trois heures de lecture et relecture des échanges et d'essais-erreurs sur les formulations voici une tentative d'intégrer les opinions émises, en développant un peu plus le texte ... mais sans trop l'éloigner encore de l'idée de test / définition minimaliste. Le changement de taille est déjà risqué... à mes risques et périls donc ! --------------------- Ce projet d’université à pour objectif de redonner à l’enseignement supérieur public son rôle d’émancipation et de formation du plus grand nombre possible de personnes en leur ouvrant l'accès aux biens communs des savoirs & de leurs transmissions. Pour cela, nous poursuivons les finalités politiques suivantes : 1) obtenir le financement par l’État des centaines de milliers de places manquantes dans les universités publiques pour les ouvrir à tout.e.s, sans exclusions d'origines sociales, identités civiles, statuts professionnels, âges, handicaps... ; 2) concevoir pour elles, dans une expérience concrète d'auto-institution, un mode d'organisation universitaire égalitariste, solidaire et émancipateur qui libère les chercheur.e.s, enseignant.e.s et étudiant.e.s des emprises marchandes et/ou technocratiques ; 3) garantir qualité, niveau et indépendance critique des savoirs transmis en articulant recherche & enseignement pour les trois premières années d'études supérieures autant que pour les suivantes ; 4) favoriser les pluralismes, esthétiques, littéraires et scientifiques de paradigmes de la connaissance, de sujets de recherche, de formats et modalités de transmission didactique ainsi que de réalisations estudiantines avec droit à l'erreur et temps d'adaptation ; 5) résister collectivement à la montée des autoritarismes politiques, dogmes mercantiles, idéologies de guerre, répressions policières des débats public et des mobilisations sociales, tant dans les universités que dans l'ensemble de la société. ------------------- Des objections ? a+ J Le 21/06/2018 à 11:11, E a écrit : Bonjour ! Il me semble que la proposition de Jérôme permet un compromis qui est nécessaire, entre ces deux tendances appelées dans les messages précédents à se réconcilier. Ce projet politique n'exclut pas l'auto-institution. Et rien n'empêche qu'à mesure que le projet avance soient détaillés les points discutés, à partir de ce qui émanera des pratiques communes. Pour ma part, je ne hiérarchiserais pas mais je comprends que nous ne pouvons pas venir pallier aux manquements organisés par le pouvoir politique, en créant des universités privées. Il manque de structures pour que le droit d'accès aux études supérieures soit respecté : c'est la première fois depuis l'antiquité qu'avec un diplôme équivalent au bac on ne peut pas entrer à l'université (APB déjà), ou que des étudiants se désinscrivent du bac! Oui l'université a parfois été tenue par l'église ou certaines corporations, oui ce n'était pas idyllique, mais là, c'est inédit. La propagande étatique ramène toutes les luttes à la seule bataille de la propriété privée emportée haut-la-main pour l'instant par les hauts medefiens de l'Etat/ cf ZAD, cf. "scandales" immobiliers municipaux dans toute la France cf. argument de la dette dans les services publics etc.) nous condamnant à répondre coup par coup. Mais en attendant, des lobbies de médiance culturelle sont déjà organisés détournant le sens même d'autogestion au profit de nouveaux discours théologico-politiques. Des discours qui créent des injonctions à être (sois bienveillant, écolo, médite, aie une parole impeccable, en bref soumets-toi à de nouveaux maîtres sponsorisés), et nous ramènent à une conception encore plus étriquée de l'être humain que l'humanisme le plus agressif lui-même, ayant placé l'homme en maître de la nature ("Sapiens", "Comment tout peut s'effondrer" alignent des poncifs mais virent vite en propagande, ou en comportementalisme). Ces discours nous prescrivent finalement de croire à un nouveau naturalisme, agressif, qui recrée la société par entre-soi et profite à certains milieux sociaux - laissant de fait les exclues exclus, résignées à ne plus faire oeuvre de pensée! Il y a une solidarité des médiocrités entre ces lobbies et les institutions en ce moment, qui n'assument plus leur mission (l'état du travail social et de l'éducation en dit long). Nous devons partir des revendications des étudiants, lycéens, professeures et autres déçus/exclues du système qu'une université bloquée permet de faire entrer dans l'université et de rencontrer (d'où le blocage manu militari des universités et lycées ?) Car l'enjeu central de la pédagogie, et plus allant de la transformation de notre rapport au savoir, est celui de la réintégration d'un droit à l'erreur dans un apprentissage et dans un parcours de vie, et au coeur de la réinvention de nos pratiques culturelles. Chantier complexe (clin d'oeil aux maçons du Languedoc). Bien à vous, E Le jeudi 21 juin 2018 à 02:33:22 UTC+2, J a écrit : Salut, Le principal manque dans la définition minimaliste proposée (même si on pourrait penser qu'elle est esquissée), c'est l'auto-institution de l'université. La recherche est primordiale, si on cherche un savoir pouvant être critiqué réellement. Il faudra sans nul doute l'expliciter bien plus clairement, comme tu le suggères, Hugonosaure, car c'est tout sauf un "détail pointu et anecdotique" ;-). Sinon, je me rappelle d'un joli passage de la Commission d'étude sur les universités, Rapport du Comité de coordination, Gouvernement du Québec, 1979, p. 16: "Le trait caractérisant le mieux l'activité universitaire dans l'ensemble de ces missions - recherche, formation scientifique ou professionnelle - est le style de réflexion qui consiste à aborder tout sujet, toute question sous un angle qui mette en lumière leur substance réelle et leur sens au-delà des apparences s'offrant au premier regard, souvent superficiel. S'il en est ainsi, le style de pensée propre à l'université et le type de formation qui en découle consistent à porter la réflexion aux confins de la connaissance, à cet extrême point du savoir où il devient possible à l'esprit de saisir les connaissances en leur jaillissement, de s'interroger sur leurs fondements théoriques et sur leur évolution, d'en explorer les applications et les incidences sur la vie de tous les jours ; et grâce à ces démarches de la pensée, soit de redonner au savoir constitué sa valeur originelle, soit de la renouveler et de la prolonger par l'intervention". bonne soirée, J CE SOIR CI-DESSUS POUR ET PAR GENEVIEVE




Ci-Dessus.De notre envoyez spéciale en FRANCE



Quel est le statut du stationnement de ces ENGINS REPUBLICAINS CI-DESSUS ?
PLACE DE LA REPUBLIQUE FACE A L'EMPLACEMENT GAD ?

BONJOUR NEW YORK

https://whitehotmagazine.com/articles/fred-forest-at-whitebox/3954


PAR FRED FOREST QUI FUT EXPOSANT PAR O.S.I A LA GAD.

APRES L'HÔTEL DE MASSA.
Ce fut émouvant et plein de chaleur
Je travaille aux videos.


SUPER SUPER LE 26 MAI
VOIR CI-DESSOUS
Les pratiques jusqu'ici de Educ Pop et la GAD qui sont "Pas de hierarchie pour les micros" et "Egalité de toustes dans les paroles" se repandent. Ca doit conduire à une structure permanente de polylogues et prises de décisions hors hierarchie. C Prigogine appliqué. C'est la premiere fois depuis Cro-Magnon. C'est à mon sens le sens de nôtre avenir. Pour ce qui est de la GAD j'hésite pour la voiture. De plus je vais voir si l'installation sur la place transformée en GALERIE DART GEANTE PAR GAD WEIL ET HIDALGO LE 2JUIN AURA OU NON BESOIN DE VOITURES ET CAMIONS HORS PV CET EVENEMENT IMPLIQUE L'IMPORTANCE NIEE JUSQU'ICI DE LA FONCTION ARTISTIQUE DE LA PLACE. MON PV DU 5 MAI ME RESTE EN TRAVERS DE L'INTELLIGENCE ET DU PORTEFEUILLE Bize PGAD


"POUR ET AVEC GENEVIEVE HUTTIN" HÔTEL DE MASSA LUNDI 30 AVRIL 2018 14 H 17 H

LES ACTIVITES DE LA PLACE DE LA REPUBLIQUE AUGMENTENT
CELLE DE LA GAD ITOU
VOIR LE LIEN PIERRE LABROT DAILYMOTION EN ATTENDANT LA PAGE FACEBOOK
PAR PFZ A MARSEILLE

Proposition à la reunion de la GAD du Mercredi 21 Mars 2018:
LA GAD SOUTIENT LA LUTTE DES CHEMINOTS-TES GREVISTES ET LES NOUVELLES FORMES
PRIGOGINIENNES QU'ILS-ELLES PROPOSENT.



 
PRIGOGINE ACTUEL VOIR CI- DESSOUS
SA PENSEE COMMENCE A ENTRER DANS LE CHAMP SOCIAL POLITIQUE MALGRES TOUTES LES PEAUX DE BANANE
EN 1983 CA RESTAIT ENCORE CONFIDENTIEL


DU LUNDI 20 JUIN (19 H) AU LUNDI 27 JUIN (14 H) 1983 DIRECTION : Jean-Pierre BRANS, Isabelle STENGERS, Philippe VINCKE Avec la participation d'Ilya PRIGOGINE ARGUMENT : C'est autour de l'œuvre d'Ilya Prigogine, axée sur les thèmes de l'irréversibilité et du devenir, tissée de fluctuations, d'instabilités et de bifurcations et scabdée de rythmes, que s'organisera cette rencontre entre physiciens, mathématiciens, chimistes, philosophes, biologistes, sociologues. Les exposés seront agencés de telle sorte que le rapprochement entre disciplines différentes soit assuré et favorable à une discussion à la fois critique et constructive. Il importe en effet que ces nouvelles possibilités de rencontre reflètent fidèlement le caractère pluraliste de la science contemporaine, orientée de plus en plus vers la complexité. La redécouverte du temps qui est aussi celle de la multiplicité, doit pouvoir assurer une harmonie plus complète entre les sciences et les autres champs de la culture. Les conférenciers et les intervenants mettront notamment l'accent sur les aspects déterministes et aléatoires de la dynamique des systèmes complexes, ainsi que sur la nature du passage de l'un à l'autre, impliquant les notions de bifurcations et de phénomènes irréversibles. CALENDRIER DÉFINITIF : Lundi 20 juin Après-midi: ACCUEIL DES PARTICIPANTS Soirée: Présentation du Centre, du colloque et des participants Mardi 21 juin Matin: Paul GLANSDORFF: Propriétés macroscopiques des phénomènes irréversibles Intervenants privilégiés: José CASAS-VÁZQUEZ et Jacques CHANU Après-midi: Peter ALLEN: Évolution des collectivités humaines Intervenants privilégiés: Pierre HANSEN, Jean-Luc KIEHM et Martine LABBÉ Jean-Louis DE NEUBOURG: Évolution des collectivités d'insectes Intervenant privilégié: Michel VEUILLE Soirée: Films Mercredi 22 juin Matin: Grégoire NICOLIS: Bifurcations & fluctuations - vers une dynamique des systèmes complexes Intervenant privilégié: Victor FAIREN Après-midi: Félix GUATTARI: Flux, territoires, phylum et univers Intervenants privilégiés: Mony ELKAÏM et Serge PAHAUT Soirée: Films Jeudi 23 juin Matin: Ilya PRIGOGINE: Irréversibilité: barrière de l'Entropie Intervenants privilégiés: Charles J. JOACHAIN et David RUELLE Après-midi: Pierre CLÉMENT: Organisation biologique et évolution Intervenant privilégié: Françoise GAILL Soirée: Cornélius CASTORIADIS: Temps et création Vendredi 24 juin Matin: Jacques LESOURNE: La science économique et la réflexion systémique sur le temps Intervenant privilégié: Bernard ROY Après-midi: Claude GEORGE: Dynamique de corrélations Bud MISHRA: Théorie des systèmes dynamiques Intervenant privilégié: Maurice COURBAGE Samedi 25 juin Matin: Adolphe PACAULT: Évolution et structures spatiales et temporelles des systèmes Intervenants privilégiés: Albert GOLDBETER et Christian VIDAL Après-midi: Ilya PRIGOGINE: Réponses à une discussion plénière Soirée: Jacques ATTALI: Évolution des sociétés et concepts de temps Dimanche 26 juin Matin: Jean PETITOT: Pas même un ange (Le problème de l'émergence du desciptible hors de l'indescriptible) Après-midi: DÉTENTE Lundi 27 juin Matin: ATELIERS LIBRES Temporalité heidegerienne et irréversibilité thermodynamique, animé par Jean SCHNEIDER Equilibre et stabilité en écologie, animé par Jean-Claude ROSTAN Après-midi: VOIR LA SUITE SUR LE SITE DE CERISY
ET LA VIDEO EN TETE DE labrot.pierre.free.fr. NDLR



NUIT DEBOUT LA GALERIE D'ART DEBOUT LE 04 03 18
PLACE A LA REPUBLIQUE
REPORTER LE LIEN 6DESSOUS DANS LA BARRE DU HAUT DE VOTRE NAVIGATEUR
https://www.dailymotion.com/video/x6fpovc


L'HUMANITE DU 23 02 18
ENTRETIEN ANDRE MANOUKIAN FARA C.


Sur France Inter il partage
ses découvertes
comme la chanteuse
Nina Blues
qu'il a repéré
à Nuit Debout


FC:
Quel regard portez vous sur la société actuelle?
A M: J'ai le sentiment qu'en France beaucoup de gens sont murs pour les comités de quartier
tels qu'on les avait initié en Mai1968.Ils ont envie de discuter directement entre eux,
sans passer par les institutions,qui se sont coupé du peuple.
Je suis allé avec ma fille à Nuit Debout place de la République.Rien à voir avec des bandes de casseurs,
comme certains média l'ont allégué.j'ai été subjugué par l'effervescence créative.C'est le moment de renouer avec
la "microrésistance" de Deleuze:de petites actions qui,en se combinant,engendrent un mouvement de résistance.


br> 1 COPIER LIMAGE
2 LA COLLER SUR DU PAPIER FORT 3 C UNE CARTE POSTALE 4 LA POSTER A COLOMB ET LES MINISTRES DONT CELUI DE LECOLOGIE br> ET TOUSTES LES ELUES-US


LE TRITON MARBRé MUTE IL VA SE NOURRIR DE SINISTRES FRAIS.NDLR.
CECI EST UNE CARTE POSTALE PONDUE PAR LA GAD.RENDLR


Je suggere a la cellule Daguerre du pcf 14 d'organiser ce même debat à la GAD.
Proposition à faire Vendredi soir.NDLR




OU COMMENT UN PHILOSOPHE EST A COTE DE SA PROPRE PLAQUE,NDLR

LORDON DE KERROS VIDEO
A QUAND LE DIALOGUE SUR LA PLACE
PAR LA GAD ASSOCIEE A EDUCPOP



Premièrement la valeur n’a rien d’un affect aux choses. Deuxièment cette valeur vient toujours du dehors
et troisièment d’un dehors social dont la nature est en dernière analyse affective.
Quatrièment autour de chaque chose, il y a des affrontements de valorisation.
Enfin, cinquièment, ces affrontements sont médiatisés par des structures, par des milieux institutionnels.


Ci-DESSUS FREDERIC LORDON SUR LE WEB.
JE PENSE QU'IL Y A DE TRES GROSSES ERREURS LA DEDANS.
CONTRADICTION POINT TROIS POINT UN.NDLR.
MAIS C UNE TRES BONNE CHOSE KON COMMENCE A PARLER DE VALEUR.
DEBAT SUR LA PLACE NUIT DEBOUT LORDON DE KERROS.
QUI ACCEPTE QUI REFUSE ?


ROLAND GORI FAC DE NANTES.OU IL EST AUSSI QUESTION
DE LA TRANSGRESSION


UN BLOG INTERESSANT

PARIS LUTTES INFO

PAS CONTENT BLOG


CI-DESSOUS:LE LIEN SOCIAL A LAURIERAS 17 10 17




UZESTE VIDEOGRAPHIQUE


CI-DESSUS
HUMANITé DU 16/0917
DE CET ANNONCE JE DEDUIS QUE NUIT DEBOUT SERA A L'HUMANITé.
LE SITE OFFICIEL DE ND NE DONNE PAS L'INFORMATION.
J'espère qu'il y aura VIDEOS.NDLR.

CI-DESSOUS ALAN
https://www.youtube.com/watch?v=wjHLU0miAec
CI-DESSUS TREARD
En débat bernard lubat roland gori charles silvestre amis de l'humanité Manifeste des œuvriers Vendredi, 2 Juin, 2017 Humanite.fr Co-auteur de « Manifeste des oeuvriers » aux éditions Actes sud, Charles Silvestre, a accordé
un long entretien sur TV5 Monde. Remettre les femmes et les hommes à l'oeuvre, au coeur des activités
de production et de création. C'est l'idée majeure de ce Manifeste des oeuvriers », écho des revendications
portées notamment par
le mouvement "Nuit debout".
Le désir de retour à l’œuvre sonne à toutes les portes de la vie : la vie de l’humain
qu’on soigne, qu’on éduque, à qui on rend justice, qui s’informe, qui se cultive, qui joue,
qui s’associe, qui se bat, fort de la solidarité qui s’offre à qui sait la chercher.
"Le manifeste des œuvriers" revendique la place de l'homme au centre des activités
de production et création, pour lutter contre la normalisation technocratique et financière.

CI-DESSUS QUE JE DECOUVRE QUE C EN JUIN.
BRAVO LES OEUVRIERS

ASHANINKA
EVENEMENT.ANNONCE CI-DESSOUS.AVEC MARC AND NINA .NDLR


VERS LES 120 CLIPS VIDEO DE CE SITE
COPIER LE LIEN CI-DESSOUS
http://www.dailymotion.com/pierre-labrot






PRESENCE DE NUIT DEBOUT PAR LA
GALERIE D'ART DEBOUT
LE 6 AOUT 2017
A POMPIDOU
A L'INVITATION DE FRED FOREST




Les images ci-dessous sont extraites du videodocument de Michael Seyer


PAULINE BOULET LUI TELEPHONER AU 01 85 08 37 57
EN CE MOMENT UZESTE
959 DK 48


6 DESSUS LA NON REPOnSE DE LASVIGNES



6 Dessous un document transmis par Odile Hélier que g scotché sur mon site.
Interressant,mais le serait plus encore la venue de RANCIERE SUR LA PLACE
POUR QU'ILS ET ELLES SAISSISSENT BIEN QUE L'USINE CONCEPTUELO-PRATIQUE ND
EST TOUJOURS EN ACTIVITé ET QUE C ACTIVIT2S OGMENTENT.
Dans ce texte il ya des relents qui pensent que ND EST FINI !!!!!!!!!!!!!!!!!!
DE PLUS CONFORMEMENT AU PRINCIPE MAINTENANT ACQUI DE ND APRES UN COMBAT INTERNE-EXTERNE JAMAIS FINI
ND DOIT ÊTRE PRESENTE A LA FÊTE DE L'HUMANITé EN SEPTEMBRE:
"AGIR DABORD RACONTER ENSUITE"


de "Odile Hélier" ajouter à mes contacts créer une alerte SMS à destinataires inconnus:; date 10/08/17 16:29 objet [repressionsetviolencespolicieres] Transcription de l’entretien d’Aude LANCELIN avec Jacques RANCIERE, En quel temps vivons-nous ? voir l'en-tête complet La guerre des idées. Transcription de l’entretien d’Aude LANCELIN avec Jacques RANCIERE En quel temps vivons-nous ? Le 4 août 2017 Que sauver d’un système politique français à la dérive ? Le philosophe Jacques RANCIERE était l’invité d’Aude LANCELIN dans La Guerre des idées du 20 juin 2017. Voici la transcription de cet entretien. Sommaire 01. Il y a toujours cette confusion entre démocratie comme pouvoir de tous et système représentatif. 02. L’élection présidentielle est la confiscation la plus résolue de la puissance supposée être celle de tous. 03. Il est paradoxal de passer par les institutions pour les mettre à bas. 04. Les mesures institutionnelles prennent un sens quand elles sont l’émanation d’un mouvement qui a sa propre dynamique, ses propres structures. 05. La question aujourd’hui est de repenser des formes d’organisation, des manières d’être ensemble sur le long terme, en marge par rapport aux forces électorales. 01. Il y a toujours cette confusion entre démocratie comme pouvoir de tous et système représentatif. Aude LANCELIN : Jacques Rancière, bonjour. Je remercie le grand philosophe de la politique que vous êtes de venir nous aider à comprendre ce qui se passe dans un pays démocratique où l’on peut obtenir les pleins pouvoirs avec le soutien de moins de 11% du corps électoral. Une des leçons très cruelles de votre nouveau livre de dialogue avec l’éditeur Eric Hazan, « En quel temps vivons-nous ? », c’est que, quelle que soit l’abstention de masse, quels que soient les dysfonctionnements du système représentatif, celui-ci tient le coup. Il organise même un fonctionnement de plus en plus oligarchique de nos sociétés, sans rencontrer d’obstacle sérieux. Il ne suffit pas de tourner le dos au système électoral pour qu’il s’effondre de lui-même, il continue à fonctionner sans les classes populaires, sans la gauche… Jusqu’à quand ? Jacques RANCIERE : Je pense que le système représentatif est fait pour fonctionner sur l’appui d’une minorité. Il y a toujours cette confusion entre démocratie comme pouvoir de tous et système représentatif. Le système électoral fait qu’on confond les deux mais fondamentalement le système représentatif est dans son essence un système oligarchique. Au XVIIIe siècle le système représentatif est ainsi fait pour qu’une petite partie de la population supposée « éclairée », représentative et consciente des intérêts généraux pour la société, puisse gouverner avec le moins d’obstacles possibles. Au moment des révolutions du XIXe et XXe siècle a émergé une croyance dans le pouvoir du peuple, qui pourrait s’exprimer à travers le système électoral et la représentation. Aujourd’hui, on en revient au fait que, de différentes manières, le pouvoir est toujours celui d’une petite minorité. Avant, c’était une classe sociale ; maintenant, il est difficile de dire quelle classe sociale peut véritablement gouverner le pays, même si on sait quels intérêts ce système sert. Par conséquent, on a eu une professionnalisation qui a produit ce rapport entre une gauche et une droite qui fondamentalement pensaient et faisaient la même chose. Et du même coup, se désignaient eux-mêmes comme représentants du système et appelaient à un sursaut hors système ou « antisystème ». Pour résumer, le système produit lui-même son antisystème. Ce que l’on voit avec Macron, avec En Marche, c’est une forme inédite et inattendue de production par le système de son « antisystème ». Je veux dire que le système représentatif a engendré en creux plusieurs alternatives possibles. Il y a l’alternative du style Le Pen, à savoir le peuple des profondeurs qui va balayer tous les gens du système ; et puis bien sûr la forme Macron, qui est une forme plus adaptée parce qu’elle remplace le système par le système lui-même. Au fond, qu’est-ce qu’on a comme grande nouveauté sous la bannière de En Marche ? Ce sont des alliances qu’on a déjà connues dans d’autres pays européens (on peut penser à l’Allemagne), à la différence que les partis gardaient leur autonomie, tout en faisant fondamentalement la même politique, tantôt adversaires et tantôt alliés. 02. L’élection présidentielle est la confiscation la plus résolue de la puissance supposée être celle de tous. Aude LANCELIN : Vous affirmez dans ce livre qu’une sorte d’incroyance radicale à l’égard des élections et de leur capacité à changer nos vies est devenue le mode normal de rapport à la chose politique, autant chez les gens qui votent que chez ceux qui ne votent pas. Pourquoi une telle résignation s’est-elle installée au fil du temps au sein du peuple ? Jacques RANCIERE : Je crois qu’il y a toujours l’idée un peu fausse qu’un système d’adhésion fonctionne sur de la croyance, sur le fait que véritablement on a des convictions. Ça renvoie à l’idée que la majorité des gens sont des ignorants ou des gens qui s’illusionnent et qui bien sûr votent en fonction de leurs illusions ; avec l’idée que, le jour où ils perdent leurs illusions, tout s’effondre. Je ne le pense pas. Je pense que dans tous les domaines où la croyance est en jeu, il y a une espèce de glissement de l’intelligence dominante. Parce que maintenant, tout le monde est intelligent. Il y a un système d’incroyance qui s’est généralisé ; et qui par conséquent permet à la fois l’adhésion et la distance. L’important, dans les types de société où l’on vit, c’est de pouvoir à la fois croire et ne pas croire. Au fond, c’est ce que j’ai essayé d’analyser dans « Le maître ignorant » à la suite de Jacotot, à savoir cette logique des inférieurs supérieurs : si l’on peut mépriser le système qui nous domine, on pense que ça va. Si on peut mépriser les journalistes, si on peut mépriser la pub, si on peut mépriser finalement tout ce qui nous gouverne, à ce moment-là on se sent supérieur aux gens qui nous dominent. C’est une forme d’adhésion. AL : Est-ce qu’il n’y a pas une croyance qui demeure, ne serait-ce que par le fait que nous vivons dans une démocratie effective ? Par exemple, l’élection présidentielle. C’est une élection qui demeure populaire, pour laquelle les gens se déplacent. C’est l’une des critiques que vous adressez dans ce livre au mouvement Nuit debout : plutôt que d’appeler à ne plus jamais voter PS par l’entremise de François Ruffin, mieux aurait fallu appeler à abolir l’élection présidentielle. Est-ce qu’un tel mot d’ordre ne reste pas élitiste ? Est-ce qu’il ne peut pas être entendu seulement de cercles intellectuels restreints et déjà très politisés ? JR : Pourquoi serait-il spécifiquement élitiste ? Effectivement nous sommes dans une situation paradoxale où l’élection présidentielle, qui au fond est la confiscation la plus résolue de la puissance supposée être celle de tous, apparaît comme celle qui véritablement est l’essence de la démocratie. On sait bien que l’élection présidentielle a été créée en 1848 essentiellement contre le peuple des clubs, contre le peuple démocrate, contre le peuple ouvrier. Même ceux qui l’ont créée pensaient que le président de la République en question allait rappeler le roi. C’était destiné à ça, au départ. Après, ça a été réinventé en France par de Gaulle, d’une manière très claire, pour lui donner une majorité et une assise en créant un rapport plus ou moins mythique avec un peuple des profondeurs qui s’opposerait aux jeux politiques, qui s’opposerait aux partis, et ainsi de suite. En fait, l’élection présidentielle est la forme extrême de la dépossession sous l’apparence de l’expression directe du peuple. Le rôle qu’a joué d’ailleurs le vote négatif dans toutes ces élections présidentielles a été significatif. De même que les abstentions aux dernières législatives. Et dans quatre ans la machine va repartir. Je pense que si on ne vise pas le système en son cœur, on manque quelque chose. Du même coup, on se redéclare, on se défoule un peu avant de passer aux choses sérieuses. C’est un peu comme ça que la fin de Nuit debout et la montée de l’entreprise Mélenchon a été vécu, à savoir : on s’est fait plaisir – ou vous vous êtes fait plaisir, ce qui est différent – et maintenant on passe aux choses sérieuses. Le problème est de savoir si on peut casser, ou au contraire outrepasser, cette partition entre les moments où les gens entre eux peuvent se libérer et les moments où les choses sérieuses reprennent. 03. Il est paradoxal de passer par les institutions pour les mettre à bas. Aude LANCELIN : Restons sur la France insoumise et le phénomène Mélenchon pendant la présidentielle. Vous êtes très sceptique à l’égard de la figure du tribun (Mélenchon) qui va parler au nom des souffrances d’un peuple et se faire le héraut de sa cause. Cette posture est suspecte à vos yeux. Quel est le fond de votre critique ? Jacques RANCIERE : Il y a plusieurs choses. Déjà, adopter cette posture, c’est adopter aussi la posture que la logique même du système impose, à savoir qu’il y a le jeu de la politique officielle et qu’il y a le peuple des profondeurs qui n’est pas représenté – ou par l’extrême droite à laquelle il faut l’arracher. C’est cette idée que le peuple existe, qu’il y a des gens qui le représentent plus ou moins bien ou plus du tout, et qu’il faut quelqu’un pour l’incarner. Cette incarnation du peuple, c’est ce que prétendait faire de Gaulle. Je ne pense pas que ce soit une idée démocratique qui véritablement permette de mobiliser et d’avancer. C’est un premier point. Le deuxième point, c’est que je trouve paradoxal de demander l’investiture suprême au sein de ce système, en disant : si vous m’élisez, voilà mon programme. Et en même temps dire : mais attention, ce système est mauvais, donc tout va changer. Je pense qu’il y a une contradiction fondamentale. Vous me disiez que ce mot d’ordre anti-présidentiel est un peu paradoxal ou difficile à avaler. Mais je pense que c’est encore plus difficile à avaler de vouloir à la fois demander à être investi des pouvoirs qui sont donnés au président de la Ve République et de dire en même temps je veux la VIe et je vais fiche tout ça en l’air. C’est l’un ou l’autre. Si on dit : il faut fiche en l’air la Ve République, on dit : je suis là pour fiche en l’air la Ve République, point ! AL : Vous ne croyez pas au fait de passer par les institutions pour les réformer voire les mettre à bas ? JR : Je crois qu’à ce moment-là il faut jouer un jeu unique avec l’institution : pas à la fois être président sur le mode des présidents de la Ve République et en même temps dire vouloir le détruire. Si on n’est là que pour le détruire, on n’a qu’un seul mot d’ordre, on ne va pas chercher à ramasser un peu de protection sociale, un peu d’écologie, pour faire un programme, un peu de républicanisme, un peu de socialisme… On dit : je ne veux que ça, je suis celui qui se présente pour l’abolition de la présidence. Ça c’est clair. A ce moment on utilise l’institution. AL : C’était d’une certaine façon le programme de la France insoumise : une Constituante, puis la mise à bas de la monarchie présidentielle. Vous ne le voyez que comme un instrument de conquête du pouvoir ? JR : Je pense qu’on peut jouer un jeu avec les institutions, mais c’est un jeu qui est déterminé, et pas ce double jeu qui a quand même abouti à cette chose très misérable : les affiches qu’on a vues pour le second tour, avec la cohabitation pour des lendemains heureux. Excusez-moi, les lendemains heureux, pour les gens de mon âge, ça veut dire autre chose que le fait d’avoir un ministre de la France insoumise avec un président d’En Marche. Il faut être sérieux. La cohabitation pour les « jours heureux » [1] a quand même quelque chose d’un peu grotesque. Mélenchon a repris exactement les vieux mots d’ordre de la droite, à savoir : ne donnez pas tous les pouvoirs aux socialistes. Il a dit : ne donnez pas tous les pouvoirs à Macron. Est-ce vraiment un mot d’ordre de mobilisation d’un peuple nouveau ? C’est quoi cette grande déclaration de la France insoumise qui reprend le mot d’ordre le plus misérable, à savoir : ne donnez pas tous les pouvoirs à ceux qui ont gagné, donnez-nous en un peu aussi. C’est un premier problème. Il y a un deuxième problème dans l’idée qu’on va élire une Constituante. Mais ce ne sont pas les constituantes qui ont fait quelque chose dans l’histoire. Les constituantes naissaient de mouvements révolutionnaires ou de mouvements de masse importants. Ce ne sont pas les constituantes décrétées simplement comme application de mesures proposées dans un programme électoral. AL : Le slogan « Abolissons l’élection présidentielle, plus de président ». Pensez-vous vraiment que l’incarnation soit l’objet d’un rejet au sein de la population ? Ne pensez-vous pas que par hyper-démocratisme on risque de promouvoir des revendications tout sauf populaires ? JR : La question est : est-ce qu’on favorise des formes autonomes de discussion, des formes autonomes de décision, qui soient un peu à l’écart du jeu ? Ou est-ce que d’une manière générale on ouvre l’initiative au plus grand nombre de ceux qui le veulent. Je ne pense pas qu’il faille de se reconnaître dans un chef plus ou moins charismatique qui, malgré tout, se rappelle que tous les quatre ans il y a une élection. Un leader populaire authentique, c’est autre chose. Blanqui, au XIXe siècle, ce n’était pas quelqu’un qui tout à coup disait : il y a une élection l’année prochaine, il va falloir soulever le peuple des profondeurs. Si on est vraiment un leader d’un mouvement populaire, on participe à ce mouvement populaire, à ses initiatives, à la création de formes autonomes, au lieu de chercher à ramasser la mise tous les cinq ans. 04. Les mesures institutionnelles prennent un sens quand elles sont l’émanation d’un mouvement qui a sa propre dynamique, ses propres structures. Aude LANCELIN : Pour remettre de la démocratie dans notre système, vous proposez toutefois dans votre livre de 2005, « La haine de la démocratie », d’introduire du tirage au sort, d’introduire évidemment des mandats courts non cumulables, non renouvelables, toutes sortes de mesures dont on a discuté depuis notamment Nuit debout. Est-ce à dire que pour vous quelque chose de bon malgré tout peut encore sortir des urnes ? Est-ce qu’il y a encore quelque chose à sauver dans le système électoral ? Jacques RANCIERE : Le système électoral crée des comportements, des attitudes, des croyances et toute une série de choses qui affectent les vies. Mon idée, c’est qu’on ne va pas faire la révolution en élisant un président de la République de gauche ; mais nous n’allons pas attendre que les vraies luttes, l’insurrection généralisée amènent un pouvoir révolutionnaire en ignorant totalement l’existence de tout ça. Non, un mouvement politique marche sur deux pieds et par conséquent peut se servir de ses institutions, ou en tout cas se définir par rapport à elles, ce qui n’est pas la même chose. On peut avoir une stratégie par rapport à l’élection présidentielle, une stratégie de déclaration de refus de cette élection, de déclaration de candidature à la non-présidence ou que sais-je. C’est possible. A ce moment-là, on se rapporte à ce système qui existe, comme on se rapporte à toute une série de systèmes qui existent. C’est une forme de domination comme une autre. Par conséquent on a un comportement par rapport à cette forme de domination comme on en a par rapport à d’autres. On peut proposer des mesures institutionnelles, mais on les propose en sachant que tout ça prend un sens quand c’est l’émanation d’un mouvement qui a sa propre dynamique, ses propres structures. C’est ça qui est important. Les mouvements qui disent simplement « VIe République, Assemblée constituante, et puis tout ira bien », n’ont pas de sens. On peut toujours écrire sur le papier une Constitution de la VIe République, ça ne prend un sens que si c’est l’émanation d’un mouvement capable de porter les revendications par ailleurs inscrites dans cette Constitution. AL : Vous avez suivi ce qui s’est passé à Nuit debout au printemps 2016. Quelles ont été selon vous les erreurs stratégiques (le fait de se focaliser sur le PS et sur le bilan catastrophique de la gauche de gouvernement) ? JR : Je ne suis pas du tout là pour dire ce que Nuit debout a mal fait ou aurait dû faire. Je pense qu’un mouvement comme Nuit debout est de toutes façons un mouvement hétérogène, avec des vieux routiers de la lutte sociale ou de la révolution, et des gens qui débarquent. Et puis il y a ce problème qu’on retrouve je pense avec tous les mouvements des places. A savoir qu’il y a comme une réalisation directe de la démocratie. On est ensemble, on est une assemblée, on est égaux, on est heureux d’être égaux… Ça devient très difficile de conjuguer la forme de l’ « être ensemble » avec la forme de l’ « être contre ». Ce n’est pas la question de savoir qui est responsable de quoi. Je crois qu’on n’a pas dépassé cette juxtaposition, entre les gens pour qui l’important c’est d’abord d’être ensemble, de constituer un peuple ensemble, et ceux pour qui l’important c’est de se battre contre l’ennemi avec l’idée qu’on va constituer un peuple en déclarant la lutte violente, en obligeant les gens à choisir leur camp. On n’a pas inventé encore de logique qui aille au-delà. Il y a des pays où ça a été un petit peu plus loin. On pense à la Grèce, à tout le mouvement des espaces sociaux libres qui essaient d’institutionnaliser des formes d’être ensemble qui en même temps ne sont pas les formes du parti, qui ne sont pas non plus des formes éphémères d’Assemblée générale. Il y a quelque chose qui se passe là. AL : Revenons sur votre définition, votre pensée de la démocratie. A vos yeux, celle-ci ne consiste pas à choisir, comme on le fait aujourd’hui, entre différentes fractions rivales des professionnels du pouvoir. Elle ne consiste pas à choisir celui-ci ou celui-là au milieu d’une même classe d’experts, tous au demeurant très compréhensifs à l’égard des intérêts de l’oligarchie. Au contraire, la démocratie, pour vous, c’est le pouvoir de ceux qui ne sont pas qualifiés pour exercer le pouvoir. Aujourd’hui, malheureusement on sait bien que ceux qui ne sont pas qualifiés pour exercer le pouvoir, notamment les classes populaires, sont totalement exclus du jeu par différents processus – que ce soit par l’abstention massive ou par le vote Front national xénophobe qui les condamne à une certaine marginalité. Est-ce qu’il y a néanmoins quelque chose encore d’authentiquement démocratique dans notre système ? JR : Il faut savoir ce que l’on va entendre par « système ». On vit dans des systèmes paradoxaux dans la mesure où le fondement qu’ils se donnent est démocratique mais en dernière instance, le pouvoir revient à ceux qui ne sont pas qualifiés pour l’exercer. Fondamentalement, on ne peut pas dire que le fonctionnement de nos institutions est démocratique. La représentation – pas toujours mais initialement – a été clairement l’opposé de la démocratie. Le problème, c’est que petit à petit, avec le suffrage universel, on en est venu à confondre complètement les deux systèmes. D’autant plus dans le monde monde actuel où l’idée de choisir est devenue constante. Et cette contrainte absolument folle de choisir tout le temps est devenue une contrainte d’obéir à cette logique même. Au fond, c’est ce qui se passe dans l’idée du système électoral tel qu’il fonctionne. On est obligé de choisir mais on ne choisit pas réellement. Qui a choisi parmi les vingt-cinq programmes offerts dans la plupart des circonscriptions lors des dernières élections législatives ? Personne. Finalement, soit on choisit parce qu’on connaît les gens ou on connaît les partis auxquels ils appartiennent, soit on choisit parce qu’on est séduit par certains types de parole. On choisit parce que c’est une chose qui s’impose, parce qu’on a un président et qu’il faut lui donner des gens pour faire ce qu’il a à faire. On est dans un système oligarchique qui crée en même temps une image aberrante de la démocratie. La démocratie c’est un mode d’action, ce n’est pas un choix. Donc les institutions démocratiques sont des institutions qui permettent de l’initiative, qui permettent la mise en œuvre d’une intelligence qui est l’intelligence de n’importe qui. Il faut créer les conditions pour que les plus grands nombres aient effectivement une initiative, participent de fait à une vie politique. Ce qui ne veut pas dire que tout le monde participe, mais ça veut dire qu’il n’y a pas de confiscation. En ce sens que dans l’idée tirage au sort, il n’y a pas plus de députés dans la représentation mais simplement ces députés ne sont pas les représentants d’une classe. Je pense qu’on est dans un monde où la plupart des décisions sont prises très haut, où la part d’initiative populaire est réduite à des formes un peu caricaturales. Il y a un déplacement à opérer du choix où le libre arbitre s’exercerait dans le choix, vers la le mode d’action. C’est pour ça que les mouvements qui ont eu lieu ces dernières années – les mouvements d’occupation, les mouvements des places – ont eu un sens. Parce qu’on avait un peuple qui se déclarait en descendant dans la rue, et non pas en choisissant qui allait le représenter. Ça ne veut pas dire qu’il ne faille pas quelquefois choisir, mais il vaut mieux choisir des décisions, choisir des actes, que choisir des gens. AL : Vous dîtes que la démocratie n’est pas un choix, c’est une action. Dans votre nouveau livre vous écrivez que, pour sortir de notre impasse politique actuelle, il faut apprendre à construire des problèmes autres que ceux qui nous sont livrés clé en main par les gouvernements successifs. Et qu’il faut aussi construire une autre temporalité qui soit autonome par rapport aux agendas politiques officiels. A quoi pensez-vous concrètement, quelles formes cela peut-il prendre ? JR : Ça peut prendre la forme d’organisations qui ont leurs propres objectifs dans toute une série de domaines comme le travail, l’éducation, l’accueil des réfugiés, des migrants, ainsi de suite. Mais qui ont leurs propres mots d’ordre, leurs propres campagnes, leurs propres agendas qui ne soient pas dépendants du fait que le gouvernement passe une loi. Un certain nombre de choses se sont faites. Par exemple en Espagne autour de certaines municipalités, où il ne s’agit pas simplement de créer un parti qui va porter la revendication du peuple, mais de créer des formes autour d’un certain nombre d’actions concrètes. La nouvelle équipe de la mairie de Barcelone est née d’abord de gens qui combattaient contre les expulsions, par exemple. On a un cas où une lutte déterminée, particulière crée une capacité collective d’un type nouveau qui éventuellement, on l’espère toujours, débouche sur des formes d’action institutionnelles qui soient un peu différentes. Il y a eu des choses comme ça avec les espaces sociaux libres en Grèce qui sont des mélanges de services sociaux et d’assemblées populaires. Ce sont des cas particuliers, c’est très difficile effectivement. Les formes alternatives fonctionnent bien quand on a un cas particulier, un rassemblement particulier. Lorsqu’il s’agit de généraliser, d’ouvrir, de fédérer, aussitôt on se retrouve plus ou moins sous la coupe de gens spécialistes des généralités ; c’est-à-dire des organisations qui ont pignon sur rue, qui savent déjà comment on regroupe des mouvements, ou qui proposent simplement une nouvelle forme de regroupement. A mon avis ce n’est pas impossible. Si on pense à ce qu’étaient les partis ouvriers à une époque, ils faisaient des campagnes pour telle ou telle forme de lutte, même seulement pour améliorer les conditions du travail. Ils avaient éventuellement un pied au Parlement, un pied hors du Parlement, et poursuivaient leurs campagnes propres sans être déterminés par les échéances fixées par les gouvernements. On vit aujourd’hui dans un monde où il n’y a qu’un seul événement politique en France, qui est l’élection présidentielle. A la rentrée on va commencer à préparer l’élection de 2022, à se demander comment on va se regrouper. Et probablement les mouvements populaires vont être aussi sollicités, coincés par cela. Il y a une logique à renverser par rapport au système oligarchique qui est en place. Comment faire ? Ce n’est pas facile, on ne voit pas le bout du chemin mais la condition absolument essentielle est de préserver une autonomie par rapport à un système dont on voit très bien qu’il va tourner sur lui-même éternellement. 05. La question aujourd’hui est de repenser des formes d’organisation, des manières d’être ensemble sur le long terme, en marge par rapport aux forces électorales. Aude LANCELIN : Votre livre est aussi une sévère claque pour tous ceux qui aujourd’hui placent leurs espoirs dans ce fameux cortège de tête : les jeunes autonomes qui vont au carton avec la police après les manifs. Vous avez des mots très ironiques à ce sujet. Pour vous, il s’agit avant tout d’un vernis de radicalité qui vient se surajouter à des manifestations assez traditionnelles. Le sens politique de tout cela et son avenir ne sont pas tout à fait assurés à vos yeux. Je trahis votre pensée ? Jacques RANCIERE : Première chose. Le cortège de tête ce n’est pas simplement les révolutionnaires professionnels qui pensent qu’il faut radicaliser la lutte et qu’on radicalise la lutte en cassant des vitrines. Il y a aussi des gens qui pensent que casser des vitrines, c’est des moments de rassemblement entre des gens qui viennent d’horizons différents, qui viennent de la lutte politique ou qui viennent de la délinquance de banlieue, et qui tout d’un coup se retrouvent. C’est une manière de mettre ensemble des gens qui font de la politique anarchiste ou révolutionnaire en un sens classique, et puis des gens que le mouvement sollicite et embarque, qui arrivent avec leur geste propre, leur révolte propre ou leurs manières propres et qui viennent plutôt du monde de la délinquance que du monde de la politique. Le cortège de tête ce n’est pas simplement des gens qui ont une stratégie délibérée. L’autre chose, c’est ce que j’essaie de dire, c’est que les actions du type actions violentes du cortège de tête sont aussi symboliques et pas plus stratégiques en réalité que les rassemblements de Nuit debout. Parce que là encore, qu’est-ce qu’on fait ? On s’en prend à des cibles symboliques – un automate bancaire, une vitrine, une belle voiture…- mais ce n’est en rien une action stratégique. Il y a cette idée qu’il faut radicaliser, créer la condition d’un irréversible. Mon expérience, c’est qu’il n’y a pas d’irréversible, ce n’est pas vrai que des actions créent de l’irréversible. Je ne pense pense pas que les conditions actuelles créent les conditions d’un regroupement plus large. Au fond, la question est de savoir comment gérer ce rapport entre être ensemble le plus nombreux possible et porter des coups à l’ennemi. Mais que signifie « porter des coups à l’ennemi » ? Je ne sais pas très bien. Je pense que dans la pensée dite « radicale », il y a toujours une double logique. D’une part, la logique d’affrontement (« on va à l’affrontement et c’est en allant à l’affrontement qu’on va faire que l’ennemi doute ») et en même temps une logique de désertion (« si on fait acte de sécession le système va crouler »). Dans les textes du Comité invisible, il y a toujours cette double logique. Je pense qu’aucune des deux logiques n’a véritablement fait ses preuves. Mais, je ne suis pas là pour donner des leçons, je réponds à des questions c’est tout. AL : Il faut quand même préciser que dans ce livre vous dialoguez avec Eric Hazan qui l’éditeur du Comité invisible, de l’Insurrection qui vient, qui est en sympathie évidemment avec ce mouvement ; et que l’échange est quand même assez rude sur ces questions-là. Puisque vous portez tout de même, depuis votre expérience des années 1960 et 1970, un regard assez désenchanté ou ironique sur ces jeunes gens qui sont en train de reparcourir des étapes qui ont déjà été parcourues il y a trente ou quarante ans. JR : Je ne pense pas du tout qu’ils soient des naïfs qui ignorent ce qui s’est passé il y a trente ou quarante ans. Ils pensent simplement qu’il y a trente ou quarante ans les gens n’étaient pas aussi radicaux qu’eux. Et qu’étant plus radicaux, ils feront mieux que les gens d’il y a quarante ans. Ce qui est au cœur de la nébuleuse de pensée Comité invisible, ce qui les différencie des années 1960-1970, c’est que c’était des mouvements qui se pensaient comme partie d’une grande offensive des luttes ouvrières, des luttes pour l’indépendance, des luttes anticoloniales, anti-impérialistes. On était dans la logique où un affrontement violent était comme porté par un mouvement historique. Or dans le cas actuel, c’est plutôt le contraire. C’est l’idée qu’il n’y a plus rien, c’est le néant, tout va s’effondrer. Par conséquent, la violence est pensée comme une désagrégation, à savoir qu’on peut aider ce monde à se désagréger de lui-même, parce qu’il n’y a plus ces grandes formations derrière – classe ouvrière, mouvement ouvrier, mouvement anti-impérialiste mondial. Il y a un pari sur le « rien » (là encore je résume et je caricature). AL : C’est ce qui est un peu terrible dans la situation actuelle dont vous dressez le panorama dans ce livre, c’est qu’on ne sait plus exactement vers quelle solution se tourner. Le système représentatif vous inspire un désenchantement total ; le mouvement des places vous laisse assez sceptique ; les vieux schémas de la lutte des classes, c’est-à-dire un affrontement où les militants seraient en face à face avec le capital et non pas baignant au sein du liquide amniotique du capital, vous semblent totalement inadaptés et datés ; les mouvements du type Comité invisible, qui statuent sur un fantasme de la destitution voire du retour au rural, de l’abandon à l’issue duquel peut-être le système s’effondrera de lui-même, attirent vos sarcasmes. On ne sait plus vers quel horizon se tourner. JR : Je ne suis pas là pour dire vers quel horizon se tourner. J’ai essayé, en réponse aux questions qui m’étaient posées, de dire de quelle manière, pour moi, il n’était plus possible de penser les transformations radicales du monde. On ne peut ni les penser à la manière ancienne sur la base d’un mouvement historique qui connaît sa consécration, ni à la manière qu’on pourrait dire un peu nihiliste actuelle, à savoir : comme tout s’effondre, il suffit de donner un coup de pied et ça s’effondrera encore plus. En même temps, on constate les limites qui ont été celles des mouvements démocratiques récents. Mais constater les limites, c’est constater en même temps que ça a existé, qu’il y a quelque chose, qu’il y a malgré tout une conscience un peu grandissante de ce que peut vouloir dire « démocratie » si on prend le mot au sérieux. Une conscience de la question de qui est l’ennemi aujourd’hui, de comment l’affronter, de comment concilier la création de formes politiques avec la création de formes de vie qui soient différentes. Il n’y a pas de raison que j’en sache plus que mes contemporains. Mon éditeur et ami Eric Hazan me dit : vous parliez de démocratie, vous parliez de tirage au sort il y a douze ou quinze ans, est-ce qu’on n’a pas dépassé tout ça ? Je réponds non, je n’ai pas l’impression qu’on ait dépassé tout ça. Essayons justement de sortir des schémas de l’évolution historique, du dépassement et dire en quel temps nous nous trouvons. Est-ce qu’on peut se penser dans le temps d’une évolution historique qui a son terme déterminé, dans le temps d’une stratégie qui elle aussi a ses instruments déterminés ? On n’est dans rien de tout ça. On est dans un temps d’interruption. Au fond, les mouvements politiques intéressants qu’on a connus sont des moments d’interruption. C’est vrai que l’interruption est une des formes ambiguës de la politique. La grève a toujours été en même temps une forme de lutte et une forme de sécession. La grève générale a été aussi quelque chose d’archétypal. Les mouvements des places, Occupy, etc. sont aussi des mouvements d’interruption. A savoir qu’on crée quelque chose comme des temps spécifiques, dans des espaces spécifiques, des espèces d’interruption de la logique normale. On espère toujours que de cela peuvent sortir des temporalités différentes. En même temps, ce n’est pas quelque chose de nouveau. Les grandes forces d’action politiques sont toujours nées d’interruptions. 1789, 1830, 1848, la Résistance, la Libération, Mai-68 à sa manière – pour ne parler que de l’histoire française – sont des interruptions qui créent des forces et des énergies. Après ça, on ne sait plus très bien que faire de ces énergies, comment les sortir à la fois de la récupération par les partis électoraux, ou bien de l’espèce de rhétorique avant-gardiste sous ses différentes formes. AL : Est-ce que toutes les tentatives, aussi embryonnaires qu’elles soient, parfois désordonnées, ne répondent pas l’étrangeté de notre situation ? D’une certaine façon, il y a à la fois une clarification et un aiguisement de la situation. Le pouvoir du capital est de plus en plus à nu, les récents événements politiques français – cet effondrement des grands partis et cette fusion dans une espèce de soupe oligarchique commune – laissent les forces du progrès social extrêmement démunies. Est-ce qu’il n’y a pas même le risque que le fétiche démocratique, qui est encore nécessaire à nos gouvernants pour valider les politiques publiques et organiser une apparence de consentement, un risque que ce fétiche démocratique devienne inutile ? JR : Le terme de « fétiche démocratique » qui renvoie à l’idée qu’au fond tout cela n’est qu’apparence, ou que les apparences ne sont rien, ne sont que l’illusion. Je pense qu’on est dans des systèmes qui renforcent leur autoritarisme. On vit dans des systèmes de compromis, parce que l’état d’urgence existe maintenant depuis plus d’un an en France. On voit à la fois comment c’est un état d’urgence d’un certain côté mou, parce que malgré tout les gens manifestent, sortent dans la rue, qui en même temps peut parfaitement se durcir quand il le faut. On est dans cette logique-là, je ne vois donc pas pourquoi nos gouvernants chercheraient à le radicaliser. Il n’y a pas de raison particulière. On est dans un durcissement du système représentatif. C’est pour ça qu’il n’y a pas tellement de solution autre que d’essayer de penser des constitutions de forces qui soient autonomes par rapport à ce système. AL : Dans un système aussi verrouillé, de plus en plus autoritaire, où on passe par ordonnance des mesures pareilles et où le système médiatique est entièrement contrôlé, est-ce que le retour de la violence n’est pas inévitable ? Vous savez que beaucoup de gens désormais à gauche placent tous leurs espoirs dans l’action de la rue, que ce soit manifestations ou violences. Est-ce que le fonctionnement actuel de la démocratie française ne condamne pas à cela ? En 2016, pendant le mouvement de la loi travail, il y a eu des dizaines de manifestations des mois durant pour un gain politique nul. JR : « Gain politique » peut vouloir dire des choses différentes. En tout cas la loi est passée effectivement. On a connu quand même des mouvements où les lois ne sont pas passées à cause de la force du mouvement. On a même connu une fois pour le contrat première embauche où la loi était passée, et où la loi votée a finalement été révoquée parce que le mouvement de la rue l’a déclarée inapplicable. Effectivement, on n’est pas dans cette situation-là, mais personne ne croit que parce qu’il y aura plus de bagarres avec la police on résistera mieux aux lois. Je pense que la question aujourd’hui est de repenser des formes d’organisation, des manières d’être ensemble qui soient sur le long terme, et en même temps en marge par rapport aux forces électorales. Des formes d’action qui peuvent être plus ou moins violentes, mais pas avec l’idée que c’est parce qu’on aura cassé plus de magasins qu’on aura fait des progrès, ni non plus par le fait qu’on sera plus nombreux dans la rue. Il y a un désarroi autour de la question de savoir ce qui peut être efficace. Je pense que la première chose est d’essayer de constituer des formes de réflexion, d’action communes qui, à défaut de produire des résultats immédiats, produisent une clarification de ce que les gens veulent et peuvent ensemble. journaliste : Aude Lancelin transcription de l’entretien par Josette Barrera et Elodie Couratier Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37. DIMANCHE 6 AOUT 2017 FRED FOREST ET SES INVITEES-ES A POMPIDOU
SUIVRE CE LIEN

SUIVRE CE LIEN SURPRISE



POUR CONNAITRE MIEUX JLG ET PM SUIVRE CE LIEN 6 DESSOUS
http://merejkowskypierre.over-blog.com/2017/08/un-voyage-francais-chapitre-six.html?utm_source=_ob_share&utm_medium=_ob_facebook&utm_campaign=_ob_sharebar

CI-DESSOUS UNE REPONSE DE SERGE LASVIGNES PRESIDENT A MA DEMANDE A BLISTENE
ENCORE MUET
LE SUSPENS PERDURE DEPUIS 37 ANS MAINTENANT
QUE SERA LA SUITE
CE QUE NOUS LA FERONS


AVIS A LA POPULATION MONDIALE INTERPLANETAIRE ET HEXAGONALE
DIMANCHE 6 AOUT 2017 CENTRE POMPIDOU PREMIER SOUS SOL
PERFORMANCE COLLECTIVE SUR LA PROPOSITION DE FRED FOREST
EN SON TERRITOIRE NEO BLISTENIEN.14 H 16 H.NDLR

POUR FRED FOREST A POMPIDOU COPIER LE LIEN CI-DESSOUS DANS LA BARRE DE VÔTRE NAVIGATEUR.NDLR. http://www.fredforest.org/book/php/fr/news_fr/show_newsfr.php


FRED FOREST A POMPIDOU.CLIQUER SUR CE LIEN
LA VICTOIRE DE FRED FOREST OBLIGEANT BLISTENE A LUI DONNER SA PLACE DANS L'ART MONDIAL ET HEXAGONAL
CHANGE LA DONNE DE TINA

TINA EST LA REGLE OLIGUARQUIENNE QUE TOUTE OEUVRE NEXISTE QUE PAR LE MARCHé.
ZERE IS NO ALTERART.
FRED INSPIRE TOUS LES COMBATS PERDUS DAVANCE POUR EN FAIRE DES COMBATS VAINQUEURS.
DES VA NUS PIEDS NUS PIEDS NUS AUX ACTEURS EN CHAUSSURES DE MARCHE.
CE TEXTE IMPLIQUE DE MA PART D'INVENTER DANS LE METRE CARRé INVENTé POUR MOI PAR FRED FOREST COMME POUR D'AUTRES A L'INFINI.
JE M'Y EMPLOIE DESORMAIS A TEMPS PLEIN DEBOUT.
DEBOUT LE TEMPS ACCROCHES BIEN TES AIGUILLES ,çA VA BOUGER.
FRED, CI-DESSOUS:



PL LE 16 07 17

G.H ME TROUVE TROP CHACAL AVEC OTERO.
ME GIRAFANT JE SUGGERE QUE MARIANNA DIFFUSE SON FILM SUR LA PLACE
ET QU'UN DIALOGUE S'EN SUIVE SUR LA PLACE.



Comme je le disais hier LES GRANDS MEDIA GAGNENT A ÊTRE CONNUS
QUAND ILS FONT LEUR BOULOT EN JOURNALISTES ET PAS LECHES BOTTES.
POUR LA PREMIERE FOIS L'HUMANITE FAIT SON TRAVAIL DEBOUT EN PARLANT DEBOUT
D'UN EVENEMENT DEBOUT A PRIORI ET NON A POSTERIORI OU EN OUBLIANT DE CITER SES SOURCES .
BRAVISSIMO IL SUFFIT QUE çA DURE .NDLR GAD GALERIE D'ART DEBOUT DARDEBOUT .




POUR LE DEFILé DU 14 JUILLET 2017.PETIT RAPPEL D'HISTOIRE EN EMBUSCADE
AUDIOVISUEL DES AMMREDL AMIES-IS DU MUSEE DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATION DE
LIMOGES ET DU LIMOUSIN

OU COMMENT LE MAQUIS EST LA MONSIEUR LE PRESIDENT


Beaubourg expose Fred Forest, son meilleur ennemi Depuis vingt ans, l’artiste Fred Forest intente des procès contre le Centre Pompidou pour connaître les prix auxquels le musée achète les œuvres. Malgré ces épisodes judiciaires, il sera exposé jusqu’au 28 août. M le magazine du Monde | 11.07.2017 à 16h36 | Par Roxana Azimi Abonnez vous à partir de 1 € Réagir Ajouter Partager Tweeter Fred Forest (à gauche) en 1979 dans « Le Territoire du mètre carré artistique », une œuvre-dispositif évolutive. Voilà vingt ans que l’artiste Fred Forest fait le bras de fer avec le Centre Pompidou. Deux décennies que ce pionnier de l’art participatif et sociologique titille l’institution parisienne en exigeant une transparence sur les prix d’acquisition des œuvres qui rejoignent ses collections. Sans rancune, Beaubourg l’invite à exposer cet été. On revient de loin. En 1994, invoquant la loi de 1978 sur la transparence de la comptabilité publique, Fred Forest avait demandé le prix d’achat d’une œuvre de Hans Haacke datant de 1971. Le musée, acculé, en dévoile le montant – 1,2 million de francs (l’équivalent de 229 372 euros). Fred Forest ne s’arrête pas en si bon chemin : il réclame que soient révélés les prix de l’ensemble des œuvres achetées par l’établissement depuis 1985. Et se voit opposer une fin de non-recevoir par le musée, habitué à acheter à « prix d’ami », parfois à la moitié des cours du marché. Le bouillonnant plasticien saisit alors le tribunal administratif et remporte à nouveau cette manche. Mais le jugement en sa faveur sera finalement cassé en 1997 par le Conseil d’État. « Je veux une exposition » Qu’importe, en 2011, Fred Forest récidive en demandant dans une lettre ouverte adressée à Alain Seban, alors président du Centre Pompidou, de révéler les conditions d’achat d’une performance de Tino Sehgal, baptisée This Situation (2007). Poussant loin le principe d’immatérialité, l’artiste britannique est réputé imposer un paiement en liquide et ne pas délivrer de certificat d’authenticité. Sauf que sa galerie a réellement adressé une facture à Beaubourg… par voie électronique. Et Forest n’a jamais pu connaître le montant de la transaction… « Je dois prendre en charge l’assurance de l’exposition, payer les gardiens. Et ils ne font pas le catalogue. J’ai investi mes économies, 25 000 euros, dans l’exposition. » Fred Forest, artiste L’histoire aurait pu en rester là si Alain Seban n’avait manifesté le souhait de rencontrer cet empêcheur de tourner en rond. « Un artiste ne doit pas être banni du Centre Pompidou parce qu’il a intenté un procès, estime-t-il aujourd’hui. Il est joueur, mais ni méchant ni pervers. » L’intéressé raconte leur rencontre : « Il m’a dit : “Que voulez-vous ?” Et je lui ai répondu : “Je veux une exposition au Centre Pompidou, parce que je l’estime légitime au vu de mes états de service.” » Fred Forest juge que, tel David, il a gagné contre Goliath. Gagné, c’est peut-être un peu vite dit. L’exposition se tient au forum 1, l’espace ouvert au sous-sol de Beaubourg, et non dans une des salles du musée, où est en revanche exposé un autre membre du Collectif d’art sociologique cofondé par Forest, Hervé Fischer.

FRED FOREST A ENFIN GAGNé SA BATAILLE.
3 NUITS DEBOUT AU VERNISSAGE ET UNE AMIE AUTEURE.
J'AI EU LE PLAISIR DE PARLER A ORLAN APRèS UN CLIN D'OEIL DE FRED
ET UNE SUGGESTION D'INTERVENTION DANS UN MèTRE CARRé.
CE SERA SANS DOUTE LE 14 JUILLET


1- Hier 3 Nuit Debout et une amie auteure au vernissage de Fred à Beaubourg. exposition visible jusque fin aout. Fred est LE PREMIER PRECURSEUR INTERNATIONAL d'un univers qui a préparé les emergences contemporaines
dont Nuit Debout. Parcequ'il fut pionnier dans la saisie des concepts qui debutaient à REGIR L'ESPACE SOCIAL.Il a été dès le début de son oeuvre
porteur de nouvelles lois agissant la communication ,donc structurant en fin de compte les rapports sociaux
DEFINISSANT DU MËME COUP UN RAPPORT DIFFERENT AU POLITIQUE.NDLR 12 07 17
Vu qu'il est international BEAUBOURG ET LE MINISTERE FAISAIENT CENSEURS aux yeux du monde.Ca faisait DESORDRE POUR LE DRAPEAU TRICOLORE. 2- J'interviendrai le 14 Juillet 2017 dans un mètre carré.
Fred est le maître proposant le mètre
Je prépare un message depuis le PRINTEMPS 1980 à l'establisment Beaubourgien. 3- Le film de M.Otero dispute l'incompétence au mensonge. C'est ahurissant de constater le brouillard répandu pour masquer la réalité de l'émergence 2 BOUT. Tellement ahurissant que se pose la question de savoir si le DETOURNEMENT POLITIQUE QUE CONSTITUE CE GRAVAT IDEOLOGIQUE EST VOULU OU SIMPLEMENT INCOMPETENT. 4- Je detaillerai mes arguments au cours du temps dont ce soir puisque le VERNISSAGE DE FRED ETAIT HIER.Je serai donc à l'AC .Mais un premier aperçu du mensonge: 5- Genérique de FIN listant des donateures-rs et impliquant par là que ce film est issu des donateurs. En réalité,( VOIR MON SITE) OTERO disposait dans sa cagnotte personnelle d'argent INSTITUTIONNEL QUI ONT PERMIS DE REALISER LES RUSHES PREALABLES.LES DONS SONT VENUS ENSUITE. Dominique Wideman de l'Humanité passe la brosse à reluire parceque OTERO MASQUE LA VERITABLE ANALYSE A PRODUIRE,ce qui probablement arrange le PCF qui ne veut pas VOIR L'EMERGENCE DEBOUT COMME FI ET QUELQUES OTRES. 6- JE RAPPELLE QUE CE MÊME HUMANITE S'EST PERMIS DE CITER LA PRESENCE DES AMERINDIENS ET LEUR INTERVIEW SUR LA PLACE SANS CITER LA PUISSANCE INVITANTE NUIT DEBOUTESQUE (Du coup ,j'ai un doute je pense que c'est EDUC POP). Bien à toustes et à ce soir PGad






L'ouvrage ci-dessus sera commenté par Pierre Labrot
à Educ Pop Place de la République Paris Dimanche 2JUILLET 2017 A 18 H




CI-DESSUS:C LE 24 06 17 32 RUE SAINT MAUR 18 H 21 H

CI-DESSUS:GRAVé AU CHALUMEAU OXYACéTYLéNIQUE PAR CHARLES MACRET.
PROBABLEMENT EN AUTOMNE 1992 AU FRONTON DE L'ESTAM A UZESTE.
LE 24 JUIN 2017 IL SERA AUSSI QUESTION DU GRAND CHARLES CHEZ MALANDJO.NDLR
Photographie de PL avec l'appareil de Laurent P.

CI-DESSUS :LIRE CZ PAPIER.MELANCHON M'EXASPERE PAR SON BONAPARTISME,
QUE PERSONNELLEMENT J'ATTRIBUE AU STALINISME RéMANENT QUOIQU'IL S'EN DEFENDE BIEN SUR DU PCF
MAIS JE DOIS RECONNAITRE ICI QU'IL DEFINIT POUR LA PREMEIERE FOIS EN PUBLIC QUOI FAIRE
DE NOS PIEDS NOS MAINS ET NOS CERVEAUX EN AUTOORGANISATION.
ON EST EN PLEIN NUIT DEBOUT.ET C POURQUOI IL FOKONCAUSE ENSEMBLE PASQUE CAUSER TOUT SEUL
C MOINS DRÔLE
CI-DESSOUS AUSSI VERNISSAGE DE
L'EXPOSITION DE FRED FOREST JEUDI 22JUIN 2017
GALERIE PACT 70 RUE DES GRAVILLIERS 75003



CI-DESSOUS:ANNONCE POUR UNE PERFORMANCE MULTIMEDIA COLLECTIVE.
"HARMONIE ET SILENCE"
LE 24 JUIN 2017
32 RUE SAINT MAUR 75010 PARIS




"JE,NOUS,DEBOUTES-TS " VIDYA ALAN PIERRE MALANDJO DAVID A" HARMONIE ET SILENCE" LE 24 JUIN 2017 32 RUE SAINT MAUR 75010 PARIS SPECTACLE MULTIMEDIA POLYDIRECTIONNEL où seront traitées des relations par paroles musiques gestes images (peinture,vidéographie) et aussi téléphones AVEC DES EVENEMENTS ET OU DES STRUCTURES INSTITUTIONELLES OU NON ET LEURS REPRESENTANTES-TS DONT NUIT DEBOUT PARIS REPUBLIQUE , DES GALERIES DE PARIS ET D' AILLEURS ET D'AUTRES ENTITéS. CONTACTS 06 84 93 33 04 06 75 17 13 62

Synopsis pour le 24 TITRE PROPOSé : "JE,NOUS,DEBOUTES-TS ,AVEC ALAN PIERRE VIDYA DAVID MALANDJO LE PUBLIC LE 24 JUIN 2017 RUE SAINT MAUR 75010 " Un fil synoptique est proposé par Pierre.Constitué de textes et paroles mélées à des projections videos. Interviendront par séquences en divers points du fil Alan et ses textes,Vidya , Malandjo et David. Le public pourra aussi prendre la parole A- Sur un poste de télévision defile avec son parfois coupé l'entretien que m'a accordé Georges Guingouin en 1998 au Mont Gargan. Sur une clef usb est scotché la partie de cet interview ou GG parle du HASARD. C'est à partir de cet interview que j'ai abordé à la suite immédiate la connaissance jamais terminé de la
"COMPLEXITé CONTEMPORAINE" dont le véritable auteur est Ilya Prigogine qui va interpreter l'expérience de Benard. Je raconte l'expérience de Benard en faisant circuler sa photo. J'indique que Benard fut occulté 70 ans avant que Prigogine ne réussisse à interpreter son expérience. J'indique qu'une grande partie de la création française est occcultée puisque les différentes reformes de gestion ont abouti
à ce que l'oligarchie finance les activités visibles lisibles. Nuit Debout n'est pas financable par l'oligarchie et prone le contact direct CREATEURES-RS PUBLICS. J'indique que parmi les créateurs inconnus,un auteur important qui fut pionnier pour creer la RELATION DIRECTE ART PUBLIC,
Charles Macret pour ne pas le nommer EST PRESENT A HARMONIE ET SILENCE ET SIMULTANEMENT CACHé. DES PHOTOGRAPHIES DE CM ET DD SONT DISSIMULEES DANS L'ESPACE DE "HARMONIE ET SILENCE". B- Un interview par ALAN PIERRE ET VIDYA EST PROPOSEE A QUI RAMENE UNE OU PLUSIEURS DE CES PHOTOGRAPHIES CACHEES. C J'expose à H et S une toile acrylique sur toile de format 50 P decrivant un SYSTEME COMPLEXE REPONDANT A SA DEFINITION
FAISANT CONSENSUS SCIENTIFIQUE: Un système complexe est un système qui possède les caractéristiques suivantes: 1- Ses paramètres sont incertains 2-Le système possède des boucles de réaction positives et négatives. 3- Le shéma que je propose incorpore des liens dont la nature est décrite en détails. Lien autocentré,monodirectionnels,polydirectionnels. 4-Selon l'éventuelle prédominance d'une forme sur les autres la stabilité du système est mise en cause,pour aboutir
à son éventuelle destruction ou mutation profonde. 5- Cette lecture de la complexité peut s'étendre au champ social comme ne se l'est jamais interdit Prigogine. 6-La vérité sur ce dernier point nous permet d'interpeller EN VUE D'UN DIALOGUE LES FORCES POLITIQUES EN PRESENCE.
Sans concessions essentielles et avec fermeté comme auteures-rs D'UNE EMERGENCE TOUJOURS ACTIVE NOMMEE NUIT DEBOUT. 7- Sur ce dernier point allusion sera faite au traitement MEDIATIQUE DESTRUCTEUR DES MEDIA DOMINANT MAIS AUSSI D'UNE PARTIE
DE LA GAUCHE ANALYSANT ND COMME CONCURRENT OU DERISOIRE. Au long de l'exposé seront diffusés des documents DEBOUT PAR LE WEB INCLUANT LES
DOCUMENTS DEBOUT CAPTATION DEBOUT labrot.pierre.free.fr. r&d.debout. D L'exposé de PGad sera entrecoupé de point d'intervention de Alan de Vidya,Malandjo,David.Je rappelle que
Alan est le premier véritable auteur écrivain issu de ND République. Ainsi que PARMI D'AUTRES VIDEASTES Captation Debout labrot.pierre.free.fr,les auteurs de Péricopes NG Malandjo est entre autre créateur de la Commission France-Afrique de Nuit Debout et du Bal de la Place de la république. David est créateur de Vernithon,qui organise des visites de vernissages dans Paris et Ile de France.
Il est en relation avec 400 Galeries. E PGad informera David dans son topo de ses liens avec différentes Galeries de Paris et d'ailleurs. 8- PGad décrira ses liens avec les Galeries qui ont pris son oeuvre en considération. F Un contact téléphonique sera entrepris avec la Galerie Larry Gagosian à NYC concernant
le Lien Social International Français LISF et la statue de Bartoldi à NYC. G- Le public sera invité à participer à la parole.





PHOTOGRAPHIE CI-DESSUS

J'ai la boule chez charley
JUIN 2017 JUIN 1980 37 ANS POUR TRAVERSER LE VERRE
PHOTOGRAPHIE CI-DESSOUS: "LA BOULE EN MANIF"




GRAND CHEF JUAN MACIAS TU IGNORES QUE ERIC SERRES OUBLIE DE CITER TES SOEURS ET FRERES INVITANTES-TS
PARCEQUE CE JOURNAL EXERCE CE QUI EST UN BOYCOTT



MON DERNIER COURRIER A LARRY GAGOSIAN
AVEC LE CONCOURS DE NUIT DEBOUT


INFORMATION DERNIERE MINUTE LE PARISIEN

Des centaines de prisonniers palestiniens entrent mercredi dans leur deuxième mois de grève de la faim, passant un cap déterminant. Ce mouvement a été lancé le 17 avril par Marwan Barghouthi, condamné à la perpétuité pour des attentats meurtriers, afin d'obtenir de meilleures conditions de détention, comme des téléphones publics ou davantage de visites: 840 prisonniers sont en grève de la faim selon Israël, plus de 1.000 selon des responsables palestiniens. Comment le corps réagit-il: Zeratzion Hishal, praticien érythréen auprès de la Croix-Rouge internationale et rare étranger à avoir eu accès aux détenus, répond. Ses propos ont été corroborés à l'AFP par un autre médecin spécialiste de la question. Zeratzion Hishal n'est habilité à s'exprimer qu'en termes généraux sur cette grève de la faim. Comment le corps réagit-il ? Il faut se départir de l'idée que grève de la faim signifie faim intense et permanente, dit M. Hishal. On n'a l'impression de mourir de faim que deux ou trois jours pendant lesquels le corps cherche désespérément de la nourriture, produisant de vives douleurs à l'estomac. Au bout des trois jours, "l'estomac dit qu'il n'y a pas de nourriture et le cerveau l'accepte. Dans la plupart des cas, les douleurs d'estomac disparaissent car l'estomac n'attend rien". A la place, le corps commence à consommer ses propres réserves de graisse. Au bout d'un mois, la graisse étant épuisée, le corps mange ses propres protéines, c'est-à-dire les muscles et plus tard les organes, tout en essayant de préserver le cerveau, le foie, les reins et le coeur. "Dans une grève de la faim, on se mange soi-même", dit M. Hishal. Premières semaines Habituellement, au cours des deux premières semaines, "les gens sont euphoriques, heureux, en raison des changements hormonaux. Ils sont de bonne humeur quand vous leur parlez", explique le médecin. Ils ne ressentent pas beaucoup de douleur, "cela vient plus tard". Au bout de deux semaines viennent les étourdissements, les douleurs articulaires et les maux de tête. Les déséquilibres hormonaux changent et l'humeur s'assombrit. Au cours de la troisième ou quatrième semaine, les grévistes peuvent vomir de manière incontrôlée plusieurs fois par jour pendant trois à quatre jours. "Ils peuvent vomir à chaque fois qu'ils boivent". "Ils sont fatigués et deviennent apathiques, ils veulent dormir et ils n'ont pas envie de parler. On assiste à une forme de dépression". Quel effet sur le sommeil? Le sommeil est rare, souvent limité à deux ou trois heures la nuit, vu qu'ils sont couchés toute la journée. Les douleurs articulaires intenses causées par le moindre mouvement rendent le sommeil plus difficile. Quand hospitaliser ? Après trois ou quatre semaines, les grévistes ont perdu environ 10% de leur poids, ce qui signifie qu'ils doivent théoriquement subir des examens réguliers, déclare M. Hishal. Au bout d'un mois, les risques augmentent considérablement, la perte de poids pouvant atteindre 20% et nécessiter l'hospitalisation. L'hospitalisation de centaines de personnes représenterait un défi logistique important pour Israël. Précisément pour faire face à de tels cas de figure, Israël a adopté une loi lui permettant de recourir à l'alimentation de force. Ce recours se heurte cependant au refus de l'Ordre des médecins. Quand meurt-on? Le risque devient élevé au bout de 50 jours. Les grévistes souffrent d'étourdissements intenses, ne contrôlent plus les mouvements de leurs yeux, le rythme cardiaque se ralentit, l'urine devient brun foncé, signe de possible défaillance rénale. Les grévistes ont alors perdu en général 30% de leur poids, les muscles ne supportent plus le squelette, rendant impossible la station debout. "A partir de ce stade, on peut s'attendre à de graves complications comme la défaillance des organes, et à la mort". La mort survient généralement par arrêt cardiaque. Dix grévistes de la faim indépendantistes irlandais, dirigés par Bobby Sands, se sont laissé mourir dans les prisons britanniques en 1981, au bout de 46 à 73 jours selon les cas. "L'affaire Bobby Sands montre combien les corps de chacun réagissent différemment", dit M. Hishal. "Mais plus le nombre de jours augmentent, plus les complications augmentent, avec la mort au bout du compte". AFP LE PARISIEN 17 05 17 PIERRE LABROT DERNIERE VERSION DU SITE
VERNISSAGE CHEZ CHARLEY
LE 29 MAI 2017 A PARTIR DE 17 HEURES
CHARLEY EXPOSE JACQUES VAUJOUR.
POESIE DE MIGUEL ANGEL SEVILLA
APERCURACTUALITE

"> PHOTOGRAPHIE CI DESSOUS.UN EVENEMENT
QUI A MIJOTé 46 ANS DANS LA MARMITE DU TEMPS.LA DECLENCHEURE EN A ETE AUDE DE KERROS
<
br>


A GAUCHE CHARLEY FROISSE UN MESSAGE DE MATUTSANI DE LA BIENNALE DE VENISE 2017
ARTISTE PLUSIEURS FOIS EXPOSé CHEZ CHARLEY
A DROITE PIERRE LABROT FROISSE EN PRINTEMPS 1981 SA PREMIERE BOULE DE PAPIER
ACHETEE PAR PIERRE-ALAIN CHALLIER MAIS JAMAIS EXPOSéE DANS SA GALERIE .
LA CÔTE DE LA BOULE SUR LE MARCHé DE L'ART EST DE 20 EUROS PAR ADK.
LE GESTE DE CHARLEY EST VENU EN JOUANT APRES QUE L'ON EUT PARLé TOUS LES DEUX DE VENISE ET LA BIENNALE
LUI PAR UN FAX DE MITUTSANI,MOI-MÊME EN LUI DISANT QUE ADK ETAIT A LA BIENNALE DE VENISE CETTE SEMAINE. CHARLEY A FROISSé LE FAX ET DISPOSé COMME L'INDIQUE LA PHOTO NON LOIN DU PIED DU PILIER DE BOIS DE LA GALERIE 5 RUE GIT LE COEUR
75014 PARIS

JE PENSE ALORS A DIDIER BAUDIN ET LA FONCTION DU JEU DANS SA CONFERENCE A EDUCPOP LE SAMEDI 13 MAI 2017 A REPU
ET LE JEU PAR LUBAT DANS SON ENTRETIEN AVEC LES MUTINS DE PANGEE VIDEOGRAPHIE.

INTERVENTIONS DE PIERRE ET DIDIER
A EDUC POP BEBOUT
"L'EROTISME DANS LE LANGUAGE MACRONIEN
13 MAI 2017 PLACE DELA REPUBLIQUE
EDUCPOP
AUDIODOCUMENT.
Kom à France CU
INTERVENTIONS DE PIERRE ET DIDIER
MACRON EST -IL EROTIQUE
13 MAI 2017 PLACE DELA REPUBLIQUE
EDUCPOP
AUDIODOCUMENT.
Kom à France CU

13 MAI 2017 PLACE DELA REPUBLIQUE
EDUCPOP
AUDIODOCUMENT.
Kom à France CU
SUIVRE CE LIEN


INTERVENTION DE PIERRE LABROT SUR LA PAGE FACEBOOK DE NUIT DEBOUT PARIS
SUIVRE CE LIEN


MON DERNIER COURRIER A LARRY GAGOSIAN

Bonjour De Pierre GAD et APUGD (Galerie d'Art Debout,et Appel Pour Une Gauche Debout) Dans la parenthèse les deux commissions Nuit Debout République dont fait partie l'auteur de ce mail la description de ces deux commissions. Pierre Gad a téléphoné il y a deux jours à la Fédération de Paris du PCF en demande de contact pour entretien. Son interlocutrice lui a indiqué qu'il serait rappelé. Ce rappel à ce jour n'a pas eu lieu. Nous entreprenons des discussions avec toutes celles et tous ceux,individues-us et ou formations politiques sociales artistiques qui ont contribué au succès de France Insoumise au premier tour des élections. Nous voulons contribuer AU DEBLOCAGE POSSIBLE ET NECESSAIRE DE LA SITUATION ACTUELLE. Nous reprenons donc contact avec vous,comme avec d'autres en espérant que cette demande de nôtre part aboutisse. Le 8 Mai France Insoumise au 43 Rue de Dunkerque nous a reçu dans la rue,porte entrouverte MAIS PAS OUVERTE. Nous espérons mieux de nos interlocuteures-rs potentiels. Il est possible que nos nouvelle initiatives téléphoniques aient lieu en public de la Place de la République,avec amplificateur pour le public
Pour les commissions suscitées
Pierre Gad
Notre activité par nos sites nuit debout r&d diffusion labrot.pierre.free.fr Mes telephones 01 43 21 70 78 06 84 93 33 04 Double de ce courrier à la liste mail de l'assemblee de coordination Nuit debout



De Pierre Gad .A propos de l'assemblee de coordination du 10/05/17
de Nuit Debout Republique.
Il est à noter que pour la première fois depuis longtemps l'assemblée s'est déroulé dans le calme,permettant
ainsi l'échange d'idées plus que l'agression par invectives.L'utilisation d'un chronomètre
limitant le temps de parole à DEUX MINUTES a été stratégique. Les deux minutes sont renouvelable si une-n intervenante-t n'a pas épuisé son intervention en deux minutes. Cette remarque est à intégrer dans le corps du CR. L'allusion à Prigogine est plus courte que dans la discussion. Il a été dit par moi-même (PGad) que pour l'hexagone: 1- Mélanchon fut le premier Politique Prigoginien. Mélanchon ABANDONNE EN CE MOMENT LE PRIGOGINISME INITIE PAR LUI EN 1992 2- Nuit Debout le second 3- Macron le troisieme 4- Dans une bataille politique le Prigoginien l'emporte à tous les coups sur le Non Prigoginien. 5- Le combat entre deux Prigoginien est d'issue incertaine. 6- Prigogine ne suffit pas pour un systeme stable et democratique (Nathalie Harran et Pierre Labrot).Il faut lui adjoindre LA COMMUNICATION NON VIOLENTE de Marshall Rosenberg. J'appelais ça jusqu'ici COMMUNICATION BIDIRECTIONNELLE,depuis Harran CNV. 7- Il manque au CR le CR sur les activités de Educ Pop.
PGAD LE 1Z2/05/17


De Pierre Gad

MELANCHON MENT,LAURENT MENT ?

Si l'on peut reconnaitre un sens artistique à Mélanchon je suis stupéfait qu'il se permette de decreter son interlocuteur menteur avec une bande vidéo tronquée. Il faut aller chercher l'original audio du dialogue Bourdin Mélanchon pour y entendre et non voir plus clair!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Encore un ou deux exploits de ce type et il va perdre des plumes. Comment alors s'envoler ? Texte qui sera affiché sur mon site et sur la page facebook de APUGD.
Pierre gad


APPEL POUR UNE GAUCHE DEBOUT REND VISITE A
FRANCE INSOUMISE VOIR LA VIDEOGRAPHIE
ET LA PHOTOGRAPHIE CI-DESSOUS


FRONT SOCIAL.APERçU WEB.SUIVRE CE LIEN

"DE L'EROTISME DU LANGUAGE MACRONIEN" CONFERENCE PAR DIDIER . Touche Prigoginienne par Pierre Labrot.PRESIDENT FONDATEUR ET PRESIDENT EN EXERCICE DE L.E.S.A.R.D "L.E.S.AMIES-IS DE LA RUE DAGUERRE".
EDUC POP. PLACE DE LA REPUBLIQUE PARIS NUIT DEBOUT 17 H SAMEDI 13 MAI 2017

De Pierre Labrotgadapugd

Au cas ou je l'aurais avec d'autres oublié,ce qui est mon cas (banal,il y a plus grave:un jour j'ai oublié mon nom,tout à fait authentique) oublié que je suis à l'origine de la création de La Galerie d'Art debout (Gad) .Idée et mise en route approuvées ensuite par Hasna et François Soltic Apugd:Appel pour une gauche Debout après une discussion à l'Indien avec Alan. Idées de négociation et non discussion avec France Insoumise. Prise de contact en vue de négociation avec Sos Racisme. Creation des conditions de dialogue avec Gagosian New York et Paris Negociations hors ND mais possiblement l'impliquant sous peu avec deux Galeries historiques et stratégiques de Paris.Relations impliquant les rapports à l'organisation des ARTS PLASTIQUES EN FRANCE ET AILLEURS. donc oublié tout ça puisque Injurié par E et F sur mes pratiques et propositions. Ce qui est au minimum un desaccord sur des points strategiques. Je CONSTATE QUE que le fonctionnement actuel de l'ac ne permet pas de debroussailler les questions posées. JE POSE DONC LA QUESTION :QUE FAIRE ??????? br>
" RITA MACEDO OU LE BAL DES PARTIZANS.AVEC LE PARTI COLLECTIF".SUIVRE CE LIEN

On m'a deja proposé de virer Gilbert,puis Rico,puis Edwige.Je peux eventuellemnt citer un ou des noms JE REPONDS:De quel droit ? et comment ? Proposer de virer est UN AVEU D'IMPUISSANCE et de NON ENGAGEMENT sur le fond. C'est pour moi absurde. LA SOLUTION PASSE PAR UN TRAVAIL COLLECTIF ASSUMé ET PAS PLEURNICHARD DU CHAOS AC. D'AUTRE PART ND FONCTIONNE SANS AC ACTUELLEMENT. Avec APUGD il a été d6d de creer une liste mail APUGD. On peut discuter de son eventuelle ouverture,mais c un peu tôt sans doute. JE NE SAIS PAS LE FAIRE. Puisque l'ac n'existe plus sauf si je me gourre cette semaine je tiens à dire un point que je developperai dans un autre texte: 1- L'ESPACE CONTEMPORAIN EST PRIGOGINIEN. 2- LE PRIGOGINISME EST UNE ARME THEORICO-PRATIQUE A DOUBLE TRANCHANT.ELLE PEUT SEVIR A L'ENNEMI.C'est une arme de domination massive.Elle peut porter suivant les conditions internes puis externes la democratie.Cette qualité demande UN TRAVAIL. 3- DANS TOUT COMBAT POLITICO-SOCIAL LE PROTAGONISTE QUI POSSEDE LE PRIGOGINISME EST VAINQUEUR. 4- MACRON EST A CETTE HEURE PRIGOGINIEN. MIEUX VAUT LE SAVOIR POUR ENTREPRENDRE QUELQUE CHOSE LE CONCERNANT. NUIT DEBOUT EST PRIGOGINIEN. DONC EN MESURE DE CONFRONTATION NEGOCIATION
AVEC QUI QUE CE SOIT DONT MACRON PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. Tout ce qui précède demanderait de refléchir calmement dans une ac.ENCORE UNE FOIS NOUS SOMME COINCEES-éS. Dernier point: Je demande à ALAN FRANCOIS SOLTIC RICO ET MOI-MÊME QUE NOUS FASSIONS UN DEBRIEFING DE LA RELATION ND FI .EPISODE DU 08 05 17 Ce texte sera diffusé sur labrot.pierre.free.fr ma page facebook la page facebook de apugd. PLgadapugd(nd)


Bonjour Kleine nacht musik de jour ( d'après Mozart) La République nous appelle: La journée d'hier baigne dans la mayonnaise qui monte doucement. 1-Educ Pop fait un tabac,j'ai loupé l'intervention de Didier émerite PrigonuitDeboutisteginien. A qui je fais remarquer que sur le site de APUGD dans les videos de Philon et Alain C on distingue nettement le livre de Prigogine "Physique Temps et Devenir",le même qui est en foto avec Francois de APUGD au Café sur le Boulevard au bout de la rue du Faubourg du temple, la ou j'ai discuté avec un cavalier de la Légion Etrangère. Dont je rappelle que Cendrars et Hartung en firent partie. 2 Orchestre Debout fait un tabac.J'ai presque pleuré en entendant" La chanson du Partizan" en Anglais et en Français.Dont je rappelle que LE TEXTE EST DE D'ASTIER DE LA VIGERIE,musique d'Anna Marly.Ce qui me semble til na pas été dit. JE RAPPELLE QUE DASTIER EST CELUI A QUI EISENHOWER A DIT EN 44:"Ce sont les maquis du centre qui ont sauvé" LE FRONT NORMAND". Ce que Eisenhower n'A JAMAIS ECRIT BECAUSE LES MAQUIS DU CENTRE C T LE MAQUIS GUINGOUIN QUI KOIKE UN PEU TITISTE NEN ETAIT PAS MOINS KOKO.Ennuyeux de dire que les cocos avaient sauvé qui que ce soit. Voir pour complement dinformation l'entretien que ma accordé LO Grand sur mon site et sur le Mont Gargan,en 1998. Nous chantons la chanson du partizan tous les ans au mois de Juillet au Mont Gargan, à la Forêt HAUTE. A oui j'oubliais Rico a fait un an de Légion Etrangère. Rico je suis en train de writer ton CV pour l'imprimer,(au cas ou tu lirais ce mail.) 3-Camille et Antoine et les constituantes-ts font un tabac.Remarque vers eux et la Dame de l'atelier du Verbe: IL MANQUE UN E A CONSTITUANT.Comment filmer une image sans E ????????? et avec NOUS. 4-APUGD n'a pas fait un gros tabac, au vu des discussions ideologico-pratico-socialo-macronistes-Lepenistes Melanchonistes NPA istes (avec Caroline et Philon). qui nous animent les pratiques sont parfois coincées.C'est pas GRAVE C NORMAL,la page blanche de APUGD doit se remplir DOUCEMENT MAIS SUREMENT.Ca a déja commencé.VOIR LA PAGE FACEBOOK. ON A TENDU LA BANDEROLE MAIS PAS FAIT DE MEGAPHONE. 5- Vidya m'a branché sur Claudia. 6-Mon enquête sur l'esclandre de Mercredi dernier chez Samir me conduisent ,pasque la situation cree par cet esclandre perturbe un peu l'ac, qui en a cependant vu d'autres. Je demande des temoignages,ai deja entrepris des dialogues avec François,Caroline,Philon,Samir,Rico,pour me forger une idée du DETAIL DE CE QUI S'EST PASSé. Seule à ce jour Edwige refuse le dialogue. 7- Le sublime Malandjo a ouvert une Galerie,35 RUE SAINT MAUR.Visite hier avec Malandjo. Contact avec plusieures-rs artistes. Sur le TRAJET MALANDJO ARRANGUE DEUX WAGONS DE METRO.Video par mon IPHONE. Sur mon site dans la semaine. J'ai cassé mon camescope .En reparation. A la Fnac le vendeur me presente un ordi Lovato,ou quelque chose comme ça. -Moi :Ca vient D'ou ? -Lui:Des russes. Moi:Depuis stalingrad les Russes ont un tour d'avance. 8-Merej et Captain Nimo ravagent l'atmosphère de RadioRadar tous les Jeudis à 20 H au Café Le Dejazet.Video sur le WEB en direct live (Expression de Lubat Bernard) et différé. 9- François broie un peu de noir.Ila aussi cassé son téléphone LINUX.Comme d'habitude il a des super super idées,et laisse parfois l'intendance aux autres."L'intendance suivra". Je sais plus si c Napoléon ou 2 Gaulle.Remarquer L'aqouintence à NUIT 2 BOUT et le Gaulisme. Trêve de plaisanterie. François qui a cassé son telephone Lynux a des envies de vacances.Pas question pasquil a une super super IDEE. Qui est dans le RESSORT DE APUGD. Trouver des INTELLECTUELLES-LS ET d'AUTRES FIGURES SOCIALES POUR INTERVENIR DANS LE csmilichblick COINCé de LA GAUCHE A QUI LAPUGD S'ADRESSE. CE SMILBIRIQUE C AUSSI LES CITOYENNES-NS. Donc pour suivre LIDEE DE FRANCOIS QUI SE FOUT DE L'INTENDANCE JE ME FAIS INTENDANCE QUI VEUT SUIVRE. ET LA JE DIS:LES FIGURES SOCIALES QUI DOIVENT ENTRER DANS LA DANSE DOIVENT INCLURE LES INDIVIDUES-DUS NUITDEBOUTISTES. Ca peut ou plutôt DOIT AUSSI PASSER PAR LA RELATION INDIVIDUELLE. Nous connaissons toustes un NPA UN PC UN PS UN CNT UN SUD ET DES LAMBDAS QUE NOUS SOMMES. DONC LES TÊTS DE GONDOLES C AUSSI NOUS. Voila. Dans ce chapitre ,un point ou je suis intervenu c avec Pauline CADOR, en relation crypto INDIVIDUELLE DABORD.APUGD EST AU COURANT AVANT CE MAIL J'ai aussi chrché le contact avec Layla Chabi SANS SUCCES A CE JOUR. CE POINT STRAT2GIQUE SERA EVOQU2 DANS UNE PROCHAINE AC SI ELEL A LIEU CE QUE JESPERE CHEZ SAMIR EVENTUELLEMENT SI LESCLANDRE EST REGLE AILLEURS SINON. A toute allure sur la PLACE PGad TOut ou partie de ce texte sur labrot.pierer.free.fr etsur la page FACEBOOK DE APUGD.
>
6 DESSUS
CAROLINE LA COMMISSION APUGD HIER VERS 20 H 30
A REPUBLIQUE (LA PLAQUE).
CLIQUER SUR CE LIEN DERNIERE VERSION DE LA VIDEO DE L'APPEL POUR UNE GAUCHE DEBOUT
Pierre Labrot alias PGad ( Gad= Galerie d'art Debout). Compte rendu des discussions entre présentes et présents acteures et acteurs de ND et ou de la commission "Appel pour une gauche Debout", (APUGD) ainsi que du public,place de la république puis chez Samir au Côte d'Azur 6 Rue du Chateau d'eau 75010. La structure APUGD est une structure COMMISSION ND.Voir sur le site de ND la définition et le fonctionnement des commissions. LE MERCREDI 3 MAI 2017 à partir de 19H. Pierre Labrot co-créateur et co-gérant de la Galerie d'Art Debout ainsi que co-créateur de "L'appel pour une gauche Debout est auteur de ce compte rendu. Ce compte rendu est proposé ax diiférents lieux médiatiques liés de près ou de loin ,mais plutôt de près à ND République Paris,soit 1-Le site ND 2-Le site r&d diffusion crée et géré par Alain Tréard 3-le site labrot.pierre.free.fr 4-La liste d'échanges de mails de l'assemblée de coordination. 5-Les pages facebook ,notament celle de APUGD PL ignore comment charger des textes dans les sites 1 2 5 et demande aux gestionnaires de ces sites d'emprunter le texte à la liste 4 pour le charger sur ces deux sites

CORPS DU CR

Compte tenu des conditions meteo et politico-idéologiques des intervenantes-ts et de la présence du débat mlp dans la tétévision la discussion a commencé sur la place,puis poursuivie chez Samir. S'est achevée avec la présence de deux scientifiques clients de Samir,et Prigoginiens. Lors de la discussion il a pu se produire des propos que l'on peut qualifier d' injurieux de certaine-ns participantes-ts vers d'autres,ainsi que des attitudes consistant parfois à couper la parole ou parler en aparte. Ces attitudes ne respectent pas la charte de l'ac telle que l'a proposé Adèle. L'ac a parfois eu des difficultés pour avancer dans ce contexte,mais grosso modo révèle une santé amélioée par rapport aux mois précédents et une augmentation de sa prise de conscience de ses capacités sociales idéologiques et politiques,artistiques et culturelles. Saluons la sortie du très bel ouvrage de Alan Tréard à l'Harmattan"Poèmes différents". 12 ,50 Euros. Chaque fois qu'un propos est jugé injurieux,son ou sa auteure-r sera désigné par la première lettre de son nom pour protéger son anonymat,et protéger le futur de l'ac. Compte tenu du temps qui m'est imparti,j'écrirais un minimum ou pas du tout de noms. Le débat a porté sur le rapport de ND aux autres forces en jeu dans la bataille politique actuelle. L'auteur de ces lignes rappelle que ND est dans la troisième phase de son existence. PHASE 1- jusqu'en JUILLET 2016 PHASE 2-Jusquà la création de lAPUGD PHASE 3-Depuis APUGD. Cette remarque n'a pas au grès de son auteur pu être discutée en profondeur, mais implique des INTIATIVES par les auteure-rs de APUGD. Une partie de la réunion comporte des membres de l'ac,mais compte tenu qu'il a été dit par erreur que l'ac était annulée, je ne peux signer ce compte rendu comme une reunion de l'ac. Chacune-n comprendra que nous somme là dans la riche complexité de la nature de ND et de l'ac,dont certaines -ns citoyenne-ns semblent déployer des efforts pour la vider de ses ordres du jour ce qui constitue à me yeux une agression. L'APUGD à mon sens supporte très bien ce genre de conflit,propose des activités et n'a pas grand chose à faire des agressions,juste secouer ses plumes pour les éliminer. Les injuriants sont souvent des militantes-ts actives-fs qui obscurcissent leurs initiatives par des propos violents,les empechant de comprendre la nature et le sens de ces mêmes initiatives. Ce qui n'est en GENERAL PAS CRITIQUE POUR CES MÊMES INITIATVES. Il y a là probablemnt des réponses inappropriées surgissant d'EGOS non controlés. Hier soir Nicola Souchal,ingénieur et psychologue est entré en contact avec les présentes-ts vers 22 H 30,et propose de faire une conférence le 17 Mai à partir de 20 H sur "La transformation individuelle pour la transformation collective".. Ce titre est particulièrement adapté aux EGOS TORTURés -RANTS. La liste ac pourra je l'espère s'impliquer dans la bonne marche de cette proposition.Soutenue par Fabio Stefani,chercheur en mécanique quantique . La présnce de ces deux citoyens indique l'interet de ne pas quitter les ac avant leur fin (Ndlr).Je tiens ici à les remercier pour leur propositon. La phase 3 de la vie de ND implique un nouveau rapport au politique donc à la. C'est un chantier énorme qui s'ouvre. Je ne vais pas énumerer tous les aspects du chantier. Je rappelle la proposition de Camille, celle de Educ Pop.Voir la liste mail,et les details sur les sites S'ILS SONT AFFICHéS. APUGD a reussi son intervention au DEFILé VoiR videos sur Daily motion et les pages FACEBOOK. APUGD S'IMPLIQUE DANS LA RECHERCHE DES CONTACTS AVEC LES STRUCTURE DECRITES DANS SON APPEL.

IMPLICATION CHEZ CAPTAIN

IMPLICATION CHEZ CAPTAIN NIMO AND MEREJ SUIVRE LE LIEN



AU SUJET DE GOOGLE ET LES PAGES FACEBOOK: Il est certain que les affichages du nombre de visteures-rs sur GOOGLE sont ALGORYTHMITISéS,donc politiques.APUGD Mardi matin avait 2 000 000 visiteures-rs,actuellement 540 000.D'autre part la photo de Caroline a disparu de GOOGLE.Je ne sais pourquoi. Quant a FACEBOOK , à propos de la PAGE APUGD FACEBOOK M'INDIQUE QU'ILS ONT RECU LE FICHIER ET QUE JE SERAI AVISé DES QUE LA VISEO SERAIT VISIBLE. J'ATTENDS TOUJOURS UN COURRIER DE FACEBOOK Je n'exclus pas une erreur,MAIS JE SOUPCONNE UNE CENSURE CE QUI SERAIT SANS DOUTE UNE PREMIèRE. La reunion a été l'occasion d'un tour de table à propos du vote au second tour,tdt bien géré par Rico pour une grande part. Au cours de ce tour de table LES INDICATIONS DE VOTE ONT ETE EXPRIMEES,ELLES VONT DU VOTE BLANC ET L'ABSTENTIION AU VOTE MACRON. Dans une précédente discussion avec le public sur la place,un ELECTEUR DE MELANCHON A FAIT PART DE SA VOLONTE DE VOTER LP.Cette personne etait absente hier soir. APUGD a fait remarquer,c'est vible en video que la COMMUNICATION MELANCHON EST UNIDIRECTIONNELLE, ce qui ne peut durer. Des intitatives multiples et complexes MAIS TRES DETERMINEES VERS LES STRUCTURES DE LA GAUCHE DESIGNEES DANS L'APUGD sont entreprsies d'or et deja. Voila c a peu près tout,la discussion est ouverte sur la LISTE. Pierre Gad Le 04 05 17 10 H 20 Note:J'ai demandé à P.B de fournir la preuve que Mélanchon soutient Le Pen comme il l'indique sur la liste.J'attends encore,mais ne vois rien venir. DANS CE CAS JE LUI DEMANDE DE SE DEMENTIR SUR CETTE MEME LISTE.


CLIQUER SUR CE LIEN


LA COMMISSION APPEL POUR UNE GAUCHE DEBOUT AU
DEFILE DU PREMIER MAI 2017

GALERIE D'ART DEBOUT
LES CLIENTS POUR UN DVD MAPELLENT AU 06 84 93 33 04
LE MASQUE ET LA PLUME UNE PRODUCTION GAD
GALERIE D'ART DEBOUT
LES CLIENTS POUR UN DVD MAPELLENT AU 06 84 93 33 04

> APPEL POUR UNE GAUCHE DEBOUT.SUIVRE CE LIEN.APUGD
/a>br> HIER AU CAFE LE DEJAZET
AVEC RADIO REGARD



LA VIDEO "QUI VERRA VIVRA"

DEPUIS HIER APPEL POUR UNE GAUCHE DEBOUT LANCE PAR DES NUITS DEBOUTISTES
VOIR PAGE FACEBOOK



ASSEMBLEE DEBAT CE JOUR 29 04 17 16 HEURES SUR LA
PLAQUE DE LA REPUBLIQUE





NOUS PORTONS UN MASQUE DONT IL FAUT FAIRE DES BOULES




6 DESSUS LE PREMIER OUVRAGE LITTERAIRE AUTOPRODUIT NUIT DEBOUT.JE L'AI ACHETé HIER SOIR A ALAN
QUI ME LA Dé10CaCé.
LA PRODUCTION ANTéRIEURE,DES TEMPS MODERNES AU FILM DE MARIANNA OTERO,QUI FONT LE BUZZ
ET DONT JE RESPECTE LES AUTEURES-RS SONT TOUT DE MÊME FRAPPéS FRAPPANT D'UNE CERTAINE NEGATIVITé
AU SENS QU'ILS EXPRIMENT UNE DéCEPTION.
MERCI POUR LE BUZZ BUT THIS ANALYSE IS VERY WRONG.
LE TEXTE D'ALAN AU CONTRAIRE EST Né DANS LE CHAUDRON DE LA PLACE,LEQUEL CHAUDRON
N'A PAS TOUJOURS été SON ALLIé PUISQUE D'AUCUNS-UNES VOULAIENT TUER LE POèTE .
COMME D'OKUNES-NS VOULAIENT TUER LA GAD AVANT QU'ELLE NE NAISSSE.
ALAN RACONTE DES HISTOIRES D'AMOUR ET UNE HISTOIRE OU LA PLACE A INSTAURé LA VIE DE L'INCERTITUDE
MILITANTE QUI VA TUER TINA.
EN PLUS SA POESIE EST DENSE Où LES MOTS SONT DES TRACES DE PAS ET DES PAS .
DES PAS EN MARCHE.DES PAS DE GUEUX ET GUEUSES.EN TREILLIS ET AUSSI EN COSTARDS.
DES PAS DE COMMUNS D'IMMORTELLES-LS.



TRES BIEN NATACHA.NDLR



6-DESSUS: ON ZE ROAD AGAIN>
FI RISING SUN


CI-DESSUS:LA CAMERA SE FILME ELLE MËME.ERREUR ELLE FILME UNE COPIE DE LA CAMERA
C'EST KURT QUI A RAISON
GODEL
APERCUS ET INFORMATIONS FRAICHES ET ARCHIVES DE NUIT DEBOUT PAR UN SITE EXCEPTIONNEL
SUIVRE LE LIEN CI-DESSOUS

http://www.rd-debout.fr/

LA PAGE ART DEBOUT DECOUVERTE PAR R&DC DEBOUT EST SUPERBE ET NICOISE
BUT I AM NON DAKORD AVEC LES ARGUMENTS POLITIQUES.
ASSEMBLLE CET APREM DES ARDLEDL.
J'ENTREPRENDRAIS UNE ANALYSE PAR PRIGOGINE DEMAIN.




CI-DESSUS :"SANS TITRE" 180X180 Centimètres .1977. AOMORI. JAPON .COLLECTION PARTICULIERE.
TEXTE DE MONSIEUR LOUIS DAUGE.AMBASSADEUR DE FRANCE AU JAPON.
Ce fut par là que je devins international par l'oeil de Jacqueline Selz.
A qui je repondis "Vous m'avez sélectionné,occupez vous-en".elle qui m'avez indiqué
qu'il fallait que je vienne à l'emballage des toiles pour le bateau qui partait du Havre à Tokyo.
J'avais dès le départ un refus de la forme approuvée,pour avoir dans la tête des idées tritonesque
et jusqu'auboutistes.
Cette remarque par et pour le jusqu'auboutisme de NUITDEBOUT qui N'A PAS DE BOUT.
Clin d'oeil aux concepts de ceux et celles QUI PENSENT QUE NUIT DEBOUT N'EST PAS UN CONCEPT
JUSTE UN PETIT BORDEL EPHEMERE.
.

Dans la marmite DEBOUT le FUTUR MIJOTE.
C pourquoi il faut faire GAFFE A LA CANTINE REPUBLICAINE.

FRÊRE TRITON QUI PARMIS NOUS VIVONS





Rebonjour from ze maquis
AVEC NUIT DEBOUT ON VI(T)DEO

Je ne peux signer ces dessins GAD pasque ya pas eu de vôte donc je signe Pierre Gad et pas GAD.
Si je fais toujours le reproche à Melanchon d'oublier qu'il a écrit:
"A LA POURSUITE DU CHAOS" je constate une transformation par ses initiatives du paysage Franco-International
IL APPORTE UN OXYGENE DU CONCEPT ALLIé A DE NOUVELLES FORMES.
PRIGOGINE C çà.
Méluche a creé un REZO
JE VAIS PERSO ME BATTRE POUR QUE MELUCHE SOIT DANS LE DUO DE TÊTE, c le SEUL
A POUVOIR BATTRE LE PEN
DOTRE PART LES ELECTIONS DE DEPUTEES-ES SUIVENT LA PRESIDENTIELLE.
LES RESEAUX SERONT ENCORE PLUS STRAT2GIQUES.


Bonjour du maquis.

Il m'arrive de penser que Mélanchon est aussi l'héritier d'un système qui a produit des Bonapartismes
y compris sous notre Veme République,conditionné par le texte constitutionnel.
mais aujourd'hui ja vous de moi à vous et réciproquement que FISCAL COMBAT participe
D'UNE IDEE-PRATIQUE DE CARACTERE NUITDEBOUTESQUEMENT PORTEURE.
PARCEQUE COMME A NUIT DEBOUT ON PRATIQUE ET ON PROPOSE LE PARTAGE DE LA PRATIQUE
EN MÊME TEMPS QUE L'IDEE.
FISCAL KOMBAT.SUIVRE LE LIEN.ET VOIR CI-DESSOUS








COUCOU A ET DE NUIT DEBOUT REPUBLIQUE ET IN ZE WORLD







CI DESSUS LA MARE AUX TRITONS MARBRéS ET AUTRES VIVANTES-TS :LARVES DE LIBELLULES DITYQUES ET AUTRES







Après le NOUVEAU REGARD PORTé PAR LORDON QUI SEMBLE PRENDRE ENFIN BONNE MESURE DE NUIT DEBOUT
FREDERIQUE WIDEMAN PLUME CRITIQUE DE L'HUMANITé PREND ELLE AUSSI MESURE DE LA CREATION NUIT DEBOUTESQUE
PAR L'OEUVRE CINEASTE DE MARIANA OTERO
. BRAVO.
CE QUI N'ABSOUT ABSOLUMENT PAS QUE LA CRITIQUE OFFICIELLE DONT WIDEMAN NE CRITIQUE EN RIEN
AUTONOMIQUEMENT LA CREATION ARTISTIQUE
DITE ART CONTEMPORAIN .
WIDEMAN S'INTERESSE A NUIT DEBOUT PARCEQUE OTERO EST CINEASTE .
LA CRITIQUE DE LA MACHINATION LANGUIENNE DATEE DE 1983 RESTE A FAIRE.
BRAVO BIEN SUR A MARIANA OTERO QUI ELLE VIENT SUR LA PLACE PARCEQU'ELLE VEUT SAVOIR QUOI C NUIT DEBOUT
EN Y PARTICIPANT.
EXCUSEZ MOI MARIANA POUR L'IMPERFECTION LEGERE DE LA REPRODUCTION
DE LA PHOTOGRAPHIE DE VÔTRE VISAGE.
EXTRAITE D'UN ARTICLE RECENT DE WIDEMAN DANS L'HUMANITE
LA CRITIQUE OFFICIELLE QUI MANGE AU RATELIER IDEOLOGIQUE DOMINANT RESTE SUR SES GARDES.
TANT MIEUX .NDLR LE PUY LEYCURAS FROM ZE MAQUIS.


ARGUMENTAIRE:
Jean-François Kahn dans:
"Ou va-t-on Comment on y va",Fayard 2008, indique que le système dominant perdure par
recomposition des invariances,qui est une analyse Prigoginienne,y compris si ce même Jean-François
essaie de proposer l'ineptie des changements brutaux comme source d'échec.
Il est important de savoir que le système (néocapitaliste Milton Friedmanien) auto corrige des transgressions qu'il organise par essence.
Le socialisme dit réèl a echoué dans sa forme stalinienne parcequ'il pensait pouvoir éliminer
ce qui apparaissait transgressif,éliminant ainsi la respiration des rapports sociaux dans le reèl .
Revenons à la réforme Lang de 83 à propos de la vie et production artistique française.
Un artiste transgresse sans cesse l'ordre établi,s'il pretend faire neuf, ce qui est le minimum.
Il peut donc y avoir complicité conceptuelle entre Milton Fridmaniens et artistes, pas automatique
mais les conditions des uns aidant les autres peuvent être recherchées.
Nous vivons en ce moment comme une euphorie des rapports des uns avec les autres pour le bien être
finanço-artistique commun.
Le Centre Pompidou manquant d'argent indique aux éventuels exposants qu'ils doivent inventer leurs sponsors.
Buren et Arnault la main dans la main au Musée.
Ce système fonctionne à la condition que la TRANSGRESSION DE L'ARTISTE N'AILLE PAS CRACHER DANS LA SOUPE COMMUNE.
Autrement dit pas de dérapage SOCIO-POLITIQUE.
Nous avons donc affaire à un art soumis,soumis à des conditions Néo Brejneviennes.
Pourquoi cette situation ?
Le gouvernement socialiste par la voie et les actes de Jack Lang EN 1983 a décidé d'aider la création,par des commissions
decisives dont les artistes sont exclus,commissions autorisant LES TRANSGRESSIONS CONFORMES
,c'est à dire certaines formes de vagues et pas d'autres.
L'état qui s'est un moment prétendu socialiste a finalement mis le doigt dans l'engrenage de l'économie de marché
incluant un jour le secteur artistique.
. L'aide de l'état sous la férule du marché.
Une Galerie à Paris propose des artistes,le Ministre achète,le collectionneur,qui est aussi cadre supérieur
ou et oligarque itou,donc le collectionneur lambda,moins oligarque peut acheter ,rassuré qu'il est par la caution
d'achat de l'état. .
Ca baigne et ça roule pour une minorité transgressive.
95 pour cent de la production reste Derrière le plafond de verre. Le public non très branché ignore l'état des coulisses et est matraqué sous une invention qui lui parait
intrigante,sous le label d'ART CONTEMPORAIN.
Mots inventés comme label de valeur.
Dans ce contexte ,en France en tous cas, je cite la France parceque je connais un peu mieux, se developpe
une quantité d'oeuvres enorme et foisonnante comme respiration NECESSAIRE HUMAINE qui se fout totalement
un jour d'être ou non VENDUE.
C'est la réponse à la transgression POLIE ET ORGANISEE.
C'est donc UNE VERITABLE TRANSGRESSION.
Longtemps la désespérance aidant,cette transgression n'a pas trouvé d"alliées-és ,jusqu'au jour
ou les alliées-és potentiels ont éprouvé la NECESSITé DU SYMBOLIQUE DANS LES LUTTES FOISONNANTES
et trop souvent NON DEBOUCHANTES.
Les conditions d'apparitions de RAPPORTS NECESSAIRES ENTRE ACTEURS-TRICES
SPOLIEES-ES CHACUN DANS LEURS DOMAINES NON CO-INCIDENTS se sont faites jour .
NUIT DEBOUT EMERGENT EST UNE FORME Y COMPRIS PLASTIQUE,TRES BEAUCOUP PLASTIQUE.
CETTE FORME A SURGI DANS UN TERRITOIRE
SUPPOSé TRAITé AUX DESHERBANTS IDEOLOGIQUES ET DONC SAIN.
LE NOUVEAU SYMBOLIQUE PARTICIPE DU DEFRICHAGE DU TERRAIN POUR UNE NOUVELLE CULTURE
CE DEFRICHAGE LIBERE DES OVNI FORCES QUI POUR L'HEURE NE RENCONTRENT PAS DE LIMITES.
L'auteur de ce texte,avait avec d'autres en 2005 fait un voyage au Larzac,chez Bové,
dans des conditions déja NUITDEBOUTESQUES .
Avait été proposé à Bové des séquences aléatoires et artistiques issues du terroir des meetings .
Ces propositions avaient recues un accueil favorable d'un public qui devenait acteure-r.
Mais en 2005 Le mouvement social était encore très soumis aux querelles d'appareils,qui se sont révélés incapables
d'inventions véritables.
AUJOURD'HUI LA MUSIQUE ET LES PARTITIONS SONT NOUVELLES,UN IMMENSE CHANTIER EST OUVERT,ET COMMENCE A ÊTRE PERçU
QUE LE FUTUR DE CE CHANTIER RELEVE DE L'INVESTISSEMENT INDIVIDUEL QU'IL PROVOQUE ET SUSCITE.

le Puy Leycuras 040417 22 H 03;

CI-DESSOUS UN DES TRITONS MARBRéS DE LA MARE SOUS MA FENÊTRE
LEUR HABITAT EST MIS EN SACCAGE PAR DES DRAINAGES INTEMPESTIFS DES PRAIRIE HUMIDES DU LIMOUSIN
br> VERS LES 97 VIDEOGRAPHES DE CE SITE.
ATTENDRE DEUX SECONDES L'AFFICHAGE DU CHIFFRE 97.NDLR


CI-DESSOUS EDMOND BAUDOIN ET LES PENSEE ET PRATIQUE COMPLEXES
PAR UN JOURNAL QUI OUBLIE SOIGNEUSEMENT DES INTERROGATIONS
sur ND




NUITDEBOUT COMPLEXITE EN PROGRESSION AGORATHEATRE





PETIT THEATRE NUIT DEBOUT PAR FRANCOIS

CLIN D'OEIL DES AMIES-IS CLIN D'OEIL DES AMIES-IS D'AUTRICHE PAR R&D DEBOUT.MERCI A EUX ET A ALAN
PAR R&D DEBOUT.MERCI A EUX ET A ALAN




CI DESSUS LOVNI NUIT DEBOUT ET SES YEUX

PIERRE LABROT DERNIERE VERSION DU SITE


VIDYA NIRVANA NOUS A DEJA PROPOSé DES SEQUENCES DE MICRO THEATRE .
LA DERNIER FUT ACCUEILLE PARTIE GAD ,PARTIE EDUC POP .
SOUS UNE METEO PAS TRES CHAUDE MAIS NOS COEURS SI.
GILBERT TRAITA DE LA CHAISE COMME SYMBOLE
AVEC CAMILLE.
FRANCISCO DEROULA UNE EXCEPTIONELLE PANTOMIME.
ALAN NOUS FIT PART DE POEMES.
EDWIGE D'UN SLAM NERVEUX
DES ACTEURES ET ACTEURS VISITERENT
LE SCENARIO DE VIDYA NIRVANA
TOUT CA APRES QUE EDUC POP NOUS EUT OFFERT SA GENEREUSE HOSPITALITE


VVOOIIRR LLAA VVIIDDEEOO DDEE LLAA CCHHAAIISSEE AAVVEECC GILBERT.PEDAGOGIE AUSSI AVEC CAMILLE












FANNY CARTONNE A LA TELE





C KOM CA KILS TRAITENT LA RUSSIE BIEN SUR MAIS MIEUX ENCORE TOUS LES SUJETS
AVEC NUIT DEBOUT C PIRE C LE BLAQUE AOUT TTTOOOTTTAAALL

HEUREUSEMENT YA LE WEB

LA GALERIE D'ART DEBOUT PARTICIPE
LE MARDI 17 JANVIER 18 H
NUIT DEBOUT ET LE SYMBOLIQUE:OU EN SOMMES NOUS?
TOPO DEBAT

ADRESSE VOIR PLUS BAS.

LA GALERIE D'ART DEBOUT PARTICIPE
LE MARDI 17 JANVIER 18 H
"NUIT DCEBOUT ET LE SYMBOLIQUE:OU EN SOMMES NOUS?"
TOPO DEBAT

ADRESSE VOIR PLUS BAS.



ATTENTION FORUM

LA GALERIE D'ART DEBOUT PARTICIPE
LE MARDI 17 JANVIER 18 H
NUIT DEBOUT ET LE SYMBOLIQUE:OU EN SOMMES NOUS?
TOPO DEBAT

ADRESSE VOIR PLUS BAS.

Programme du forum du réveil citoyen : Ce programme est provisoire, nous vous invitons à nous proposer des interventions et ateliers en contactant faitesladignite@gmail.com Le 17 janvier RESISTER : de 14h à 22h Au CCIP, 21 ter Rue Voltaire 14h : ouverture d’emblée par l’international par un skype avec le Brésil en lien avec le forum des Résistances, puis interventions participatives (états des lieux et début de propositions) 15h : débat sur la communication non violente par Danielle Léon 16h : débat avec la commission jury citoyen de Nuit Debout sur la création de propositions 18h : Nuit Debout et le symbolique, où en sommes-nous? par la Galerie d’Art Debout 19h : Débat entre résistance et révolution avec Pierre Zaoui 20h: Ouverture sur les alternatives possible et répartition pour les ateliers « OSER ET CREER » Le 19 janvier: de 10h à 18h Ateliers sur :  à la boutique pédagogique 28 Rue des Maraichers dans le 20ème de 10h à 16h les convergences internationales face aux conflits : fédérer les mouvements de résistance mondiaux à 12h : « résistance ou révolution à Alep ? » par Pierre Zaoui Nos relations avec les acteurs de la gouvernance locale, régionale et globale : l’initiative «O Change»  Association FUDGA dans la Maison des associations du 16ème de 14h à 17h : Quelles sont les valeurs à revoir pour une déclaration universelle des droits de l’homme? 17h- 18h : A la boutique pédagogique (Rue du Maroc, 19ème) débat avec Didier sur l’attaque contre les détenteurs de minima sociaux « ESPERER » Le 20 janvier: de 10h à 18h Au CCIP, 21 ter Rue Voltaire Ateliers sur : - Les propositions concernant la vie de la cité : qu’est ce qui existe et /ou peut se développer face au « there is no alternative » ? - Mettre en avant les actions quotidiennes existantes et initiatives collectives /individuelles d’émancipation qui restent médiatiquement invisibles en France et ailleurs. - Renouveler le rapport entre la vie intellectuelle, culturelle et artistique : comment rendre les savoirs accessibles, créer des espaces de débat, sortir du monopole artistique et de l’universalisme ? - Médiathèque de la résistance 17h : Comment rendre accessible à tous/toutes un arbre numérique ? « CONSTRUIRE » Le 21 janvier : de 12h à 20h Sur la place de la République - Dès 12h : reconstitution de l’arbre par les porteurs de parole de debout éduc’pop Affiches des condamnés de la résistance sur la Place Orchestre des légumes (pour une cantine de la solidarité et convivialité) ? - 14h : Benjamin vient nous proposer un débat participatif sur la démocratie - 16h : débat sur les articles des temps modernes concernant Nuit Debout - 18h : Clôture du forum et concert



CE SITE VOUS PROPOSE TROIS RUBRIQUES:
A-L'ACTUALITé. RESTER SUR CETTE PAGE.
B-ROMANDEBOUT.ECRITURE A TENDANCE COLLECTIVE D'UN ROMAN
CLIQUER SUR ROMANDEBOUT
C-L'AUTOBIOGRAPHIE DU FONDATEUR DU SITE
OU CONTRIBUTION DE PL A ROMANDEBOUT
CLIQUER SUR AUTOBIOGRAPHIE


Je considère que l'activité de ce site est ma contribution à LA GALERIEDARTDEBOUT



ROMANDEBOUT EST LISIBLE SUR VOS SMARTPHONES DANS LE METRO A LA MONTAGNE A LA MER A LA CAMPAGNE A LA VILLE
EN HIVER ET EN éTé.
A CHEVAL OU DELTATPLANE
Vous pouvez y intervenir par mail à pierre.labrot75014@orange.fr.
Qui pourra si vous le souhaitez integrer vos interventions écrites dans son texte.
It is a several hands book

Tank you velichka Machka


AUTOBIOGRAPHIE



CI-DESSUS:ACRYLIQUE SUR TOILE 1979 42X33 CM
J'AI SOUVENT PRODUIT DES OEUVRES NON CONCEPTUALISEES A PRIORI.
J'AI PARFOIS MIS DES ANNEES A INTERPRETER LEUR SENS.
DANS CETTE TOILE FIGURE UN BLANC OU UNE SORTE DE CLAIRIERE OU VIENT SE POSER L'OVNI FUTUR.
DANS CETTE CLAIRIERE SE POSENT 17 ANS PLUS TARD LTM.
GALERIE DU BUISSON

SIGOLENE VALAX

ARTSHEBDOMEDIA



CI-DESSUS:LES TEMPS MODERNES LA PENSEE COMPLEXE LA PRATIQUE COMPLEXE
AVEC NUIT DEBOUT.
JE TRAVAILLE LE CHAOS ET SON COMPLEMENT C'EST A DIRE LE CHAOS DETERMINISTE
PAR DES TOILES OU LE BLANC TRAVAILLE,PREPARANT L'EVENEMENT BLANC.
CE QUI PEUT ADVENIR ARRIVE PARFOIS.IL FAUT LES CIRCONSTANCES,L'ENVIRONNEMENT, LES TECHNOLOGIES. DANS LA TRACE BLANCHE DU FUTUR SUR LA TOILE FLÊCHE S'EST IMPOSé POSé
LES TEMPS MODERNES.
MERCI AU SERVICE DE PRESSE DE LA MAISON GALLIMARD.


CI-DESSOUS UN EXTRAIT DU TEXTE DE PATRICE MANIGLIER.
MA LECTURE RAPIDE M'A SCOTCHé SUR "NUIT DEBOUT CORPS DE PENSEE" . PAR Là ON TOUCHE A LA SCIENCE.
CE CORPS N'EST PAS A REPUBLIQUE TOMBé Là PAR HASARD.
NUIT DEBOUT N'EST PAS AU PASSé MAIS AUX PRESENT ET FUTUR PAR SON CORPS
REPUBLICAIN . C'EST EN CE LIEU QUE LA SCIENCE PARLE.
CET ARGUMENT DOIT COMPLETER L'ARGUMENTAIRE DES "TEMPS MODERNES".
IL EST CERTAIN QUE LA NON TRANSVERSALITé DE L'ENSEIGNEMENT DE L'UNIVERSITé
FRANçAISE EXERCE PARTOUT SES PUISSANTS RAVAGES.
NULLE TRACE DE MORIN
ENCORE MOINS DE PRIGOGINE.POURQUOI ?
LA GALERIE DARTDEBOUT SE PROPOSE DE CONTINUER SON CYCLE DE
"PRATIQUES COMPLEXES".


CI-DESSUS:LA RETENTION DE LA PENSEE COMPLEXE PAR L'INSTITUTION.
PROPOSITION DE LA GALERIE DARTDEBOUT PAR PL
Ci-DESSOUS
A propos de Laborde,Lubat,Nougaro,Hollevout:la mise en page double certaines phrases.Je ne vois pas comment faire mieux.


PLACE A LA REPUBLIQUE PLACE DE LA REPUBLIQUE
A L'INVITATION DE NUIT DEBOUT NANTES
ET DE L'INTER-NUITS DEBOUT ET EN MEDIA VISION DIRECTE AVEC ALEP TUNIS ATHENES
BRIDGE INITIATIVE INTERNATIONAL PARTENAIRE

BIBLIOGRAPHIE
EVELYNE PERRIN
SUIVRE CE LIEN





La figure ci-dessus represente le schéma synoptique d'un systeme complexe
Il est associé au scénario-performance du 04 12 16 à Educ Pop
partenaire ce jour là de la galerie D'Art Debout
Mis en vidéo au lien suivant
LA COMPLEXITE EN QUELQUES ETATS
Dimanche 18 décembre 2016:
DES IMAGES DU 18 DECEMBRE 2016
De 14h à 18h porteur de parole à
debout éducpop
De 14h à 18h galerie dart debout

CI-DESSOUS:REPETTION DU 04 12 16 OU LA PENSEE COMPLEXE COINCEE PAR L'INSTITUTION
12 h : Lancement du banquet
12h 15 : lecture appel de la Guette
12h 30 : atelier du verbe : Danièle Léon
13h00 film (Mondialisation, Violence, Dialogue)
documentaire et intervention de Pierre Merejkovski, arktiviste, sur la dignité
13h 30 : multiplex avec Nuit Debout Nantes
14h : Multiplex avec Alep (Fadwa, Shadi, Delphine, Patrice) vidéos sur la révolution syrienne
et vidéo chaque jour pour Alep
15h 30 : Intervention de Loïc (collectif La Veilleuse) sur les migrants
15h45 : Intervention de Robert Misrahi puis débat
16 h30 : concert de Deep Conscience : musique et chorégraphie,
troupe de danse sur la paix dans le monde
17h15 : intervention de Gérard Foucher
sur les mécanismes monétaires internationaux
17h 45 : films de Nuit Debout,
intervention de Sébastien sur la répression
18h30 : Intervention de Gus Massiah
19h : concert Groupe Vututa
19h30 : extraits de films d'André Gazut,"l'évènement blanc", lectures

20h30 : échange avec la place et annonce des
prochains rendez-vous

21h : clôture

HIER SOIR 151216 AU THEATRE ANTOINE VITEZ A IVRY SUR SEINE
FABULEUSE JULIETTE KAPLA
LES MAÎTRES BERNARD LUBAT SYLVAIN LUC
PIANO GUITARES BATTERIE








CHERES-RS LECTEURES-RS LA REDACTION SOUHAITE VOS COMMENTAIRES DE LA PHOTOGRAPHIE
CI-DESSUS
DEMAIN LE MONDE?
DES ARTISTES GERARD PARIS-CLAVEL ET NICOLAS FRIZE INVITENT LES PUBLICS
AU THEATRE ANTOINE VITEZ A IVRY SUR SEINE
A UNE TENTATIVE D'INTERROGATION DU FUTUR.
INTERROGATION QUE DE MON POINT DE VUE LE MARXISME N'EST PLUS CAPABLE DE SE CREER.
SEULE LA PENSEE COMPLEXE INCLUANT LES APPORTS MARXISTES,MAIS TRES LOIN DU SEULEMENT
EST EN MESURE DE LIRE LE MONDE.
CONDITION SINE QUA NON POUR AGIR SUR LE FUTUR.

LES DEBATS SONT TRANSCRITS SUR LE LIEN CI-CONTRE.

A NOTER HIER 13 DECEMBRE 2016 LA PRESENCE GRANDISSANTE DES NUITS DEBOUTISTES
DANS LES LIEUX OU LE FUTUR EST INTERROGé.
JE NOTE AUSSI QUE LE JOURNAL L'HUMANITE SENSé ÊTRE A L'ECOUTE DES EMERGENCES
EVITE SOIGNEUSEMENT TOUT REPORTAGE SUR ND REPUBLIQUE ET AILLEURS.

ANNONCE NUIT DEBOUT 18 DECEMBRE 2016.CI-DESSOUS



BATAILLE GAGNEE PAR LA WEBTELEVISION
MELANCHON ET LE PLAFOND DE VERRE TELEVISUEL



CI-DESSOUS LA REPONSE DES MARXISTES GERANT L'ESPACE MARX PARISIEN
REPONSE EN FORME DE REFUS TOTAL DE DIALOGUE AVEC
EDGAR CE QUE LES LECTEURES-RS DE L'HUMANITé NE PEUVENT SOUPCONNER .
LE REFUS DU DIALOGUE EST OCCULTé.
PROCéDé MANIPULATOIRE UN DE PLUS.

   


Pierre Labrot (GAD Galerie d'art Debout) "LA PAROLE ET LES MUETS QUI PARLENT" Aux acteures-rs de Nuit debout et Lisa Groger de la Gestion du colloque Edgar Morinien des 8 et 9 Décembre 2016 au Palais de l'UNESCO Madame vous m'expediez enfin la structure de l'organisation du colloque. Laquelle confirme mon analyse initiale signifiant que le public n'a pas la parole et doit se contenter d'applaudir aux intervenantes-ts désignées -és par Edgar. Lequel Edgar a été invité ,lui a parler aux cameras de TVDEBOUT. Nous sommes donc dans le bon vieux schéma télévisuel de la PENSEE DOMINANTE. Ci-joint en pièce jointe UNE INVITATION A PARTICIPER AU TERRITOIRE DE "COMPLEXITE DEBOUT" LEQUEL TERRITOIRE A COMMENCE LE DIMANCHE 04 DECEMBRE 2016 A 16 HEURES. PLACE DE LA REPUBLIQUE IN PARIS CITY. LIEU OU LE PUBLIC DES MUETS PARLE. PIERRE GAD CE COURRIER VA FIGURER SUR labrot.pierre.free./fr et proposé aux média debout.

CI-DESSOUS LE TEXTE DE L'INVITATION DE LA GAD
La Galerie d'Art Debout en collaboration avec Educ Pop Debout Vous invitent ainsi que vos enfants à participer en actes paroles et signes à "Complexe debout".Performance-action collective en le Lieu Républicain Educ Pop de la Place de même nom. "Complexe Debout" a initié sa route le 4 Décembre 2016 à 16 H. Horaires à venir sur l'agenda du site Nuit debout .fr et sur " HYPERLINK "www.rd-debout.fr" www.rd-debout.fr " Contact 06 84 93 33 04 Invitation par courriel et courrier postal.


NUIT DEBOUT NE DORT JAMAIS AU CONTRAIRE.CECI EST UN LIEN
LETTRE OUVERTE AU COLLOQUE COMPLEXE
De Pierre Labrot Aux personnes gérant les interventions au colloque Pensée Complexe au Palais de l'UNESCO les 8 et 9 Décembre 2016 Je vous fais part de ma proposition d'intervention de 10 minutes au colloque des 8 et 9 Décembre au Palais de l'UNESCO. OBJET:Nuit Debout et la Pensée Complexe
Dans cet exposé j'indiquerai que Nuit Debout est une émérgence relevant des critères Prigoginiens de la PC . Et que de plus a inventé un LIEU COMPLEXE RELEVANT DES MÊMES LOIS ET CRITERES. Le Complexe ND est aujourd'hui en symbiose avec un réèl qui ne relève plus du COMPLEXE Tatcherien TINA. EducPop et GaleriedArt Debout se sont attachés dès MARS 2016 à PRATIQUER LE COMPLEXE,c'est à dire inventer de nouvelles relations humaines pour définir un nouveau réèl. Relations et réèl s'autoorganisant par des boucles de réaction majoritairement positive. Le 04 Décembre 2016 place de la République Educ Pop et Galerie d'Art Debout proposeront aux publics d'être partie prenante de Pratiques complexes.
"LA COMPLEXITE DEBOUT"

Spectacle performance à plusieures-rs. Très respectueusement Pierre Labrot Notes biographiques: Je suis titulaie du CAPET de Physique Appliquée. Ai exercé dans l'enseignement Technique en formant des elèves aux Bac et BTS. Suis titulaire d'un Diplôme d'Etudes Supérieures (Jussieu Avril1968) :Additionneur modulo 2 à diode tunnel,décaleur (Circuit entrant dans la chaine de cryptage des signaux de communication).Etat de la réalisation des pîles à combustible. Lors des épreuves d'Agrégation dans les années 70 j'ai obtenu du Jury qu'il modifie le texte d'une epreuve.Ce ne m'a pas valu d'être admissible. Je suis aussi auteur artistique multimédia et co-créateur de la Galerie D'Art Debout. Mon oeuvre est achetée par les Galeries Marcel Strouk Pierre-Alain Challier
Charley Chevallier La bibliothèque Kandinsky du Centre Pompidou a acheté à mon éditeur Mathias Perez le livre d'artiste:"Le Fléchage du Vent" Texte de François Garnier.Images de Pierre Labrot. Je suis toujours intervenant dans des prestations artistiques de la Compagnie Bernard Lubat de Jazzcogne. Mon site:labrot.pierre.free.fr

REPONSE DU COLLOQUE A MA PROPOSITION

Monsieur Le Congrès ne prend pas en compte d'interventions orales, mais pour les contributions écrites, je vous mets en relation avec
les professeurs Jean-Louis Le Moigne et Leonardo Rodriguez, qui suivent le dossier relatif à l'évaluation des
contributions francophones pour éventuelle mise en ligne sur le site du Congrès. Cordialement nvg



MA REPONSE A LA REPONSE DU COLLOQUE A MA PROPOSITION
De Pierre Labrot Galeried'Art Debout (GAD) à Messieurs Jean-Louis Le Moigne et Léonardo Rodriguez Zoya Nelson Vallejo-Gomez Je reçois une réponse négative de Monsieur Nelson Vallejo-Gomez à ma proposition d'intervention orale au colloque Complexe. Je vous serais reconnaissant de me confirmer ou infirmer l'architecture du colloque que je présume être comme suit: Des intervenantes-ts de prestige international et spécialistes de la Pensée Complexe exposeront oralement leurs arguments sur des exemples de Compléxité. Le public pourra intervenir par textes éventuellement rendus publics sur le site construit pour l'évènement après examen de leurs contenus . Soyez assurés Messieurs de mon plus grand respect. Pierre GAD


De Pierre Labrot
J'attends une réponse par mail des organisateurs ci-dessus cités à ma demande de confirmation ou infirmation
de la structure organisationelle du colloque.
P. GAD

Paris le 02/12/16 MATIN

REPONSE DE JEAN-LUC LE MOIGNE
Bonjour
En effet vos présomptions sur l’organisation du Congrès ne sont pas fondées. Vous trouvez les informations
que nous cherchez sur le livret présentant le congrès .
Cordialement. JL²M


MA REPONSE A LA REPONSE DE JEAN-LUC LE MOIGNE

Bonjour Comment se procurer le LIVRET ?
Merci
Pierre Labrot 15 H 58


REPONSE A MA REPONSE DE MONSIEUR JEAN-LUC LE MOIGNE
Bonsoir En cliquant, par exemple sur : http://www.intelligence-complexite.org/fileadmin/docs/1609-congresPC.pdf
note ndlr ajoutée par Pierre GAD:LA LIGNE PRECEDENTE EST UN LIEN.
Cordialement. JL²M



MA REPONSE A LA REPONSE PRECEDENTE DE MONSIEUR JEAN-LMUC LE MOIGNE
Je suis venu j'AI VU J'AI CLIQUé
ET NE SUIS PAS PLUS AVANCé QUE MES PREMIERS DOUTES.

KI SONT LES ORATEURS INTERVENANTES-TS AGREES ???????

VOTRE NON REPONSE SEMBLE CONFIRMER CONTRAIREMENT A VOS ARGUMENTS NON PROUVANT
QUE LA LISTE DES INTERVENANTES-TS EXISTE BEL ET BIEN MAIS N'EST PAS PUBLIQUE

JE DEDUIS DE CELA EN SOUHAITANT ME TROMPER QUE LE COLLOC A VIS A VIS DE L'EMERGENCE PRIGOGINIENNE

LE SENTIMENT DU PREDATEUR POUR SA PROIE.
BUT I PREFER VOUS DIRE QU' APREHENDER LA PROIE DEBOUT EST DELICAT PARCEQU'ELLE EST TRANSPARENTE
ET LES MACHOIRES DU PREDATEUR CLAQUENT DANS LE VIDE.
IL EN A PERDU DES DENTS
IL ME RESTE A VOUS SIGNALER l'ANTICLOCK DU 04 12 16 PLACE DE LA REPUBLIQUE DEBOUT.
CONSULTER LA PROGRAMMATION.
C'EST A 16 HEURES

Très cher Monsieur Pas le temps de vous répondre en détails. Consuter mon site pour la REPONSE ET OU RV PLACE DE LA REPUBLIQUE CE JOUR 04 12 16 A 16 H KoRdialement PZF PETER ZE FLOU
A la suite de mes remarques j'émets l'hypothèse que ma demande est en partie entendue
puisque Lisa GROGER m'envoie le détail de l'organisation du colloque dans les pages qui suivent
JE REMAINTIENS MON ANALYSE INITIALE CONTEST2E PAR JEAN-LUC LE MOIGNE
VOTRE COLLOQUE MORINIEN EVACUE L'INTERVENTION DANS LE CHAMP COMPLEXE ET SOCIAL DE L'EMERGENCE DEBOUT
SOUS LA HOULETTE DE LA PENSEE DOMINANTE HOLLANDAISE LAQUELLE EST TRES LARGEMENT APPLATIE
PAR SES PRATIQUES ANTISOCIALES ET TINAESQUE.
NUIT DEBOUT INVENTE TILA TILA :"THERE IS LOVE ALTERNATIVE"
LES PIECES JOINTES DONNENT LES DETAILS QUE JE DEMANDE DEPUIS 8 JOURS MAIS CONFORTENT MA PREMIERE APPRECIATION.
LA PREMIERE DE MICROTHEATRE COMPLEXE A EU LIEU LE 04 12 16 PLACE DE LA REPUBLIQUE CE MICROTHEATRE A VOCATION A DEVENIR UNE PERMANECE NUITDEBOUTESQUE.
VOUS ËTES INVITEES-ES A Y PARTICIPER
PIERRE GAD LE 07 12 16 01H00
Chère Madame, cher Monsieur, Dans le cadre du Congrès mondial pour la pensée complexe, organisé par l’Association pour la pensée complexe et la Commission nationale française pour l’UNESCO, sous la Présidence d’Edgar Morin, sous le haut patronage de Monsieur François Hollande, Président de la République, et sous le patronage de l’UNESCO, et qui se déroulera 8 et 9 décembre 2016 à l’UNESCO, merci de bien vouloir trouver en pièce jointe : - Le programme du congrès - Une fiche pratique du congrès avec toutes les informations utiles (transports, les restaurants à proximité de l’UNESCO, un plan d’accès, etc.) - Découvrez le site internet du congrès à cette adresse : https://www.reseau-canope.fr/congres-mondial-pour-la-pensee-complexe.html IMPORTANT : Veuillez noter que le nombre d’inscriptions est très important, l’entrée est sous réserve de place disponible et restera ouverte pendant toute la durée du congrès. L’accueil du public s’effectuera le 8 décembre à partir de 8h30 et le 9 décembre à partir de 9h00 au 125 avenue de Suffren 75007 Paris (plus d’information dans la fiche pratique). Au plaisir de vous rencontrer. Nelson Vallejo-Gomez Association pour la Pensée Complexe Alexandre Navarro et Lisa Gröger Commission Nationale pour l’UNESCO ------------------------------------------------------------------------------------------------------- Dear Sir or Madam, The World Congress for Complex Thought, which is organized by the Association for Complex Thought and the French national Commission for UNESCO, under the Presidency of Edgar Morin, under the high patronage of Mr. François Hollande, President of the French Republic and the patronage of UNESCO is going to take place the 8th and 9th of December at the UNESCO. Please find in an attached file to this email: - The program of the program - A document with all necessary information (transports, restaurants next to the UNESCO, a map, etc.) - Discover the internet page of the congress here : https://www.reseau-canope.fr/congres-mondial-pour-la-pensee-complexe.html IMPORTANT: The number of inscriptions is very high. We cannot ensure the entrance, but we will remain open throughout the whole congress’ day. We are going to welcome you at 125, avenue de Suffren, 75007 Paris at 8:30am on the 8th of December and at 9h the 9th of December at 125 avenue de Suffren 75007 Paris (find more information in the information attached). We are very pleased to meet you soon. Nelson Vallejo-Gomez Association pour la Pensée Complexe Alexandre Navarro et Lisa Gröger Commission Nationale pour l’UNESCO

REMARQUES SUPPL2MENTAIRES A MONSIEUR MORIN ET MONSIEUR LE MOIGNE:
JE SUIS LE LIEN INDIQUé ET CONSTATE QUE LA LISTE DES CONVOQUéS SEMBLE EXCLURE
LES AUTEURES-RS AMATEURES-RS DE COMPLEXITé CONTEMPORAINE.
SOIT TOUT SIMPLEMENT UNE CERTAINE APPRHENSION DU PEUPLE DES MUETS. NOUS VOUS SOUHAITONS BON COURAGE DANS VÔTER PALAIS GLACé DE CERTITUDES.
NOUS ANCIENS MUETS AVONS PRIGOGINE COMME COMPAGNON DE ROUTE;
ET VOUS DISONS BONJOUR DES FENETRES DE NOTRE OVNI REPUBLICANO -ILYEN
A VOUS IMMOBILES STATUES DE BRONZE MANGEES PAR VOS POUVOIRS OBSOLETES.

COMITÉ INTERNATIONAL
Claude ALPHANDERY (France) Ceiça ALMEIDA (Brésil) Annamaria ANSELMO (Italie) Dora ARROYAVE (Colombie) Jean-Louis BANCEL (France) Catherine BECCHETI-BIZOT (France) Alejandro BILBAO (Chili) Michel BITBOL (France) Gianlucca BOCCHIA (Italie) Lus Stella CARDONA (Colombie) Luis CARRIZO (Uruguay) Fabrice CAVARRETTA (France) Emilio-Roger CIURANA (Espagne) Jacques CORTES (France) Didier DACUNHA-CASTELLE (France) Edgard DE ASSIS CARVALHO (Brésil) Eric DELBECQ (France) Carlos Jesus DELGADO (Cuba) Eduardo DOMINGUEZ (Colombie) Jean-Pierre DOZON (France) Ricardo ESPINOSA LOLAS (Chili) Claudia FADEL (Brésil) Giuseppe GEMBILLO (Italie) Dominique GENELOT (France) Raúl GOMEZ MARIN (Colombie) Juan Miguel GONZÁLEZ VELASCO (Bolivie) Sean KELLY (Canada) Helena KYAZEVA (Russie) Francisco de Paula LEON OLEA (Mexique) François LOMBARD (France) Gustavo LOPEZ-OSPINA (Colombie) Philippe LORINO (France) Enrique Manuel LUENGO (Mexique) François L’YVONNET (France) Julien MALAURENT (France) Sergio MANGHI (Italie) Gastón MELO (Mexique) Candido MENDES (Brésil) Alfonso MONTUORI (États-Unis) María Cándida MORAES (Brésil) Didier MOREAU (France) Raúl MOTTA (Argentine) María Giovanna MUSSO (Italie) Elimar NASCIMENTO (Brésil) Hugo NEIRA (Pérou) Oscar NICOLAUS (Italie) Auguste NSONSISSA (Congo) Alfredo PENA-VEGA (Chili-France) Izabel PETRAGLIA (Brésil) Alexandre de POMPOSO (Mexique) Rubén REYNAGA † (Mexique) R. Armando REYNAGA (Multiversidad- Mexique) Iván RODRÍGUEZ CHÁVEZ (Pérou) Leonardo RODRÍGUEZ ZOYA (Argentine) Pascal ROGGERO (France) Marcial RUBIO (Pérou) Carlos-Enrique RUIZ (Colombie) Idalia SA CHAVES (Portugal) Teresa SALINAS (Pérou) Ana SANCHEZ (Espagne) José Luís SOLANA (Espagne) Pedro SOTOLONGO (République Dominicaine/Cuba) Juan Diego TAMAYO (Colombia) Jean TELLEZ (France) Raymond-Alain THIETART (France) Alain TOURAINE (France) Nelson VALLEJO-GÓMEZ (France-Colombie) Patrice VERMEREN (France) Marco Antonio VELILLA (Colombie) Lucía WAINBERG (Uruguay/France) Shuo YU (Chine) Marlene ZWIEREWICZ (Brésil) COMITÉ D’ORGANISATION Association pour la pensée complexe APC : Sabah ABOUESSALAM Nelson VALLEJO-GOMEZ Commission française pour l’Unesco : Philippe DESGOUTTES Alexandre NAVARRO ESSEC : Laurent BIBARD Réseau Canopé : Jean-Marc MERRIAUX Olivia LEMARCHAND
>
EDUC POP 16 H LE 04 DECEMBRE 2016 PLACE A PRIGOGINE PLACE DE LA REPUBLIQUE
VIDEOINFORMATION PREALABLE PAR R AND D.
AVEC LA COLLABORATION DE LA GALERIEDARTDEBOUT .SUIVRE CE LIEN
EDUC POP 16 H


"LIBERONS LA PENSEE PRIGOGINE DES GRIFFES DE LA PENSEE DOMINANTE
OU LA COMPLEXITE DANS BEAUCOUP DE SES ETATS LE 04 12 16 16 HEURES
GAD ET EDUC POP ASSOCIEES NUIT DEBOUT
PLACE DE LA REPUBLIQUE 75003 75010
OU ANTI-CLOCK-COLLOQUE DES 8 ET 9 DECEMBRE
C LA REPONSE AU COLLOQUE MORINIEN-HOLLANDO DES 8 ET 9 DECEMBRE 16

POUR ACCEDER AU VIDEOCATALOGUE
C LABROT QUI A INVENTé LE CLIP FRANCAIS DIXIT CHARLEY ,GALERISTE
J'en suis pas sur NDLR
SUITE
 
 
 
 
 
 

SUITE